2011

Jeudi 10 novembre 2011 (17h15-19h00)

Conférence de Maurice Olender (EHESS, Paris)

« Les langues du paradis : entre éloges et fables savantes »

- Anthropole - Unil - 2013

Résumé

Les langues du paradis : entre éloges et fables savantes

Adam parlait-il flamand ou toscan, le syriaque ou le vieil allemand? Innombrables sont les textes qui, des Pères de l'Eglise à Leibniz , posent ces questions à la fois théologiques et politiques.

Plus d'un peuple, bien des nations ont voulu reconnaître leurs ancêtres aux sources de "la civilisation", voire de l'humanité. « Pourquoi ne pas identifier sa langue maternelle à l'idiome divin parlé par la mère de tous les mortels? »

Au fil d'un long cheminement intellectuel qui va des Langues du Paradis (Points, 1989) à Race sans histoire (Points, 2009), Maurice Olender a démontré, en historiographe averti, comment dans les discours anciens, quelquefois farfelus, sur les origines de la langue, se découvrent des mythes scientifiques qui ont contribué à lʼélaboration des sciences du langage.

Entre mythes et sciences, il poursuit ici sa réflexion, remontant pistes anciennes et modernes, avec, pour fil conducteur, une interrogation sur des constructions dʼoriginaire qui ont pu induire la vénération de lʼautorité de la langue, de la nation, de la race. Lʼenjeu intellectuel de cette conférence : le regard porté sur des sources anciennes peut éclairer, de manière inattendue, des problèmes contemporains.

Partagez: