Formation continue

La Formation continue en histoire (FCH)

 

La formation continue organisée par la Section d’histoire de l’Université de Lausanne vise un public de personnes en lien avec des métiers d’éducation et de vulgarisation, comme l’enseignement, le journalisme ou encore la muséographie. Elle abordera des thématiques en lien avec l’actualité sur la longue durée, du Moyen Age à l’époque contemporaine, afin de mieux saisir l’évolution des différents phénomènes étudiés et leurs particularités. Un des buts de cette formation sera d’offrir des matériaux à même d’être exploités par et pour différents publics. Une approche pluridisciplinaire sera également proposée, en plaçant le corpus documentaire au centre de nos questionnements.

 

La FCH est coordonnée par Nelly Valsangiacomo et Eva Pibiri, les propositions pour présenter une communication à une formation ou pour en organiser une devront leur être adressées.

 

Contact :

 

Eva Pibiri : eva.pibiri@unil.ch

Nelly Valsangiacomo : nelly.valsangiacomo@unil.ch

 

Site de la formation continue Unil-EPFL :

http://www.formation-continue-unil-epfl.ch

FCH_2020_image.png
Enluminure d’un manuscrit de L’Apocalypse de Berengaudus, seconde moitié du XIVe siècle. BNF, ms Français 688, fol. 3.

Programme de la formation du 10 septembre 2020

Un monde en mouvement. Voyages, migrations et déplacements au fil des siècles.

Depuis les temps les plus reculés, le voyage a toujours fait partie intégrante de la condition humaine, qu’il s’agisse de se déplacer pour chercher sa nourriture, se rendre sur les lieux de culte, commercer ou guerroyer. Face à ces déplacements de nature très diverses, les buts et motivations des voyageurs doivent être questionnés quant à la manière dont ils ont été vécus et perçus, à l’image des invasions ou migrations barbares, ainsi que des circulations internationales des XVIIIe-XIXe siècles qui suscitent encore de nombreux débats.

Qu’il soit volontaire ou le résultat d’une nécessité, individuel ou collectif, le voyage a longtemps été assimilé à une ascèse par les souffrances et dangers qu’il impliquait; pensons aux passages de cols, à la navigation maritime, aux itinéraires truffés de bandes armées ou de voleurs de grands chemins. Parallèlement à ce sentiment de peur qu’ils ont pu susciter, les déplacements sont également à l’origine de véritables révolutions techniques, à l’image des innovations nautiques liées notamment aux croisades et au commerce «global».

Si de nos jours le voyage est souvent assimilé aux plaisirs du tourisme et de la découverte de nouveaux horizons, il convient de saisir les dynamiques qui ont mené à cette valorisation des déplacements et aux critères, tant esthétiques que scientifiques, qui ont fait de certains lieux des endroits incontournables à visiter. Dans ce sens, pour quelles raisons la Suisse est-elle devenue à la fin du XVIIIe siècle une destination touristique parmi les plus appréciées au niveau européen et la région lémanique un haut-lieu de séjour pour les malades fortunés au cours du XIXe siècle?

Objectifs de la journée

  • Interroger les buts et les motivations à l’initiative des grands déplacements de personnes à travers les siècles
  • Identifier les révolutions techniques qui ont accompagné les flux migratoires du Moyen-Âge
  • Comprendre comment certaines destinations sont devenues des hauts-lieux du tourisme à l’époque moderne, à l’exemple du tourisme médico-sanitaire en Suisse romande

FCH_PROGRAMME_2020_Page_2.png

Suivez nous:        
Partagez: