Fabio Levi

levi.jpg
© SAM

Fabio Levi, professeur honoraire de l'UNIL

Responsable de l’épidémiologie du cancer à l’Institut universitaire de médecine sociale et préventive de Lausanne (IUMSP) et, en particulier, des Registres vaudois, neuchâtelois et jurassien des tumeurs durant plus d’un quart de siècle, Fabio Levi a été un ardent promoteur de la médecine de santé publique. Il a été nommé professeur honoraire de l’UNIL dès le 1er août 2014.

Né à Lausanne en 1949, de nationalités suisse et italienne, Fabio Levi grandit à Milan avant de rejoindre sa ville natale pour y réaliser des études de médecine. Son diplôme en poche en 1976, il rejoint le Registre vaudois des tumeurs au moment de sa création dans les années soixante-dix, tout en complétant sa formation à Bruxelles, Lyon, Paris et Montréal. En 2001, il obtient son titre de spécialiste FMH en prévention et santé publique.

L’une de ses contributions remarquables a été son engagement dans le développement du Registre vaudois des tumeurs, qu’il dirige de 1977 à 2014. Cet effort de longue haleine a doté le canton de Vaud et l’ensemble de la Suisse d’un instrument essentiel en médecine de santé publique. Cette base de données est également une source d’enquêtes et d’analyses épidémiologiques dont Fabio Levi, dès le milieu des années 1980 et avec le concours du Prof. Carlo La Vecchia, a su tirer un profit remarquable. Ainsi, durant les trois dernières décennies, il a placé l’IUMSP et sa recherche épidémiologique sur la scène internationale. Depuis les années 1990, il a contribué à mettre en place et à évaluer les programmes de dépistage du cancer du sein et du cancer colorectal.

Fortement engagé dans les sociétés savantes de sa spécialité et membre de plusieurs comités éditoriaux de revues scientifiques internationales, Fabio Levi a notamment présidé l’Association suisse des registres des tumeurs, la commission scientifique de la Fondation pour la recherche en soins, la Fondation de médecine sociale et préventive et l’Association internationale des épidémiologistes de langue française. Ses travaux scientifiques ont été salués par le Prix Goerlich (1989) pour ses recherches dans le domaine du cancer en Suisse et par le Prix suisse du cancer (2005) (Ligue suisse contre le cancer), pour «ses travaux scientifiques exceptionnels en épidémiologie du cancer et pour son rôle de pionnier dans l’organisation et la valorisation des registres des tumeurs par sa capacité à mettre en œuvre concrètement les résultats de recherche».

Prof. Fred Paccaud
Directeur de l’Institut universitaire de médecine sociale et préventive

Bio express

1949 Naissance à Lausanne
1976 Diplôme de médecin, UNIL
1978 Diplôme de santé publique, Université Libre de Bruxelles
1979 Doctorat en médecine, Université de Lausanne
1981 Certificat en méthodes épidémiologiques, Université Claude Bernard, Lyon
1983 Certificat en méthodes statistiques, Université de Paris VI
1987 Master ès sciences, épidémiologie et statistiques, Université McGill, Montréal
2001 Spécialiste FMH en prévention et santé publique
1979-1988 Médecin associé, Registre vaudois des tumeurs, Division des maladies non transmissibles, Institut universitaire de médecine sociale et préventive
1988-1995 Médecin adjoint, Registre vaudois des tumeurs, Division des maladies non transmissibles, Institut universitaire de médecine sociale et préventive
1995-2014 Médecin chef de l’Unité d’épidémiologie du cancer et du Registre vaudois des tumeurs, Institut universitaire de médecine sociale et préventive
1988-1992 Agrégé à la Faculté de médecine, Lausanne
1992-1995 Privat-docent et agrégé à la Faculté de médecine, Lausanne
1995-2004 Professeur associé de l’UNIL
2004-2014 Professeur associé de l’UNIL
2014 Professeur honoraire de l’UNIL

TOP ^

Suivez nous:  

Les liens:

Page Unisciences

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg