Aller à: contenu | haut | bas | recherche
 
 

Bielman Anne

Bielman Anne

Coordonnées Curriculum Recherches Enseignements Publications
e-mail : Anne.Bielman@unil.ch
Page personnelle : http://www.unil.ch/iasa/annebielman

Faculté des lettres

Institut d'archéologie et des sciences de l'Antiquité
Fonction(s): Professeure ordinaire

ASA
Quartier UNIL-Chamberonne
Bâtiment Anthropole 4025
CH - 1015 Lausanne
Téléphone: 021 692 30 56

Mots clés

Epigraphie de l'Helvétie romaine
Epigraphie grecque
Histoire de genre appliquée à l'Antiquité
Histoire des femmes dans l'Antiquité
Histoire grecque et romaine
Histoire sociale antique

Prix et distinctions scientifiques

Prix Delepierre 1994
Donné par l'Association pour l'encouragement des études grecques en France, Paris


Retour

TOP ^

Ouvrages

2016

Capture d’écran 2016-11-03 à 12.55.02.png

Femmes influentes dans le monde hellénistique et à Rome. IIIe siècle av. J.-C.  - IIe siècle ap. J.-C. Grenoble, ELLUG; 2016 

Anne Bielman Sânchez, Isabelle Cogitore, Anne Kolb (dir.),

Reines, impératrices, épouses de consuls ou de triumvirs, les mondes antiques sont peuplés de femmes que les sources, littéraires ou documentaires, présentent aux côtés des puissants. La forme du pouvoir qu'exercent ces femmes est un sujet d'interrogations. Organisé en deux parties – respectivement sur les atouts des femmes influentes et sur leurs modes d'exercice du pouvoir – le livre fait apparaître une vingtaine de thématiques sur lesquelles le dialogues entre les deux périodes est particulièrement fécond. Il offre des réflexions novatrices, grâce aux regards croisés d'une dizaine de spécialistes européens.

 

 

2015

Bielman-Lenzo2015.jpg

Bielman Sánchez A., Lenzo G., 2015. Inventer le pouvoir féminin : Cléopâtre I et Cléopâtre II, reines d'Egypte au IIe s. av. J.-C., ECHO 12, Peter Lang, Berne, 2015.

Cet ouvrage traite de deux figures royales majeures dans l’histoire du pouvoir en Egypte ptolémaïque : Cléopâtre I qui inaugura le système du règne conjoint avec un partenaire masculin et Cléopâtre II qui participa à six règnes conjoints et fut la première femme à occuper seule le trône d’Egypte, à Alexandrie. L’ensemble des sources disponibles (inscriptions, ostraca et papyrus grecs ou égyptiens, reliefs de temples et statues, monnaies, sources littéraires grecques et romaines) est examiné en respectant la progression chronologique, de 194 à 115 av. J.-C. L’originalité de cette étude réside dans la confrontation systématique des documents d’origines culturelles et linguistiques différentes ; elle cherche ainsi à cerner au mieux la manière dont ces figures royales se présentaient à leurs sujets gréco-macédoniens et indigènes, comment ceux-ci les percevaient et quel fut leur impact sur la scène internationale. Ces reines marquent une étape dans la conception du pouvoir royal féminin, qui influencera celles qui leur succèderont, jusqu’à la célèbre Cléopâtre VII.

Site de l'éditeur

 

2012

Bielman2012.jpg

Yohan Ariffint et Anne Bielman Sánchez (dir.), Qu'est-ce que la guerre?, Editions Antipodes et Presses polytechniques et universitaires romandes, Lausanne, 2012.

Ce livre n’est pas une arme…
C’est un outil qui permet d’affûter notre regard et notre esprit critique pour mieux cerner un phénomène indissociable de l’être humain: la guerre.
"Qu’est-ce que la guerre?": Jean-Michel Potiron, homme de théâtre invité en résidence sur un campus universitaire, a ingénument posé cette question à des philosophes, historiens, neurobiologistes, psychiatres, sociologues, anthropologues, politologues, géographes, historiens de l’art, archéologues, théologiens, poètes-musiciens, étudiants, enseignants, hommes et femmes…
De cette enquête sont nés un spectacle théâtral et trois ateliers interdisciplinaires qui, en multipliant les angles d’approche, en mettant en dialogue les uns et les autres, en associant des sensibilités variées, bousculent nos idées reçues et nos a priori.
Réunis dans un livre décapant qui donne matière à penser et à déclamer, ces textes offrent un éclairage diversifié sur une part maudite de la condition humaine.

Site de l'éditeur

 

2008

Bielman2008.jpg

Florence Bertholet, Anne Bielman Sánchez et Regula Frei-Stolba (éds), Egypte - Grèce - Rome. Les différents visages des femmes antiques. Travaux et colloques du séminaire d'épigraphie grecque et latine de l'IASA 2002-2006, ECHO 7, Peter Lang, Berne, 2008.

Cet ouvrage réunit un choix de contributions réalisées dans le cadre de rencontres et de colloques organisés entre 2002 et 2006 par le Séminaire d'épigraphie grecque et latine de l'Institut d'Archéologie et des Sciences de l'Antiquité de l'Université de Lausanne. En outre, un avant-propos offre la synthèse des résultats présentés dans ce volume. La participation des femmes à la vie publique est en effet l'un des domaines de recherches prioritaires du Séminaire d'épigraphie, car les milliers d'inscriptions antiques découvertes à ce jour offrent sur le sujet une foule de renseignements encore insuffisamment exploités par les historiens. L'originalité de l'ouvrage tient d'une part à l'analyse des différentes voies offertes aux femmes pour se tailler un rôle public, des plus traditionnelles comme les postes religieux, aux plus inhabituelles comme la présence de princesses et de reines sur les champs de bataille ou les « campagnes publicitaires » orchestrées pour certaines épouses de dirigeants politiques. Elle tient d'autre part à la volonté de confronter les activités publiques féminines en différents lieux du bassin méditerranéen et dans des civilisations antiques diverses : Egypte pharaonique, Grèce, royaumes hellénistiques d'Orient, Italie ou provinces occidentales de l'Empire romain.

Site de l'éditeur

 

2003

Bielman2003.jpg

Regula Frei-Stolba, Anne Bielman et Olivier Bianchi (éds), Les femmes antiques entre sphère privée et sphère publique. Actes du Diplôme d'Etudes Avancées, Universités de Lausanne et Neuchâtel, 2000-2002, ECHO 2, Peter Lang, Berne, 2003.

L’ouvrage réunit des contributions réalisées dans le cadre d’un Diplôme d’Etudes Avancées organisé entre 2000 et 2002 par les Universités de Lausanne et de Neuchâtel. Le thème de ce Diplôme concernait la définition et les limites de la sphère publique antique. Or, analyser la place des femmes dans les activités publiques antiques exige de définir la frontière entre privé et public, et impose une approche d’histoire de genre à travers la comparaison entre activités officielles féminines et masculines. Cet ouvrage croise les regards de spécialistes d’histoire grecque et d’histoire romaine, d’épigraphistes, de numismates, d’archéologues et d’historiens des religions qui tentent de fixer ces notions mouvantes qu’étaient – et que sont toujours – la sphère privée et la sphère publique. Les études rassemblées ici concernent trois époques et trois cultures classiques: le monde grec, le monde judéo-chrétien et le monde romain, en particulier l’époque impériale. En préambule, le volume donne la parole à deux femmes contemporaines que leur expérience de vie et leur parcours politique ont conduites à s’interroger sur l’insertion des femmes dans la sphère publique.

Site de l'éditeur

 

1998

Bielman1998.jpg

Anne Bielman et Regula Frei-Stolba (éds), Femmes et vie publique dans l'Antiquité gréco-romaine, Etudes de lettres 249 (1998/1), Lausanne, 1998.

 

Site de l'éditeur

 

2002

Bielman2002.jpg

Anne Bielman, Femmes en public dans le monde hellénistique, SEDES, Paris, 2002.

De l'Antiquité à nos jours, des hommes publics ont accédé à la notoriété, mais nul ne songe à mettre sur un pied d'égalité la " femme publique " ! L'auteur nous emmène à la découverte de ces femmes sans appellation mais non sans réalité historique.
Cet ouvrage présente 53 textes épigraphiques - commentés et assortis d'une bibliographie - organisés en 7 chapitres thématiques. Les inscriptions présentées, destinées à l'affichage public, ne sont pas entachées de la subjectivité d'un auteur littéraire. Elles témoignent de la réalité sociale et culturelle complexe du monde hellénistique, de la Grèce à l'Asie Mineure.
Comment les Grecques ont perçu cette réalité et ont vécu avec ? Certaines l'ont parfois détourné à leur profit et ont investi l'espace public en s'engageant pour leur collectivité. Doit-on pour autant parler d'émancipation féminine à l'époque hellénistique ? Orienté vers l'histoire de genre, ce livre explore des questions actuelles, comme la frontière entre privé et public ou civique et politique, et oblige à repenser des définitions modernes qui recouvrent parfois des notions antiques, mais ne se confondent pas avec elles.

 

2001

Bielman2001.jpg

Panayota Badinou, Anne Bielman, Cédric Brélaz, Chantal Courtois, Barbara Franzé et Serge Rebetez, Deux archéologues suisses photographient la Grèce. Waldemar Deonna et Paul Collart 1904-1939, Ecole suisse d'archéologie en Grèce/Musées d'art et d'histoire de la Ville de Genève, Lausanne/Genève, 2001.

Waldemar Deonna et Paul Collart, deux vies parallèles, deux carrières, deux œuvres photographiques or¡g¡nales. L'un et l'autre sont des archéologues suisses, originaires de Genève, membres étrangers de l'Ecole française d'Athènes. lls ont photographié entre 1904 et 1939 une Grèce qui n'existe plus aujourd'hui. Amoureux passionnés de ce pays, ils en font un portra¡t complice, affectueux, parfois plein d'humour. Leur objectif met en valeur la beauté des monuments. Mais il saisit aussi des scènes de la vie quotidienne. L'archéologue se transforme ainsi en historien de la Grèce moderne, voire en anthropologue ou en ethnologue. Le plus jeune, Paul Collart, a rejoint son «grand ancien», Waldemar Deonna, dans la postérité. Car leurs créations photographiques atteignent souvent la qualité d'œuvre d'art.

 

1996

Bielman1996.jpg

Anne Bielman et Regula Frei-Stolba, Musée romain d'Avenches. Les inscriptions. Textes, traductions et commentaires, Doc MRA 1, Lausanne, 1996.

Réalisé avec la collaboration de Fabiène Gogniat Loos, Justin Favrod, Michel Fuchs et des participants au séminaire d'épigraphie latine (été 1989) de l'Institut d'archéologie et d'histoire ancienne de l'Université de Lausanne

Site de l'éditeur

 

1994

Bielman1994.jpg

Anne Bielman, Retour à la liberté. Libération et sauvetage de prisonniers en Grèce ancienne. Recueil d'inscriptions honorant des sauveteurs et analyse critique, EFA/De Boccard, Paris, 1994.

 

Site de l'éditeur

 

1987

Bielman1987.jpg

Anne Bielman, Histoire de l'histoire ancienne et de l'archéologie à l'Université de Lausanne, 1537-1987, Etudes et documents pour servir à l'histoire de l'Université de Lausanne XX, Université de Lausanne, Lausanne, 1987.

En 1537, les étudiants de l'Académie de Lausanne n'avaient de l'Antiquité qu'une vision restreinte, celle que leur offrait l'étude du grec, du latin, de l'histoire ecclésiastique. 450 ans plus tard, l'histoire ancienne et l'archéologie ont conquis leur place à l'UNIL au côté des langues classiques. Les étapes principales de cette évolution, éclairées par quelques figures professorales marquantes, représentent une part importante de l'histoire culturelle vaudoise.

 

TOP ^

Recherche:
 Go
 
rss/atom
facebook twitter facebook facebook 

A télécharger

Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 28 96  -  Fax +41 21 692 30 45
Swiss University