Martin Fromer

fromer.jpg
© droits réservés

Version du 21 mai 2015

Martin Fromer, professeur honoraire de l'UNIL

Né en 1949 à Bâle, Martin Fromer a fait ses études de médecine dans cette ville. Il suit une formation en médecine interne et cardiologie au sein de divers hôpitaux en Suisse alémanique. En 1985, il termine sa formation de cardiologue FMH à Zurich avec une sous-spécialisation en électrophysiologie cardiaque clinique, notamment en cartographie endocavitaire des arythmies ventriculaires et supra-ventriculaires pour des patients candidats à une intervention de chirurgie d’arythmie.

Sa spécialisation, ajoutée à ses connaissances dans l’implantation de pacemakers double chambre et anti-tachycardie (technologie novatrice à l’époque), lui vaut une invitation comme professeur à l’Université de Montréal, Hôpital du Sacré-Cœur, de 1985 à 1988. Il réalise les premières implantations de stimulateurs antitachycardiques et double chambre au Canada. Ce séjour est suivi d’un stage de quelques mois dans le laboratoire d’électrophysiologie du Prof. Melwin Scheinmann à l’Hôpital Moffitt, à San Francisco aux USA. 
Le Fonds national suisse (FNS) lui alloue alors une bourse personnelle de trois ans en recherche clinique, motivant son retour en Suisse où il rejoint le Service de cardiologie du CHUV à Lausanne en avril 1988, comme chef de clinique et responsable de l’électrophysiologie.

Trois ans plus tard, Martin Fromer est nommé privat-docent à la Faculté de médecine de l’UNIL, puis professeur associé en juin 2001.
 Dès 2007, il est nommé médecin chef responsable de l’Unité des troubles du rythme du Service de cardiologie du CHUV.

Martin Fromer a indiscutablement marqué de son empreinte l’essor de la rythmologie invasive en Suisse avec la mise au point de l’ablation endocavitaire des arythmies, notamment celle des faisceaux accessoires. Il a été parmi les premiers en Europe à implanter des défibrillateurs automatiques sans sternotomie. En recherche expérimentale et clinique, il a activement participé au développement de nouvelles techniques d’ablation par cathéter. Soutenu par une bourse du FNS, Martin Fromer a développé un modèle de fibrillation auriculaire persistante chez le mouton.

Orateur invité à de nombreux congrès prestigieux des sociétés savantes nationales et internationales, il fut actif au sein des groupes de travail de stimulation cardiaque suisse et français. Il est auteur ou coauteur d’une centaine d’articles scientifiques. Il a été coauteur de la rédaction des recommandations de bonnes pratiques cliniques de l’American Heart Association et de la Société européenne de cardiologie dans le domaine de la rythmologie. Il a organisé des congrès nationaux et internationaux, et a fondé et organisé le congrès international Top 10 in Cardiology qui se tient tous les deux ans à Lausanne.

Par ailleurs, Martin Fromer fut secrétaire de la Société suisse de cardiologie pendant huit ans et responsable du cursus de formation postgraduée. En tant que Président du groupe de travail de stimulation cardiaque et électrophysiologie il a rédigé les premières recommandations de bonne pratique.
Au plan institutionnel, Martin Fromer a été élu deux fois Président de la Commission du personnel du CHUV de 2006 à 2010.

Martin Fromer quitte la Faculté de biologie et de médecine et le CHUV fin septembre 2015, après avoir participé activement au développement de l’électrophysiologie et du pacing, auxquels il a conféré leurs lettres de noblesse dans notre institution.


Prof. Pierre Vogt
Professeur ordinaire de l’UNIL, chef du Service de cardiologie du CHUV

 

TOP ^

Suivez nous:  
Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg