Patrick Hohlfeld

hohlfeld.jpg
© SAM

Version du 26 mai 2015

Patrick Hohlfeld, honoraire de l'UNIL

Originaire de Bière (VD), Patrick Hohlfeld est né en 1954 à Lausanne. Il obtient son Diplôme de médecine en 1980, demeure encore dans sa ville natale le temps d'un stage en pathologie, puis se délocalise à Fribourg pour une formation de base en chirurgie avant de prendre le large en Afrique du Sud. C'est là qu'il rencontre l'obstétrique dont il acquiert une intense expérience pratique à la Maternité du Elim Hospital (5000 naissances par an).

Revenu en Suisse, il entre au CHUV dans le cursus d'une formation postgraduée en gynécologie-obstétrique, se plaît en milieu hospitalo-universitaire et y trouve sa voie dans une spécialisation en médecine fœtale qui l’emmène à Paris pour deux ans. Sous la conduite des professeurs F. Daffos et F. Forestier, il vit notamment l'aventure pionnière de l'accès au sang fœtal par ponction écho-guidée: un nouvel horizon est franchi à la découverte d'un continent jusque-là inconnu où abondent les objets de recherche ainsi que les possibilités d'innovations tant diagnostiques que thérapeutiques.

En 1986, Patrick Hohlfeld avait accédé au doctorat avec une thèse de pathologie intitulée Valeur et limites de l'examen extemporané laissant déjà supposer le goût de son auteur pour le scepticisme auquel l'incitent son objectivité et son sens critique. Perfusé par la veine académique, son cursus se déroule régulièrement: agrégé de Faculté en 1992, professeur associé (Université Paris XI), privat-docent en 1994, professeur associé puis professeur ordinaire de l'UNIL respectivement en 1995 et 1999. Parallèlement se succèdent les fonctions hospitalières de médecin associé, médecin chef, chef de service et chef de département (2003).

Clinicien, fondateur du Groupe suisse de médecine fœtale, chercheur reconnu dans le domaine des maladies infectieuses durant la grossesse, Patrick Hohlfeld s'est par ailleurs impliqué dans de nombreuses commissions académiques, hospitalières et extra-hospitalières (Office fédéral de la santé publique, FMH, Société suisse de gynécologie-obstétrique dont il assure la présidence de 2000 à 2001). Certes, il a publié ou participé à la publication de plus de 200 articles et chapitres de livres. Bien évidemment, il a collaboré aux comités de rédaction ou de direction de divers journaux internationaux et a donné de fréquentes conférences nationales et internationales sur invitation.

Mais avant tout, Patrick Hohlfeld a excellé dans le domaine de l'enseignement. C'est là que sa trace est la plus scintillante. Les étudiants, toujours très nombreux à ses cours, l'ont souvent applaudi et lui ont attribué à deux reprises un Medical Teaching Award tandis que la Faculté de médecine et de biologie a célébré ses capacités de transmetteur de savoir en lui attribuant le Prix d'excellence en enseignement de la médecine.

Dans le domaine de l'enseignement postgradué, Patrick Hohlfeld œuvra pendant de nombreuses années à l'élaboration et à l'organisation des cursus de formation ainsi qu'à la reconnaissance des titres de spécialisation dans le cadre de la Société suisse de gynécologie-obstétrique. Aux jeunes médecins en formation, il a offert le privilège d'avoir toujours dans la poche de leur blouse son excellent Livre de l'interne en obstétrique, vade-mecum de la partique obstétricale publié chez Flammarion et déjà quatre fois réédité.

Celle ou celui qui a rencontré Patrick Hohlfeld aura croisé un homme bienveillant et courtois, empreint de savoir-vivre, sachant montrer qu'il s'intéresse à autrui et ne prenant jamais la parole inutilement.

Celles et ceux qui ont travaillé avec lui reconnaissent son goût du défi et sa vision désintéressée de novateur. Ils savent l'empathie de son écoute, sa franchise, la primauté qu'il attribue au bien commun, son sens de la justice, sa recherche du consensus et son enthousiasme, ne serait-ce que dans le choix de ses adverbes. Gageons que la vie sociale plus colorée qui s'ouvre à lui avec la retraite donnera à ceux qui apprécient sa compagnie une chance de le côtoyer plus souvent.


Prof. Pierre De Grandi
Professeur honoraire de l’UNIL, ancien chef du Département de gynécologie-obstétrique du CHUV

TOP ^

Suivez nous:  
Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg