Research Centre for Political Action

Actualités
Conférence 18 octobre, UNIGE, "PRENDRE LA RUE, PRENDRE LA PAROLE. Des barricades...
Conférencier(s)/animateur(s): Olivier Fillieule CRAPUL UNIL - Jérémie Ferrer-Bartomeu UNIGE CESR - Paul-Alexis Mellet UNIGE Olivier Fillieule, professeur de sociologie politique à l’Université de Lausanne, et Jérémie Ferrer-Bartomeu, docteur en histoire moderne et chargé de cours à l’Université de Genève, mettront en dialogue l’histoire et la sociologie du politique pour étudier la participation et l’engagement des acteurs en contexte de crises multifactorielles. Des barricades de mai 1588 à Paris à la prise de l’Arc de triomphe et à l’occupation des ronds-points par les Gilets Jaunes à l’hiver 2018, ils repèrent des gestes, des répertoires et des institutions communs, en prenant soin de contextualiser leurs analyses dans des terrains précis (gisements d’archives, enquêtes orales, moissonnages quantitatifs et qualitatifs sur les réseaux sociaux, etc.). Milice, police, doléances et harangues mises par écrit, slogans et prises d’armes, barricades dressées, mobilités empêchées ou négociées, quête de représentation : les points de contact et de transfert sont nombreux et permettent à l’un et l’autre chercheur de venir dialoguer sur le terrain de l’autre en réinvestissant les mots de l’histoire et de la sociologie politique afin d’éclairer d’un jour nouveau ses propres résultats.
L’action collective est devenue plus légitime pour les femmes
Cécile Péchu, maîtresse d'enseignement à l’IEP et co-responsable du Centre de recherche sur l’action politique (CRAPUL), intervenait dans l’émission de radio « Le condensé de l’époque ».
Publication du livre «Partis politiques et protestations au Maroc (1934-2020)»
Mounia Bennani-Chraïbi (CRAPUL) publie aux Presses universitaires de Rennes son nouvel ouvrage : « Partis politiques et protestations au Maroc (1934-2020) ».
Parution du livre "Politiques du désordre. La police des manifestations en France"
Olivier Fillieule (CRAPUL) et Fabien Jobard (CNRS) publient aux éditions du Seuil un ouvrage qui montre comment le maintien de l’ordre en France s’est progressivement militarisé et brutalisé, pour déboucher sur de nouvelles “politiques du désordre”
Les thèses de l’IEP. De l’analyse des droits à la mobilisation du droit
Marie Métrailler est depuis peu Docteure en science politique, après avoir soutenu sa thèse intitulée « Du droit au logement au droit du logement. L’Association suisse des locataires entre action politique et juridique. » Elle revient sur son parcours de thèse immergée au sein de l’Asloca.
CRAPUL is on Facebook