Aller à: contenu | haut | bas | recherche
 
 
Musée cantonal de géologie
Vous êtes iciMusée cantonal de géologie > Expositions > Fossiles, archives de la vie > Le dodo de Lausanne

Le dodo du Musée cantonal de géologie de Lausanne

Dodo_Lausanne_2D.jpg

C’est grâce à un échange avec Paul Carié, naturaliste et propriétaire du principal gisement de dodos à l’île Maurice, que notre musée a reçu en 1907 une cinquantaine d’ossements permettant de reconstituer un squelette presque complet. La plupart de ces ossements, ceux en brun) proviennent de la Mare-aux-Songes sur la domaine sucrier appellé Mon désert - Mon Trésor. Les ossements blancs proviennent eux de grottes de la région de Port-Louis où ils sont été récoltés par Louis Etienne Thirioux, coiffeur dans cette localité mais naturaliste amateur éclairé.

Mais pendant plus d’un siècle, ces fossiles sont passés inaperçus du public car ils étaient exposés sous forme de pièces détachées avec une étiquette ne mentionnant que son scientifique «Didus ineptus». 

Dada_Dodo_Expo_RM_16.jpgEn 2016 suite à une demande de prêt de la part du Musée national suisse de Zurich dans le cadre de leur exposition "Dada Universal", le squelette de notre dodo a été restauré en 3D, en le complétant avec des moulages des quelques ossements manquants: les côtes, les orteils et le crâne (mais pas la mandibule). Notre nouvelle star a ainsi été vue par 21'000 visiteurs de cette expo.

Il a ensuite été la vedette du Munich Show 2017, la plus grande bourse aux minéraux et fossiles d'Europe, qui a été fréquentée par 42'000 visiteurs.

IMG_0891.jpgDepuis juin 2017, il trône au milieu de notre grande vitrine des vertébrés dont la section consacrée à l’évolution des dinosaures vers les oiseaux a été entièrement réaménagée et complétée avec de nouveaux spécimens (originaux et répliques).

Le visiteur pourra découvrir des dinosaures herbivores ainsi qu’un vélociraptor, un archéoptéryx (le plus ancien oiseau) et son cousin à quatre ailes l’Anchiornis. Le squelette de l’Anchiornis a été conçu avec l’imprimante 3D la plus performante d’Europe permettant le reproduction d’ossements minuscules. Des formes primitives aux oiseaux géants récemment disparus, comme l’Aepyornis avec ses trois mètres de haut, toute une panoplie de fossiles de nos amis à plumes permet au visiteur de mieux comprendre l’évolution de la dernière branche des dinosaures.

Recherche:
 Go
 
rss/atom

Pour en savoir plus

Une brève histoire de notre dodo

Notre dossier de presse avec des images à haute résolution

Dodo_Lausanne_1_small.jpg

 

 

 

 

 

UNIL - Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 44 70  -  Fax +41 21 692 44 75
Swiss University