Et vous, comment avez-vous choisi vos études?

Boris Colinas, Baccalauréat universitaire en science politique

Un parcours plutôt atypique

Après mon gymnase en voie diplôme, je suis parti 6 mois aux Etats-Unis. Là-bas, j’ai eu l’occasion de me sensibiliser aux questions d’actualité et aux problématiques sociales car j’ai vécu de près les mouvements de Wall Street en 2011. Plus le temps passait, et plus je m’intéressais à la science politique. C’est pourquoi j’ai décidé à mon retour d’entreprendre une formation universitaire et suis passé donc par une école préparatoire en vue de passer les examens d’admission en Faculté des SSP.

Un cursus pluridisciplinaire qui invite à la réflexion

Le cursus proposé à l’UNIL s’inscrit dans une approche pluridisciplinaire proche des sciences sociales, ce que je trouve très enrichissant car cela nous donne l’opportunité de développer et d’affiner notre sens critique sur le monde qui nous entoure. Il y a des aspects conceptuels voire littéraires, au travers desquels nous travaillons l’écriture et l’esprit de synthèse, qui sont à mes yeux des compétences centrales à valoriser sur le marché de l’emploi. L’ensemble des cours proposé peut paraître de prime abord un peu théorique ou conceptuel en première année, mais tout l’intérêt est là. Peu à peu, on acquiert de véritables outils analytiques nous permettant d’appréhender les phénomènes sociaux et politiques qui nous entourent. Pour compléter le cursus de science politique, nous avons un module d’enseignements libres nous offrant un éventail intéressant de choix de cours, ce qui donne la possibilité d’étudier des branches comme la géographie, le droit ou l’économie. C’est donc une réelle opportunité d’enrichir son parcours afin de pouvoir appréhender les enjeux globaux par une approche pluridisciplinaire.

J’adore vraiment ce que j’étudie et je pense que c’est un excellent cursus qui forme des citoyennes et des citoyens avant tout. J’encourage donc vivement toute personne qui souhaite se rendre utile par une réflexion approfondie sur la société à entreprendre des études en science politique! Après le Bachelor, j’envisage d’entreprendre un Master pour me spécialiser dans le domaine des relations internationales, peut-être dans des études du développement. Je m’intéresse tout particulièrement à l’imbrication entre le développement et les conflits, mais je reste au demeurant très ouvert sur d’autres domaines des relations internationales. La science politique peut mener à une multitude de débouchés professionnels, comme le milieu des ONG et des organisations internationales, mais aussi le journalisme, l’administration ou encore la recherche.

S'engager dans la vie associative

J’ai tendance à beaucoup m’engager dans la vie associative de l’UNIL. Je suis président du COSPOL (Comité Science Politique Lausanne) et délégué de l’Association des étudiant·e·s en sciences sociales et politiques (AESSP) au sein de la Fédération des associations d’étudiant·e·s (FAE). Je suis également membre du Conseil de faculté des SSP. J’encourage vraiment les étudiantes et les étudiants à s’engager dans la vie associative, qui est par ailleurs très riche à l’UNIL. Que ce soit pour défendre les intérêts du public étudiant ou tout simplement pour favoriser sa propre intégration sur le campus, c’est un excellent moyen de rencontrer de nouvelles personnes et de s’engager pour le collectif. En science politique, il faut être curieux et vouloir comprendre le monde dans lequel nous vivons et je pense que cela passe aussi par un tel engagement.
 

Partagez:
Unicentre - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 11 11
Fax +41 21 692 20 15