Vous êtes ici: UNIL > Centre en études genre LIEGE > Enseignement

Enseignement en Etudes Genre

Etudes Genre : de quoi s'agit-il ?

Vers la fin des années '60 aux Etats-Unis, puis au début des années '70 en Europe, les préoccupations des mouvements féministes sont entrées dans les universités puis sont devenues des objets d'analyse théorique concentrés dans ce qui a été initialement appelé les Women's studies. Ces études se sont développées en réaction aux théories scientifiques traditionnelles qui se voulaient universelles mais qui, de fait, étaient le plus souvent fondées sur la vision d'un être humain particulier: l'homme, blanc, occidental et hétérosexuel. Leur premier objectif a été de visibiliser les femmes, de les considérer comme sujets de leur histoire, ainsi que de décrire, expliquer et dénoncer les conditions de vie imposées aux femmes, leur statut et leur position de dominées dans la société. Néanmoins le risque était à terme d'ériger les femmes en "question sociale" plutôt que de problématiser la construction des rapports sociaux de sexe, marqués par la domination masculine. Le pas suivant a alors consisté à comprendre comment se construit et se transforme la relation entre femmes et hommes, comment sont instituées, transmises et modifiées les normes qui guident leurs comportements (ce que les unes et les autres doivent faire et être), comment les significations socio-culturelles attribuées au sexe, ou plutôt à la différence des sexes, contribuent à forger des identités genrées, à légitimer le patriarcat et des principes de division sociale arbitraires: privé / public, travail domestique-reproductif-gratuit / professionnel-productif-rémunéré, féminin / masculin, hétérosexuel / homosexuel, etc. Cette transformation du champ d'études se reflète dans leur dénomination: Gender Studies, lesquelles ont pour objet d'analyse les processus sexués qui structurent l'ensemble de l'organisation sociale.

Le genre est un concept qui a été élaboré pour remettre en question ces principes de division du monde et leur légitimité à gouverner un ordre des choses conçu comme évident et naturel, fondé sur des différences biologiques. Déconstruisant la logique binaire et naturaliste qui structure l'oppression des femmes et plus généralement les rapports de pouvoir, le genre fait référence à un processus, à un système social qui crée des groupes (les femmes et les hommes en sont un exemple parmi d'autres) et les hiérarchise en leur attribuant une identité et un statut différents. Le concept permet donc d'analyser l'usage qui est fait du sexe, lequel, parmi d'autres critères comme la race, sert de marqueur social pour différencier et opposer des groupes apparaissant comme naturels alors qu'ils sont socialement construits. En d'autres termes, le genre est un concept utile pour comprendre que les différences ne sont pas à l'origine des discriminations, mais qu'elles en sont le produit et qu'elles sont utilisées pour justifier les inégalités. Le sexisme, la domination de classe, le racisme et l'homophobie, effets d'un système d'oppressions multiples qui organise le monde en groupes dominants et dominés, sont des formes de discrimination qui traduisent cet usage social de la différence.

Les Etudes Genre deviennent peu à peu, en Suisse aussi, une masse critique dans le champ scientifique. Faisant le lien entre la théorie et l'action, elles contribuent à contrer les effets discriminatoires des pratiques sexuées dans lesquelles le savoir, tout comme le sens commun et les institutions sociales et politiques, est enfermé. Même si la reconnaissance institutionnelle des Etudes Genre est encore précaire, elles ont déjà apporté certains changements dans la réflexion scientifique, que ce soit par le renouvellement des thèmes de recherche et des méthodes d'investigation ou par la lecture " revisitée " des théories classiques. En particulier, l'apport des théories féministes dans la compréhension des inégalités sociales et des rapports de pouvoir est désormais incontesté.

Patricia Roux et Gaël Pannatier


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Répertoire des enseignements

Enseignements en Etudes Genre 2011-2012

à l'UNIL



Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 32 24