Maîtrise universitaire

Programme des cours (2012-2013) | Maîtrise universitaire
 

Programme des cours (2012-2013)

Maîtrise universitaire

HISTOIRE MEDIEVALE

 

 

Féminité et masculinité altérées : transgression et inversion des genres au Moyen Age

Prof. Eva Pibiri, Mme Fanny Abbott

Le séminaire aura comme but de mettre en évidence les différents types de transgression des genres au Moyen Age ainsi que les réactions des contemporains à leur égard. Il s'agira dès lors d'étudier les définitions du masculin et du féminin élaborées dès le haut Moyen Age, ainsi que les rôles différenciés assignés à l'homme et à la femme dans leurs dimensions culturelles, sociales et politiques.
Le corps, création divine, sera au centre du questionnement, tant par son travestissement vestimentaire, que par ses représentations orientées (la régente virilisée ; le souverain vacillant féminisé) ou par ses spécificités détournées (l'homme enceint ; la femme guerrière).
Tous ces aspects seront abordés au travers de sources variées : corpus doctrinal des Pères de l'Eglise, textes hagiographiques, chroniques, fabliaux, actes de procès, iconographie etc.

Lundi, 10h-12h / Séminaire / MA / Annuel / Semestre d'automne : salle Anthropole 5125 - Semestre de printemps : salle Anthropole 3120

 

Hérétiques et déviants, sources textuelles et représentations figurées

Prof. Martine Ostorero, Mme Barbara Franzé

Ce séminaire interdisciplinaire (histoire et histoire de l'art) qui se tiendra au semestre de printemps 2013 propose d'explorer les discours et les représentations produits par l'Eglise aux XIe et XIIe siècles pour dénoncer les hérésies et construire la déviance.
L'Eglise issue de la réforme grégorienne a pour ambition la purgation de l'hérésie et de la déviance, que ce soit à l'intérieur de la société chrétienne par la lutte contre certaines hérésies, ou par un combat sur le front extérieur contre les infidèles, les Juifs et les Sarrasins. L'oeuvre littéraire de Pierre le Vénérable est le reflet de ce combat parallèle mené par l'Eglise
Cette double lutte dans laquelle l'Eglise est profondément engagée a ses effets dans la production figurée. Dès le deuxième quart du XIe siècle, des oeuvres monumentales, peintes ou sculptées, constituent le support idéal au développement de la profession de foi de l'Eglise, qui se voit contredite par les déviances sans cesse réactivées, mettant en cause l'incarnation du Christ ou la valeur des sacrements. Dans ces mêmes années, on procède à l'élaboration d'une image de l'hérétique et de l'infidèle : par des éléments caractérisés, physiologiques et vestimentaires, on cherche à caractériser l'altérité, permettant ainsi de désigner, de marginaliser et d'exclure le déviant de la société chrétienne.
Le séminaire vise à réunir, dans une recherche commune, étudiants en histoire et en histoire de l'art. C'est ainsi que les historiens analyseront une série de thèmes et de textes choisis dans le cadre de la problématique, les reflets iconographiques de ces thèmes étant analysés par les historiens de l'art. La vocation interdisciplinaire de ce séminaire permettra d'une part de croiser les méthodes d'analyse des textes à celles des productions figurées et d'autre part d'approfondir la réflexion autour des hérésies médiévales.

Jeudi, 10h-12h (Salle Anthropole 5060) et 13h-15h (salle Anthropole 5081) / Cours-Séminaire / MA / Semestre de printemps

 

Paléographie, diplomatique et typologie des sources médiévales, cours et travaux pratiques

Prof. Bernard Andenmatten

Orienté sur la période médiévale, ce cours présente un panorama général de l'évolution de l'écriture latine, de la fin de l'Antiquité au début des Temps modernes. Il traite aussi des principales catégories documentaires (sources narratives, chartes, comptabilité, etc.) et
il est conçu comme une initiation à la recherche. Il comprend en outre des exercices collectifs de lecture et de compréhension. Ce cours est destiné aux historiens, historiens de l'art, philologues (français médiéval, latin).

Jeudi, 10h-12 / Cours-TP / BA + MA / Annuel / Salle Anthropole 5081

 

Séminaire de recherche en histoire médiévale

Prof. Bernard Andenmatten

Dans ce séminaire ouvert à tous les étudiants en maîtrise ès Lettres/Histoire (obligatoire pour les mémorants en histoire médiévale) l'accent est mis sur les aspects méthodologiques et documentaires du travail de l'historien. Mémorants et doctorants y présentent leurs travaux, des chercheurs leurs recherches en cours. Un certain nombre de séances sont communes aux médiévistes et aux modernistes. Certaines séances permettent l'intervention de disciplines extérieures au domaine de l'histoire (droit, géographie, littérature, histoire de la médecine etc.), mais dont l'apport est déterminant. Ce séminaire sert donc à la formation des étudiants en maîtrise, des mémorants et des doctorants, et à une large circulation de l'information scientifique.

Avec les nouveaux plans d'études, les étudiant-e-s qui se destinent à choisir l'histoire en discipline principale choisissent la période correspondante à celle dans laquelle ils projettent de faire leur mémoire. Ils présenteront dans le cadre de ce séminaire leur projet de mémoire. Pour les étudiant-e-s en discipline secondaire, un travail écrit sur des questions historiographiques leur sera proposé.

Lundi, 17h-19h / Séminaire / MA / Annuel / Salle Anthropole 5081

 

 

 

 

HISTOIRE MODERNE

 

Gibbon à Lausanne : histoire, érudition et culture

Prof. Bela Kapossy

Edward Gibbon (1737-1794), auteur anglais de la fameuse Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain, est reconnu comme un des pères fondateurs de l'historiographie moderne. Les archives lausannoises préservent de nombreux documents de ses longs séjours à
Lausanne, de sa vie sociale, ses échecs amoureux, ses voyages en Suisses, mais aussi de ses intérêts littéraires et historiques. De quelle manière la culture lausannoise a-t-elle contribué à la formation intellectuelle de Gibbon ? Ce séminaire visera à répondre à cette question en s'intéressant non seulement aux documents laissés par Gibbon lui-même, mais également à ceux qui portent des lumières sur son entourage, les sociétés fréquentées, et ses amis historiens.
Ce séminaire s'adresse particulièrement aux étudiants intéressés à un travail aux archives.

Lundi, 10h-12h / Cours-séminaire / MA / Annuel / Salle Anthropole 4068

 

Transformations de la famille et de la parenté, 1650-1815 ca. Réalités suisses dans une perspective comparative

M. Sandro Guzzi-Heeb

L'histoire de la famille a occupé une place importante dans les sciences historiques depuis les années 1960, en relation avec l'intérêt renouvelé pour l'histoire sociale et notamment pour la démographie. Pendant les derniers 15 ans l'étude de la famille, au sens strict, s'est avéré insuffisante pour comprendre les grandes transformations de l'époque moderne et du XIXe siècle, et a été enrichie par une série d'études sur la parenté élargie et ses évolutions. Dans notre cours-séminaire nous nous pencherons donc sur plusieurs aspects de l'histoire de la famille et de la parenté: des aspects démographiques à l'émergence de nouveaux idéaux d'amour et d'affection; des textes juridiques aux stratégies complexes de coopération entre parents, dans des contextes différents.
Dans notre démarche nous étudierons d'abord des sources et des textes concernant l'espace suisse ou alpin pour les comparer avec d'autres réalités européennes et en partie américaines.

Lundi, 15-17h / Cours-séminaire / BA + MA / Annuel / Smestre d'automne : salle Anthropole 2120 - Semestre de printemps : salle Anthropole 5093

 

Paléographie de l'époque moderne - annuel

Mme Karine Crousaz

Cet enseignement, centré sur la lecture collective de documents de l'époque moderne et sur l'exposition des abréviations et des écritures les plus courantes, permet d'acquérir les bases nécessaires à la lecture des textes manuscrits rédigés entre le XVIe et le XVIIIe siècle.

Mercredi, 15h-17h / Cours-TP / BA + MA / Annuel / Salle Anthropole 5093

 

Séminaire de recherche en histoire moderne

Prof. Bela Kapossy, Prof. Danièle Tosato-Rigo

Avec les nouveaux plans d'études, les étudiant-e-s qui se destinent à choisir l'histoire en discipline principale choisissent la période correspondante à celle dans laquelle ils projettent de faire leur mémoire. Ils présenteront dans le cadre de ce séminaire leur projet de mémoire. Pour les étudiant-e-s en discipline secondaire, un travail écrit sur des questions historiographiques leur sera proposé. Dans ce séminaire ouvert à tous les étudiants en maîtrise ès Lettres/Histoire (obligatoire pour les mémorants en histoire moderne), l'accent est mis sur les aspects méthodologiques et documentaires du travail de l'historien. Mémorants et doctorants y présentent leurs travaux, des chercheurs leurs recherches en cours. Un certain nombre de séances sont communes aux médiévistes et aux modernistes.

Certaines séances permettent l'intervention de disciplines extérieures au domaine de l'histoire (droit, géographie, littérature, histoire de la médecine etc.), mais dont l'apport est déterminant. Ce séminaire sert donc à la formation des étudiants en maîtrise, des mémorants et des doctorants, et à une large circulation de l'information scientifique.
Le séminaire de recherche a lieu tous les quinze jours.

Lundi, 17h-19h (tous les quinze jours) / Séminaire / MA / Annuel / Salle Anthropole 2056

 

La vie de château en Pays de Vaud au XVIIIe

Prof. Danièle Tosato-Rigo, Prof. Dave Lüthi

Territoire sujet de la République de Berne sous l'Ancien Régime, qualifié de « réserve féodale» par l'historien Herbert Lüthy, le Pays de Vaud abonde en châteaux. Ce cours-séminaire entend éclairer la vie qu'y menaient ses habitants au XVIIIe siècle, en considérant tour à tour le château comme un lieu de mémoire, de pouvoir, d'économie seigneuriale et de culture. Sur la base de divers documents d'archives (correspondances, livres de raisons, règlements et registres de communes, plans, inventaires), il s'agira d'appréhender les multiples acteurs de la vie de château, des baillis aux domestiques, les caractéristiques et l'évolution des bâtiments et de leurs décors, ainsi que la nature et le rythme des activités qu'ils concentrent, sociabilité mondaine et théâtre compris.
Ouvert aux étudiants en histoire et en histoire de l'art, de niveau bachelor et master, cet enseignement se poursuit au semestre de printemps pour les étudiants en histoire inscrits à un module d'histoire moderne à 10 crédits avec la thématique « La révolution au château» (1789-1802).

Mardi, 15h-17h / Séminaire / BA + MA / Annuel / Semestre d'automne : salle Anthropole 2024 - Semestre de printemps : salle Anthropole 3017

 

 

 

 

HISTOIRE CONTEMPORAINE 

 

Scandales et histoire(s) De quelques « affaires » en Suisse XIXe-XXe siècles.

Prof. François Vallotton, M. Malik Mazbouri

Moments d'épreuve par la médiation desquels une collectivité humaine teste ses normes et ses valeurs, l'affaire et le scandale, pour rythmer l'histoire des sociétés contemporaines, ont jusqu'à des temps récents peu retenu l'attention des disciplines historiques. L'objectif de ce séminaire de Master, qui portera sur les formes, les fonctions et les effets du scandale et de l'affaire est double. Il consistera, d'abord, à s'interroger sur la légitimité même du scandale et de l'affaire en tant qu'objets d'histoire et sur ce que leur étude peut nous apprendre des tensions et des conflits, mais aussi des consensus, qui travaillent les sociétés contemporaines. Il consistera, ensuite, à s'interroger, à l'aide d'une douzaine d'études de cas choisis dans l'histoire suisse des XIXe et XXe siècles, sur ce que le scandale et l'affaire nous disent de cette histoire. Des raisons pour lesquelles émerge ou n'émerge pas un scandale, à sa force perturbatrice voire transformatrice et instituante, en passant par l'analyse des motifs pour lesquelles scandales et affaires survivent ou périssent dans les « mémoires collectives » et dans l'historiographie, c'est à une approche résolument multiple et multidisciplinaire qu'invite ce séminaire.

Mardi, 13h-15h / Cours-séminaire / MA / Annuel / Salle Anthropole 3017

 

Séminaire de recherche en histoire contemporaine

Prof. Nelly Valsangiacomo

Avec les nouveaux plans d'études, les étudiant-e-s qui se destinent à choisir l'histoire en discipline principale choisissent la période correspondante à celle dans laquelle ils projettent de faire leur mémoire. Ils présenteront dans le cadre de ce séminaire leur projet de mémoire. Pour les étudiant-e-s en discipline secondaire, un travail écrit sur des questions historiographiques leur sera proposé.

Lundi, 17h-19h / Séminaire / MA / Annuel / Salle Anthropole 3088

 

Tourisme et santé dans l'Arc lémanique : aux origines d'une «success story» (1880 - 1914)

M. Cedric Humair

Au cours du 19e siècle, la pratique sociale du tourisme prend de l'ampleur en Europe et génère un nouveau secteur économique, qui se déploie vigoureusement dans l'Arc lémanique. Parmi les motivations multiples qui poussent au voyage, le souci de prendre soin de sa santé gagne en intensité, générant une demande qui stimule les secteurs médical et paramédical des régions d'accueil (cures climatiques et thermales, régimes, traitements médicaux, interventions chirurgicales, etc.). Pourquoi l'Arc lémanique est-il parvenu à se profiler dans ce créneau ? Comment une offre attractive a-t-elle été implantée ? Quel rôle les médecins ont-ils joué ? Voici quelques questions auxquelles ce cours-séminaire cherchera à répondre par des approches autant économiques, que sociales, culturelles et politiques.

Mardi, 8h30-10h / Cours-séminaire / MA / Annuel / Salle Anthropole 5060

 

Cours offerts par la Faculté des sciences sociales et politiques (SSP) :
Attention à bien respecter les délais et les modalités d’inscription de cette faculté.

Histoire de la mondialisation : mouvements sociaux et phénomènes culturels
The History of Globalization: Social Movements and Cultural Phenomena

Prof. Christian Topalov

Dès la fin des années 40, mais surtout dans les années 50 et 60 du 20e siècle, de nombreux scientifiques, chercheurs, philosophes, théologiens, écrivains, artistes et journalistes vont mettre en cause le contenu, les formes et les modalités de la croissance économique. Ces critiques vont dresser un véritable acte d'accusation de la civilisation consumériste d'après-guerre.
Ils vont plus d'une fois s'efforcer de proposer des alternatives civilisationnelles qui préparent non seulement le terrain à l'écologie politique des décennies suivantes, mais annoncent aussi l'objection de croissance d'aujourd'hui. Il faut noter que ces courants de pensée se situent clairement à contre-courant de l'opinion publique dominante d'alors, séduite par les sirènes de la croissance économique, du progrès technologique et de la démocratisation de la consommation. Pour cette raison, ils ont été souvent oubliés ou négligés, en dépit de la richesse de leur réflexion.
Après une introduction générale sur la « société de consommation » et les critiques qu'elle a suscitées, les étudiantEs choisiront un auteur et certains de ses textes en s'efforçant de replacer sa pensée dans son contexte afin d'en saisir les principales inflexions. Cette étude débouchera sur un document écrit d'une dizaine de pages, précédé d'une brève synthèse d'une page à l'intention de l'ensemble des participantEs. Chacun de ces travaux sera enfin présenté oralement au cours d'un colloque, en fin de semestre, qui permettra de réunir, de confronter et de mettre en discussion, les idées essentielles des auteurs et courants envisagés.

Huit heures par semaine tous les quinze jours : consulter l'horaire détaillé / Séminaire / MA / Semestre de printemps

 

Histoire des relations internationales durant la Guerre froide
The History of international relations during the Cold War

Prof. Janick Schaufelbuehl

La Guerre froide a profondément marqué, durant plus de quatre décennies, l'histoire des relations internationales. Les tensions entre les États-Unis et l'URSS qui se manifestent de 1947 à 1989/1991 ont eu de multiples conséquences politiques, économiques, culturelles, sur les pays ralliés à ces deux superpuissances, les pays en voie de décolonisation, les non-alignés, les pays neutres, et également sur les organisations et différents milieux transnationaux.
Ce séminaire se penche sur la place occupée par la Suisse dans ces relations internationales. Cette question encore peu étudiée dans l'historiographie, nous amène à nous intéresser aux rapports qu'entretient le gouvernement suisse avec Washington et Moscou et notamment à sa politique officielle de neutralité. Toutefois, il s'agira également d'étudier le rôle des acteurs non-gouvernementaux et des milieux transnationaux, comme les entreprises multinationales, les fondations philanthropiques, les réseaux internationaux de contestation, les services secrets ou encore les fabricants d'armes. Comment se sont positionnés ces acteurs face à la Guerre du Vietnam, les coups d'état organisés par la CIA, l'invasion de Prague par les chars soviétiques, etc. ? Quel poids a eu l'anticommunisme notoire des élites suisses? Comment se sont équilibrés intérêts commerciaux et projets humanitaires ? Est-ce que les cercles politiques et économiques suisses ont participé aux réseaux transatlantiques de décideurs, de politiciens, d'intellectuels et de dirigeants d'entreprises qui s'organisent durant la Guerre froide?
Le séminaire est organisé autour d'une première partie de lectures et discussions communes qui servira à se familiariser avec la problématique et d'une deuxième partie consacrée à des petits travaux de recherche sur un sujet à choix. Ces travaux seront menés sur la base de sources originales. Ainsi, il serait possible de consulter des collections de sources primaires publiées, mais également de se rendre dans des archives publiques ou privées, comme par exemple les archives des organisations internationales (ONU, Organisation internationale du Travail, ...) ou les archives d'entreprises privées (Nestlé, ...) ou encore les archives des autorités publiques (archives fédérales, archives cantonales vaudoises, ...).

Pas d'horaire défini / Séminaire / MA / Semestre de printemps (4 heures par semaine)

 

Histoire du Monde occidental
Fascism in historical perspective

Prof. Stefanie Prezioso

L'arrivée au pouvoir du fascisme a immédiatement soulevé l'intérêt de la communauté internationale. Dès ce moment, les écrits analytiques visant à définir sa nature ou à établir sa signification historique se sont succédé. Certains auteurs ont focalisé leur attention sur la figure de Mussolini, d'autres sur le fascisme en tant que mouvement politique et idéologie, d'autres enfin, principalement après la période 1922-1924, se sont concentrés sur la nature du régime. Les écrits fascistes ont tenté de légitimer la "révolution" fasciste", alors que nombre d'analyses antifascistes (notamment celles produites par les exilés) ont visés à "faire l'histoire" du fascisme pour mieux le combattre.
Le fascisme est devenu sans aucun doute un phénomène cardinal dans l'histoire de l'Italie du 20e siècle. En tant que tel, il a soulevé nombre de débats historiographiques et politiques tant en Italie qu'ailleurs dans le monde. Il continue à être au coeur des débats politiques de l'Italie contemporaine. Ce séminaire vise à étudier l'ensemble de ces débats tant dans le champs historiographique que dans celui de l'arène politique de 1919 à nos jours.

Mercredi, 15h-17h (salle Anthropole 3077) et vendredi, 13h-15h (salle Anthropole 4021) / Séminaire / MA / Semestre de printemps (4 heures par semaine)

Partagez:
Anthropole - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 28 92
Fax +41 21 692 29 35