Edition critique et génétique textuelle

CRLR.jpg

Collaborateur·trice·s impliqué·e·s : Jean-Michel Adam, Valérie Cossy, Jehanne Denogent, Océane Guillemin, Dominique Kunz Westerhoff, Christine Le Quellec Cottier, Daniel Maggetti, Rudolf Mahrer, Thibaud Mettraux, Colin Pahlisch, Stéphane Petermann, Gilles Philippe, François Rosset, Joël Zufferey

 

La Section de français se caractérise par le nombre important de recherches menées dans le domaine de la génétique textuelle et de l’édition critique. Des enseignants et chercheurs de divers domaines mènent des projets d’édition de référence de textes littéraires. Cet axe est particulièrement significatif pour la littérature romande, dont le Centre des littératures en Suisse Romande (CLSR), dirigé par Daniel Maggetti, mène de front plusieurs projets inédits. L’œuvre de Blaise Cendrars, né à La Chaux-de-Fonds en 1887, est aussi au cœur d’un vaste projet éditorial dont le Centre d’Études Blaise Cendrars (CEBC), dirigé par Christine Le Quellec Cottier, est un partenaire direct. Associant les technologies les plus récentes à l’étude du matériau génétique des œuvres de la littérature française et francophone, l’équipe de la collection en ligne Variance, fondée par Rudolf Mahrer et Joël Zufferey, offre en mode simultané les strates génétiques de l’élaboration d’un texte littéraire.

Les chercheurs et chercheuses de la Section de français de l’Unil procurent régulièrement des éditions critiques et génétiques qui paraissent dans diverses collections ; ils collaborent notamment à la « Bibliothèque de la Pléiade » (Paris, Gallimard) et ont notamment participé aux volumes consacrés aux auteur·e·s suivant·e·s : Georges Bataille, Georges Bernanos, Albert Camus, Blaise Cendrars, Marguerite Duras, Jean-Paul Sartre, C. F. Ramuz, Germaine de Staël.

Corpus romands : édition critique et histoire littéraire

Le Centre des littératures en Suisse romande (CLSR), dirigé depuis 2003 par Daniel Maggetti, travaille à l’étude méthodique et historique de la littérature plurielle qui s’écrit en Suisse romande. Sa vocation est patrimoniale, éditoriale et académique ; son pôle d’activité principal est le travail sur les archives, qu’elles appartiennent aux fonds qu’il conserve (une septantaine) ou à d’autres institutions. Parmi les projets menés actuellement, mentionnons les Œuvres complètes de Gustave Roud, financé par le FNS et dirigé par Daniel Maggetti et Claire Jaquier, les Œuvres complètes de Catherine Colomb (D. Maggetti, dir.) et une recherche sur l’éditeur Henry-Louis Mermod conduite par Stéphane Pétermann. Sous son ancienne dénomination de Centre de recherches sur les lettres romandes, le CLSR a publié les Romans (Bibliothèque de la Pléiade, Paris, Gallimard) puis les Œuvres complètes de C. F. Ramuz (29 volumes, Genève, Slatkine, 2005-2013), ainsi que des correspondances, journaux et romans de nombreux écrivains de Suisse romande : Nicolas Bouvier, Jacques Mercanton, Jacques Chessex, Gustave Roud, Monique Saint-Hélier, Guy de Pourtalès. Parallèlement aux éditions scientifiques, le CLSR collabore avec des éditeurs littéraires suisses et français pour diffuser largement les ouvrages du patrimoine littéraire de Suisse romande, dans des éditions de poche. C’est le cas par exemple de la « Petite bibliothèque ramuzienne » en cours de publication aux Éditions Zoé.

 

Liens

– Centre des littératures en Suisse romande :  voir ici et ici

Projet de recherche FNS « Œuvres complètes de Gustave Roud »

Œuvres complètes de C. F. Ramuz aux Éditions Slatkine

« Petite bibliothèque ramuzienne » aux Éditions Zoé

Fondation Guy de Pourtalès

 

Édition critique de l’œuvre de Blaise Cendrars

Fondé à l’occasion de l’arrivée des archives de l’écrivain à la Bibliothèque nationale suisse, le Centre d’Études Blaise Cendrars (CEBC) a pour but de valoriser le patrimoine littéraire de l’écrivain. En 2013 et en 2017 cette mission a abouti, sous la direction de C. Leroy, à l’édition de référence des Œuvres autobiographiques complètes, puis des Poésies complètes et Œuvres romanesques, dans la Bibliothèque de la Pléiade (Paris, Gallimard). Cet ensemble de quatre tomes rend accessibles les strates de composition et offre un appareil critique élaboré. Ch. Le Quellec Cottier a été collaboratrice scientifique des deux projets éditoriaux et poursuit cette démarche, depuis 2013, avec la collection Cendrars en toutes lettres des Éditions Zoé. Dans le prolongement de l’édition critique de « Anthologie nègre et contes » (Denoël, 2005), l’étude du primitivisme littéraire au début du xxe siècle se renouvelle grâce à l’établissement d’une vaste base de données des publications touchant au monde extra-européen, spécifiquement africain, entre le milieu du xixe siècle et le début du xxe siècle. Ce travail d’archive est mené par Jehanne Denogent, doctorante FNS, à la Bibliothèque nationale suisse. L’exploitation de sources africanistes en Suisse stimule l’élaboration de prochaines éditions critiques qui seront à même de faire le point sur les références exploitées dans la fiction, en révélant des étapes génétiques significatives, qu’il s’agisse de création, de transformation ou d’appropriation.

 

Liens

Centre d’Études Blaise Cendrars (bientôt ici)

Revue Constellation Cendrars aux Éditions Garnier

Blaise Cendrars dans la collection de la Pléiade chez Gallimard 

– Collection « Cendrars en toutes lettres » aux Éditions Zoé :

Œuvres complètes de Blaise Cendrars chez Denoël, collection TADA

– Projet de recherche FNS, 2018-2021 (dir. Prof. Antonio Rodriguez et Prof. Ch. Le Quellec Cottier) : « Le Primitivisme littéraire au cœur des avant-gardes. (1898-1924) » (voir aussi le pôle de recherche « Les avant-gardes littéraires »)

 

Génétique textuelle et linguistique

Les phases préparatoires des discours constituent un formidable terrain d’exploration pour le stylisticien et le linguiste : dans le contraste des états qui se succèdent s’apprécient particulièrement bien les enjeux sémantiques des formes et le travail des normes esthétiques et génériques. Mais ces phases ont également un intérêt pour elles-mêmes, avec leurs propriétés énonciatives, leurs formes linguistiques et textuelles, leur sémiotique, leurs technologies et leurs techniques. Parallèlement à l’élaboration de nombreuses éditions génétiques, l’équipe de linguistique française s’intéresse à la préparation écrite des genres oraux, aux genres de la préparation du discours, ainsi qu’aux dernières phases de l’élaboration des œuvres, notamment la phase post-éditoriale, au cours de laquelle une œuvre, bien que déjà publiée, est réécrite au gré de circonstances historiques, linguistiques ou esthétiques nouvelles, ou de l’évolution du projet poétique de l’écrivain. L’équipe apporte également une contribution linguistique et stylistique à la réflexion générale sur l’invention écrite des œuvres, en collaboration étroite avec la revue internationale Genesis (Manuscrits – Recherches – Invention).

 

Liens

Collection numérique Variance (dir. R. Mahrer et J. Zufferey)

Genesis, revue internationale de critique génétique (co-dir. R. Mahrer)

Linguistique de l’écrit, revue de linguistique

Suivez nous:        
Partagez:
Anthropole - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 29 73
Fax +41 21 692 29 15