Une anthropologie des Lumières : Alexandre-César Chavannes et sa "Science générale de l'homme" (1788)

Résumé :
 

Figure intellectuelle des Lumières romandes de la fin du XVIIIe siècle, Alexandre-César Chavannes (1731-1800) est un acteur central de l’émergence de l’anthropologie comme forme de savoir autonome et de portée générale. Son anthropologie est le fruit d’un mûrissement long de quatre décennies, qui l'a d’abord conduit à l’élaboration de nouvelles méthodes pédagogiques exposées dans son Essai sur l’éducation intellectuelle (1787). Le projet qu’il y formule prend appui sur l’anthropologie, désignée comme « science générale de l’homme », pour structurer les connaissances et accorder les progrès de l’instruction avec la formation « naturelle » des idées chez l’homme. Ses réflexions aboutissent à la rédaction de son Anthropologie ou science générale de l’homme pour servir d’introduction à l’étude de la Philosophie et des Langues, et de guide dans le plan d’éducation intellectuelle, un ouvrage de 13 volumes restés à l’état de manuscrit, dont la table des matières commentée constitue à elle seule un livre de 400 pages, publié en 1788. Proposant la première définition moderne de l’anthropologie, Chavannes opère, dans une perspective encyclopédique, la synthèse entre la « science de l’âme », d’une part, et l’anatomie de l’autre, qui constituaient jusque-là les deux branches de l’anthropologie.

Le projet vise depuis 2015 à l’édition en ligne sur la plateforme Lumières.Lausanne des volumes du manuscrit consacrés à l’« anthropologie proprement dite », l’« ethnologie » (1ère utilisation du terme en français), et la « mythologie ». Depuis le 1er juin 2019, le projet est soutenu par le FNS pour une durée de 4 ans. Ce soutien permet la mise en place d’une thèse visant, d’une part, à analyser de manière approfondie les volumes consacrés à l’« anthropologie proprement dite », l’ « ethnologie » et la « mythologie », et, d’autre part, à mettre en lumière les réseaux de correspondances et de savoirs d’Alexandre-César Chavannes, notamment sur son séjour bâlois, sa collaboration au sein de l’Encyclopédie d’Yverdon et ses fonctions de professeur, recteur et bibliothécaire au sein de l’Académie de Lausanne.
 

Responsables :

  • Christian Grosse
  • Béla Kapossy

Collaborateur·trices :

  • Rémy Zanardi (doctorant FNS)
  • Elisabeth Holm (assistante : transcription et mise en ligne des textes)
  • Anaïs Marchiando et Elio Jaillet (vérification des termes grecs)
  • Apolline Thromas (traduction française des termes hébraïques)

>> Site du projet

Partagez:
Anthropole 5020.1 - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 28 83