Textes et éditions numériques

Présentation

La formation Textes et éditions numériques propose d'aborder les humanités numériques sous l'angle de l'étude des textes. Les participants pourront acquérir des compétences concernant l'encodage, le traitement des textes et les pratiques numériques d'édition, applicables à plusieurs domaines de recherche (philologie, linguistique, littérature, histoire, philosophie, etc.).

 

Après une introduction aux humanités numériques et aux éditions numériques, la plus grande partie de la formation sera consacrée à l'encodage. L'encodage est une pratique répandue dans plusieurs disciplines, qui consiste à étiqueter un texte : les étiquettes forment une couche d'information qui va s'ajouter au texte et qui peut être utilisée ensuite pour la visualisation et pour l'analyse. La Text Encoding Initiative (TEI) fournit actuellement un vocabulaire d'étiquettes standardisées utilisé par des centaines de projets. Pendant la formation, ce vocabulaire sera présenté et ses principes seront mis en pratique à travers des exercices. La possibilité de visualiser les données produites sous forme de textes et de cartes sera aussi brièvement abordée.

 

Une partie plus brève de la formation sera dédiée à la comparaison automatique des textes (collation) de manière théorique comme pratique.

 

À la fin de la formation, du temps sera réservé aux questions et au dialogue entre les participants et les formateurs sur les sujets traités. Le cas échéant, la réutilisation des méthodes et des outils acquis lors de cette formation dans les projets de recherches des participants sera aussi abordée.

 

À qui s'adresse cette formation ? Aux philologues, aux linguistes, aux historiens, aux philosophes, aux littéraires, aux passionné-e-s de la critique textuelle et génétique, aux amant-e-s des manuscrits, comme à tous ceux qui analysent les textes, lisent les sources, créent des éditions numériques, et enfin à tous les curieux et curieuses.

 

Prérequis : aucune compétence techniques est nécessaire pour participer à la formation ; une connaissance correcte de la langue anglaise est requise, la majorité des exercices étant accompagnés d’instructions en anglais.

 

Programme :

Jour 1

9h00-10h30

Présentation, logistique

Introduction aux humanités numériques et aux éditions numériques

11h00-12h30

TEI (1ère partie): encodage de base

14h00-15h30

TEI (2ème partie): métadonnées dans le teiHeader

16h00-17h30

TEI (3ème partie): entités nommées et cartographie numérique

 

Jour 2

9h00-10h30

TEI (4ème partie): TEI Guidelines, schémas et publication

XPATH

11h00-12h30

Jupyter notebook

Théorie et pratique de la collation automatique (1ère partie): concepts et traitements

14h00-15h30

Théorie et pratique de la collation automatique (2ème partie): formats et résultats

16h00-17h30

Questions et conclusions

 

Formateurs :

  • Simon Gabay (Université de Neuchâtel)
  • José Luis Losada Palenzuela (University of Wroclaw – Université de Genève)
  • Elena Spadini (Université de Lausanne)

Les trois formateurs seront présent-e-s tout le temps pour aider les participants dans les exercices pratiques de tous les cours.

Inscription

Les étudiant-e-s inscrit en doctorat des universités de Bâle, Berne, Fribourg, Genève, Neuchâtel et Lausanne ainsi que de l'EPFL peuvent s'inscrire à ce cours.

L'inscription se fait par envoi d'un email à yannick.rochat@unil.ch

La participation à cet événement est gratuite pour les doctorant-e-s. Les éventuels frais de déplacement et d'hébergement sont pris en charge par le programme doctoral.

Informations pratiques

Intitulé du cours Textes et éditions numériques
Enseignants Simon Gabay, José Luis Losada Palenzuela et Elena Spadini
Date 25 et 26 avril 2019
Lieu Salle 2153, Bâtiment Geopolis, Université de Lausanne
Horaire 9h-17h30
Partagez:
Université de Berne Université de Bâle Université de Fribourg Université de Genève Université de Lausanne Université de Neuchâtel École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL)