Que deviennent-ils/elles ?

Dietrich.png

Fabienne Dietrich
Issue de la volée de 2009

Fabienne est Chargée de mission administrative et stratégique au sein du Décanat FGSE.

Après son master en biogéosciences, elle a souhaité poursuivre avec une thèse de doctorat sciences de la Terre qu'elle a terminée fin 2017. Son principal sujet d'études est le cycle couplé du Ca et C et le traçage des sources élémentaires dans des paléosols durant le Quaternaire en Afrique sub-Saharienne. Ceci a permis de mieux comprendre le comportement de ces deux éléments lors de leur transfert depuis leur sources continentales jusqu’au océan, ce qui est essentiel aux calculs de l’altération des continents. Malgré le plaisir et la passion qui l’ont habités durant ces 4 années passées dans la recherche, elle a décidé de poursuivre sa vie professionnelle dans une autre direction. Début 2018, une belle opportunité s’est offerte à elle, lui permettant de mettre à contribution et de développer les compétences transversales acquises durant sa thèse. Dans le poste qu'elle occupe actuellement, elle coordonne la formation et la recherche en sciences de la Terre au sein de l’Ecole Lémanique des sciences de la Terre, structure conjointe aux Universités de Lausanne et Genève. 

 

S_Massy1.png

Stephanie Massy
Issue de la volée de 2013

Stephanie est Médiatrice scientifique responsable de l'éducation à l'environnement au parc animalier "La Garenne" à Le Vaud.

Elle est en charge de développer l'éducation à l'environnement de La Garenne en créant, animant et organisant des activités pédagogiques réalisées dans un cadre favorisant l'apprentissage par l'émotion et une immersion dans la nature pour sensibiliser un large public aux espèces végétales et animales de Suisse. Diverses approches sont mises en place telles que la présence de médiateurs, des ateliers ludique, des documents éducatifs, des visites guidées et des animations pédagogique pour les classes d'enfants.

 

N_Moreira1.png

Nathalie Moreira
Issue de la volée de 2009

Nathalie est Chargée de mission pédologue et Sigiste au Conservatoire d'espaces naturels Normandie Seine à Rouen en France.

Après son master en biogéosciences elle a travaillé à l'unité Infosol de l'Institut National pour la Recherche Agronomique à Orléans en France en tant que Chargée d'études en pédologie. Elle a participé à la réalisation du Référentiel Régional Pédologique de Haute-Normandie en faisant les campagnes de terrain (sondages et fosses pédologiques) ainsi que la cartographie au 1 / 250 000 et la saisie et le traitement des données dans la base de données Donesol. Elle veillait également à inclure la pédologie dans les plans de gestion d'espaces naturels gérés par le CenNS. Malgré 6 années riches d’expériences dans le monde de la pédologie, elle s’est réorientée dans le domaine de la Géomatique et s’implique maintenant dans la cartographie naturaliste et la gestion de base de données du CenNS.

 

image Rebord

Maxime Rebord
Issu de la volée de 2012

Maxime est responsable des animations au sein de l’équipe de projet du Parc naturel du Jorat.

Après son master en biogéosciences, il a travaillé en tant que stagiaire au Parc naturel régional Jura vaudois sur un projet de développement régional agricole en agritourisme sur des alpages du Jura vaudois. La suite s’est enchaînée par un stage en éducation à l’environnement au Centre Pro Natura de Champ-Pittet en tant qu’animateur nature. Fort de ces expériences, Maxime a été engagé comme responsable des animations dans le projet du Parc naturel du Jorat en phase de candidature. Il a pour mission l’élaboration du concept de sensibilisation, éducation et découverte du projet de parc et la mise en œuvre d’un programme annuel d’activités et d’animations scolaires et extrascolaires. Maxime met en place notamment des manifestations de sensibilisation à l’environnement et au patrimoine dans les bois du Jorat.

Les connaissances et les méthodes de travail acquises durant le master Biogéosciences lui ont permis de développer un esprit critique et d’avoir une vision globale du fonctionnement des écosystèmes, forestiers notamment. En plus des animations, Maxime participe régulièrement aux séances de réflexion sur la recherche scientifique et appliquée à suivre et à mener sur le territoire du projet du Parc naturel du Jorat.

 

image Tatti

Dylan Tatti
Issu de la volée de 2010

Dylan est collaborateur scientifique au sein du groupe Utilisation et protection des sols de la Haute Ecole des sciences agronomiques, forestières et alimentaires HAFL (Haute Ecole spécialisée bernoise).

Après sa thèse de doctorat en biologie dans une équipe pluridisciplinaire internationale étudiant la décomposition et l'incorporation du bois mort au sol (DecAlp), il s'occupe à présent de différentes thématiques liées à la protection et l'utilisation du sol. Parmi celles-ci figurent entre autres la cartographie fine des sols au niveau d'une exploitation ou d'une région, l'étude détaillée des sols organiques ou encore des analyses pédologiques menées en laboratoire.

 

Partagez:
Master BGS - Géopolis - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 35 13
universite_de_neuchatel-logo.svg universite_de_lausanne-logo.svg