Congés rémunérés

Congé maternité | Congé d’allaitement | Congé paternité | Congé d’adoption | Congé pour enfants malades
 

Congé maternité

Le congé maternité est de 4 mois et débute à la date de l’accouchement.

Après votre accouchement, il vous suffit de transmettre une copie de l’acte de naissance au Service des ressources humaines. Pendant leur congé maternité, les collaboratrices de l’UNIL reçoivent leur salaire à 100%, à l’exception des assistantes-étudiantes, dont le congé est de 14 semaines payées à 80%. Si vous remplissez les conditions fixées par la Loi sur les allocations perte de gain, vous avez droit au congé maternité, même si vous êtes engagée depuis peu par l’UNIL.

Si vous êtes engagée sous contrat de durée déterminée, vous bénéficiez des mêmes conditions de congé maternité de 4 mois, pourvu que l’accouchement ait lieu pendant la durée de votre contrat avec l’UNIL. Si vous accouchez dans les deux semaines après l’échéance du contrat (la date de l’accouchement, et non du terme, faisant foi), vous aurez également droit au congé maternité de 4 mois et votre contrat sera alors prolongé jusqu’à l’échéance du congé maternité, voire d’allaitement.

 

Remplacement pendant le congé maternité

Votre unité de rattachement peut au besoin vous faire remplacer pendant votre congé maternité/d’allaitement ou autre. Depuis l’introduction de l’assurance maternité fédérale, l’Université de Lausanne touche l’équivalent de 80 % du salaire des femmes en congé maternité, pendant 14 semaines. Le paiement des remplaçantes et remplaçants est pris en charge par les facultés et les services concernés selon leur budget.

TOP ^

Congé d’allaitement

Si vous allaitez, vous avez droit à 1 mois de congé payé supplémentaire, après le congé maternité. Vous devez informer votre supérieur·e hiérarchique et le Service des ressources humaines de votre intention de solliciter ce congé, au plus tard à la fin du 2ème mois du congé maternité. Il vous faudra aussi fournir un certificat médical attestant de l’allaitement (entre le début du 2ème mois suivant l’accouchement et la fin du congé maternité).

Consulter :

 

Allaiter à l’UNIL

Lorsque vous reprenez votre activité à l’Université de Lausanne, vous disposez du temps nécessaire pour allaiter ou tirer votre lait. Pendant la première année de votre enfant, vous pouvez comptabiliser ce temps comme temps de travail rémunéré, selon les conditions décrites dans l’Ordonnance 1 relative à la Loi sur le travail (art. 60).

Pour allaiter ou tirer votre lait, le service Accueil Santé UNIL met à votre disposition plusieurs locaux équipés d’un frigo. Contactez l’équipe par e-mail (accueilsante@unil.ch), par téléphone (021 692 25 77) ou passez directement à Accueil Santé (Anthropole 1056).

TOP ^

Congé paternité


Bénéficiaires

Depuis le 1er janvier 2021, un congé paternité de 20 jours ouvrables est accordé:

- Au père légal OU
- Au partenaire ou partenaire enregistré du père légal, ainsi qu'à la partenaire ou partenaire enregistrée de la mère biologique, lorsqu’il ou elle fait ménage commun avec lui ou elle et pourvoit aux soins de l’enfant.

Le personnel rémunéré à l’heure, les assistant·e·s étudiante·e·s et les privat-docent·e·s ne bénéficient pas du droit au congé paternité tel qu’aménagé dans la Loi sur le personnel de l'Etat de Vaud. Pour ces fonctions, seul le père légal peut bénéficier des allocations pour perte de gain, sur une période de 2 semaines (10 jours ouvrables), à condition qu’il remplisse les conditions prévues par la Loi sur les allocations pour perte de gain (cf. art. 16k et 16l).


Modalités

 

Le congé peut être pris en bloc, fractionné ou en 20 journées séparées (pour autant que la bonne marche de l'entité le permette), dans les six mois qui suivent la naissance de l’enfant.


La collaboratrice ou le collaborateur informe sa ou son supérieur·e hiérarchique lorsqu’elle ou il a connaissance du terme probable de la grossesse. Le plus tôt possible, la collaboratrice ou le collaborateur renseigne par écrit sa ou son supérieur·e hiérarchique des dates et des modalités de congé.

TOP ^

Congé d’adoption

En cas d’adoption, le parent au service de l’UNIL bénéficie d’un congé d’adoption de 4 mois. Si les deux parents font partie du personnel de l’administration cantonale vaudoise (UNIL ou hors UNIL), le congé d’adoption est accordé à l'un·e d’eux. Sur demande du couple, il peut être réparti entre les parents.

La collaboratrice ou le collaborateur doit faire une demande écrite, déposée au Service des ressources humaines par la voie de service, au plus tard à réception de l’autorisation d’accueil.

Consulter :

 

Allocation de maternité cantonale

Il existe une allocation de maternité cantonale qui peut être octroyée, à certaines conditions, aux familles qui n’ont pas droit à l’allocation fédérale de maternité. C’est le cas, par exemple, lors d’une adoption. Renseignez-vous auprès de la Caisse cantonale vaudoise de compensation.

TOP ^

Congé pour enfants malades

En tant que père ou mère avec un contrat UNIL, vous bénéficiez de 5 jours ouvrables par année pour prendre soin de votre enfant malade. Le nombre de jours est fixe et ne dépend pas du nombre d’enfants de la famille.

Consulter :

TOP ^

future_parentalite.jpg

Partagez: