-
Vous êtes ici: Groupe d'études thraces > Le Projet Sboryanovo > Nos recherches

Nos recherches

| Le complexe monastique de Biuvem Kasaba (9e-10e s.) | Les nécropoles hellénistiques
 

Dans ce contexte de découvertes exceptionnelles nous avons effectué, entre 2001 et 2006, quatre expéditions archéologiques à Sboryanovo. Ainsi, 13 membre de notre association, 12 chercheurs et plus de 40 ouvriers bulgares ont collaboré autour d'un projet qui vise à lier recherche scientifique, collaboration internationale, protection du patrimoine culturelle et aide à une population plus que démunie. Il peut d'ores et déjà être souligné que les efforts conjoints et l'ensemble des investissements ont abouti à la découverte de vestiges exceptionnels.

Le complexe monastique de Biuvem Kasaba (9e-10e s.)

A travers des prospections de surface et l'ouverture de sondages, nous avons mis en évidence, dans le secteur de Biuvem Kasaba, la présence d'un complexe monastique daté des 9ème -10ème s. ap. J-C. Construit dans les toutes premières décennies de la christianisation du Premier Royaume bulgare en 864, cet ensemble architectural se présente comme une découverte majeure, unique à ce jour en Bulgarie. Les données archéologiques récoltées témoignent ainsi non seulement du mode de diffusion de la nouvelle religion chrétienne, au sein d'une population encore très largement païenne, mais s'insèrent également dans un contexte historique beaucoup plus général à savoir celui de la formation des royaumes européens.

P1010050.JPG
Chapelle chrétienne découverte en 2002 (9ème-10ème s.)

DSC04037.JPG
Un grand foyer domestique en cours de dégagement (2006) (9ème-10ème s.).

TOP ^

TOP ^

Les nécropoles hellénistiques

Nous avons également poursuivi l'étude du plus grand tertre funéraire du Nord-Est de la Bulgarie en vue de sa conservation, restauration et mise en valeur. De même, nous avons entrepris des fouilles de sauvetage sur deux autres tombeaux datés de la fin du 4ème et du début du 3ème s. av. J.-C. La mise au jour d'une tombe aristocratique intacte (tumulus 18) avec l'ensemble de son mobilier constitue une découverte extrêmement importante qui éclaire d'un jour nouveau les rites funéraires et cultuels pratiqués par les Thraces dans cette région durant l'Antiquité. Des études géophysiques ont également été entreprises sur six tertres afin de localiser leurs éventuels tombeaux et de planifier des études futures.

TOP ^

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69230 53  -  Fax +41 21 69230 45