La stratégie numérique de l'UNIL

L’UNIL : innovatrice par tradition

Dans le monde universitaire, les chercheurs avaient perçu dès ses premiers balbutiements le formidable potentiel de la digitalisation, dont ils ont fondamentalement contribué à la naissance et dont ils ont été les premiers utilisateurs. Dans un deuxième temps ils en ont également perçu les enjeux non technologiques et en ont fait progressivement, en sus de leur outil quotidien, un objet de leur recherche.

Aujourd’hui, tous les domaines scientifiques, tant en sciences humaines et sociales qu’en sciences naturelles réunis dans une université telle que l’UNIL, développent, exploitent et étudient l’outil/phénomène du numérique.

L’UNIL fait partie de ce mouvement et peut considérer avec fierté les innombrables compétences de pointe et initiatives numériques développées au sein de ses facultés et de ses services de soutien depuis de longues décennies déjà.

Dans le domaine des sciences médicales et des sciences de la vie, l'imagerie et les sciences "omiques" émergentes (génomique, protéomique, métabolomique) se sont développées à l'UNIL depuis les années 1980 en recourant à la numérisation et à l'intelligence artificielle qu'elles ont contribué à développer pour leur usage.

Les géosciences et sciences de l'environnement ont développé de longue date le data mining et le modelling pour la recherche environnementale et le risque naturel. L'UNIL peut également faire état d'une longue tradition de modèles numériques qui permettent entre autres d'anticiper les effets de changements environnementaux.

Les Lettres abritent depuis 1992 une Section d'informatique et méthodes mathématiques, qui propose une construction progressive et critique de la pensée computationnelle, fondée sur l'analyse de données et la conception logicielle, afin de modéliser, valoriser, étudier et produire des objets culturels et sociaux. Mobilisé dans la recherche, le numérique traverse aujourd'hui l'entier des disciplines littéraires à l'UNIL, que ce soit pour analyser des manuscrits, étudier la bande dessinée (GREBD), préserver le patrimoine (projet Collart-Palmyre) ou étudier le jeu vidéo (UNIL Gamelab).

Une gouvernance renforcée pour répondre aux évolutions rapides du domaine

Forte de cette dynamique, l'UNIL a décidé de se doter d’une gouvernance institutionnelle qui oriente ses nombreuses initiatives numériques vers des objectifs qui répondent de manière pensée et réfléchie aux attentes de son environnement scientifique et sociétal.

Les 4 axes de la stratégie numérique sont ceux qui sont traditionnellement développés dans la planification stratégique de l'UNIL :

  1. Le numérique dans l'enseignement
  2. Le numérique dans la recherche
  3. Le numérique au bénéfice de la société
  4. Le numérique dans la gouvernance institutionnelle

Téléchargez la Stratégie numérique de l'UNIL

Partagez: