Vous êtes ici: UNIL > Institut d'archéologie et des sciences de l'antiquité > Colloques > Archives > 2009 > Archéologie dans le bassin de la mer Noire

Archéologie dans le bassin de la mer Noire

Le Pont Euxin et le Lac Méotis. Gravure de J.D. Barbié du Bocage (fin du XVIIIe siècle)

L’Institut d’Archéologie et des Sciences de l’Antiquité de l’Université de Lausanne (IASA) poursuit depuis 2006 une politique de collaboration scientifique avec quelques pays côtiers du bassin de la mer Noire. Des projets de recherche archéologique subsidiés par le FNS et la DDC dans le cadre du programme Scopes (acronyme de « Scientific Co-operation with Eastern Europe ») et menés en partenariat avec des institutions russes, ukrainiennes ou géorgiennes fournissent cadre et thématique à ce 3e cycle.

Le programme Scopes a en effet pour vocation de servir de plateforme aux chercheurs suisses et à leurs collègues d’Europe orientale – il favorise à ce titre la collaboration au profit de domaines scientifiques peu ou pas connus en Suisse (cf. www.unil.ch/iasa > Projets de recherche > Projets Scopes).

Le 3e cycle « Archéologie dans le bassin de la mer Noire » offre un enseignement spécialisé dans un domaine d’étude dont l’exploration a été initiée sous l’impulsion des projets Scopes.

Le bassin de la mer Noire constitue une aire géographique homogène durant l’Antiquité classique – les côtes de la mer Noire sont ponctuées dès le VIIe siècle av. J.-C. d’établissements fondés par des colons grecs. Ce cadre géographique et temporel figure un véritable laboratoire des cultures puisque y convergent Grecs et « Barbares » dès l’époque archaïque. Ces confrontations tantôt pacifiques tantôt belliqueuses vont donner lieu à des phénomènes d’acculturation que l’on observera du nord au sud de la mer Noire.

Le Royaume grec du Bosphore Cimmérien retient en particulier notre attention – l’étude de cette puissance régionale est significative dans ce qu’elle révèle des liens unissant les Grecs à leurs compatriotes du bassin méditerranéen et des autres cités grecques du bassin de la mer Noire; on y mesure également l’évolution des relations militaires, politiques, religieuses ou commerciales entretenues avec les populations locales.

Programme des journées d’étude

Détails pratiques et contacts


Organisation: P. Burgunder, chargé de recherche (Université de Lausanne)
Direction scientifique : Prof. M. Fuchs (Université de Lausanne), Prof. K. Reber (Université de Lausanne/ESAG) et Prof. emer. D. Knoepfler (Université de Neuchâtel).

pdf   Papillon_A5.pdf  (5531 Kb)

pdf   Affiche_A3.pdf  (12685 Kb)


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 28 96  -  Fax  +41 21 692 30 45