Master

Travaux de master - Volée 2022-2023

Etude des profils d’éco-anxiété parmi les étudiant.e.s de l’UNIL

Travail de master 2023

Contexte : La menace du changement climatique peut provoquer différentes réactions telles que l’angoisse, une intense préoccupation, un sentiment d’impuissance ou bien de colère. L’impact du changement climatique sur la santé mentale est par ailleurs déjà bien documenté. Dans ce contexte, le phénomène d’éco-anxiété se développe parmi les jeunes, qui peuvent être impactés dans leur capacité à fonctionner, à étudier ou à envisager l’avenir.

Objectifs : Investiguer l’existence d’une hétérogénéité et variété de profils parmi les étudiant.e.x.s de l’UNIL se considérant comme éco-anxieux.x.euse. Comparer les caractéristiques de ces différents groupes avec celles des étudiant.e.x.s ne se considérant pas comme éco-anxieux.x.euse.

Méthode : Un large questionnaire en ligne a été proposé à tous les étudiant.e.x.s de l’UNIL et a été complété par 1929 participant.e.x.s dont 417 ont rapporté se considérer comme éco-anxieux.x.euse. Des informations de nature sociodémographique, émotionnelles, comportementales, ainsi que sur les convictions en matière de climat et sur l’engagement ont été récoltées.

Hypothèse : Nous faisons l’hypothèse que les étudiant.e.x.s de l’UNIL se considérant comme éco-anxieux.x.euse rassemblent une variété de profils avec des impacts et caractéristiques différents.

Plu value escomptée : Une meilleure connaissance de ces profils permettrait de différencier les approches pour les soutenir et améliorer leur bien-être.

Etudiant.e: Alexandra Dresti

Supervision: Prof. Philipe Conus

 

Etude comparative de la prévalence de l'éco-anxiété parmi les étudiants en médecine à Lausanne et ceux de l'EPFL et exploration des stratégies mises en place pour y faire face

Travail de master

Le phénomène d'éco-anxiété est bien reconnu, même s'il ne s'agit pas d'un diagnostic psychiatrique validé dans les classifications internationales. Si l'on sait que sa prévalence est élevée parmi les jeunes, on ne sait pas si cette prévalence varie en fonction du profil ou du type d'études auxquelles les jeunes se destinent. D'autre part, peu de travaux se sont intéressés à explorer les stratégies mises en place par ces jeunes personnes pour faire face à l'éco-anxiété.

Etudiant.e : Fouvy Yaëlle

Supervision : Prof. Philippe Conus

Travaux de master - Volée 2021-2022

Travaux de master - Volée 2020-2021

Impact environnemental des inhibiteurs de la pompe à protons

Abstract
Introduction : Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) font partie des médicaments les plus prescrits dans le monde, du fait à la fois de la fréquence de leurs indications reconnues et d’une problématique de sur-prescription avérée. Cependant leur présence dans l’environnement et leur impact sur celui-ci sont peu étudiés. Cette étude évalue l’impact environnemental des prescriptions d’IPP en Suisse Romande suivant les recommandations de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA). La comparaison des quatre IPP les plus prescrits localement, à savoir le pantoprazole, l’ésoméprazole, l’oméprazole et le lansoprazole pourrait amener à proposer une prescription plus éco-responsable.
 

Méthodologie : Une évaluation du risque environnemental (ERE) consiste à comparer la concentration estimée dans les eaux de surface (PEC) avec le seuil de concentration toxique de la substance (PNEC) à l’aide de l’équation établie par l’EMA. Pour ce faire, une revue de données nécessaires à l’évaluation du risque des IPP a été menée. De plus, un test d’écotoxicité du lansoprazole a été réalisé afin de compléter le manque de données sur cette substance.
 

Résultats : Aucun IPP ne franchit le seuil de nocivité pour l’environnement selon l’approche de l’EMA. Néanmoins les concentrations estimées (PEC) sont toutes au-delà du seuil qui nécessiterait une ERE. Par ailleurs, une différence de niveau de risque est observée entre les IPP : le pantoprazole serait l’IPP représentant la plus grande menace pour l’environnement car il présente une PNEC plus basse (26 μg/l) comparé aux autres IPP (100-180 μg/l).


Conclusion : Ces résultats pourraient compléter les recommandations visant à corriger la sur-prescriptions d’IPP en intégrant une vision éco-responsable à la prescription. On relève que le pantoprazole représente un risque environnemental plus élevé que les autres IPP et devrait être préférentiellement évité.
 

Mots clés : Inhibiteur de la Pompe à Protons ; Évaluation de Risque Environnemental ; prescriptions ; écotoxicité ; impacts ; concentrations.

Etudiant.e : Yara Morize

Supervision : Prof. Nicolas Senn et Dr Nathalie Chèvre (FGSE)

Migrations climatiques et iniquités en santé : analyse qualitative de la perception du risque climatique chez les requérant.e.s d’asile érythréen.ne.s dans le Canton de Vaud, Suisse.

Les changements climatiques sont au centre des préoccupations en santé globale, tout comme le sont les mouvements migratoires forcés. Ces deux problématiques sont étroitement liées, les changements climatiques étant à l’origine d’un nombre croissant de migrations forcées. Effectivement, les catastrophes naturelles, la montée des eaux ou l’aridification des terres sont des exemples de conséquences des changements climatiques qui forcent à la migration.Ce travail vise par l’analyse de six entretiens semi-structurés avec des requérant.e.s d’asile érythréen.e.s à comprendre le vécu des conséquences des changements climatiques de ces dernier.ère.s et dans quelle mesure elles peuvent être un facteur de migration, notamment en impactant leur santé.
Une revue de la littérature (publiée dans la revue médicale suisse1) qui rassemble et synthétise les données et les recherches existantes a tout d’abord été faite afin de mieux comprendre la problématique des « réfugié.e.s climatiques » dans sa globalité.
Les entretiens ont montré que le motif d’asile principal des participant.e.s est essentiellement lié au régime politique totalitaire au pouvoir en Érythrée. Cependant tous ont relevé que les changements climatiques ont fortement affectés leurs conditions de vie avant leur départ du pays. Ils ont notamment constaté une hausse des températures, un manque d’eau, l’aridification des terres et la diminution des rendements agricoles.
Ainsi, les changements climatiques sont identifiés comme facteur important d’exode rural aux conséquences sociales et économiques multiples, tel que la difficulté d’accès aux logements due à la densification de la population en milieu urbain. Bien que les participant.e.s n’aient pas constaté d’impact direct des conséquences des changements climatiques sur leur santé, ils ont relevé des facteurs importants tels que le manque de nourriture et d’eau.

Etudiant.e : Marie Vann

Supervision : Patrick Bodenmann

 

Impact du changement climatique sur la santé mentale : une revue de la littérature

Le changement climatique est devenu une préoccupation très concrète dans le monde contemporain et les premiers effets se font déjà clairement ressentir tout autour du globe. Une littérature scientifique importante est produite à l'égard de l'impact environnemental de ce changement ainsi qu'à l'impact qu'il peut avoir ou a déjà au niveau de la santé physique. La question de l'impact de ce changement sur la santé mentale est moins bien étudiée.

Etudiant.e : Elisa Hyde

Supervision : Phillipe Conus

Médecine et dérèglement climatique : un essai historico-philosophique

Résumé

Ce mémoire est un essai historique et philosophique sur un sujet d’actualité qui touche aussi la médecine : le dérèglement climatique. Sous cette thématique médicale se cache deux éléments importants que je développe dans mon étude : le côté purement médical, lié au dérèglement climatique et ses impacts sur la santé humaine, et un autre qui concerne la pensée écologique et son introduction dans la médecine pour lutter contre ce problème. Ce deuxième point est connu actuellement sous plusieurs appellations dont Santé et environnement ou encore Santé planétaire. J’ai beaucoup été aidé dans ce travail par les deux entretiens que j’ai réalisés avec le professeur Nicolas Senn qui s’intéresse à ce sujet.


En regardant dans l’histoire de la médecine, j’ai voulu mettre en résonnance le passé avec le présent et dégager des enjeux qui se développent dans cette thématique moderne. J’ai donc choisi deux périodes qui s’étaient intéressées au climat. Premièrement, je suis remonté aux prémices de la médecine scientifique avec Hippocrate et particulièrement son traité Airs, eaux, lieux qui fait montre de l’intérêt du médecin pour le climat et l’environnement naturel. Deuxièmement, j’ai étudié l’époque du Vitalisme aux 18ème-19ème siècles qui participa au développement de l’hygiénisme et qui fut marqué par un retour à Hippocrate avec un mouvement néohippocratique.


Après un rapide résumé des deux périodes susmentionnées, vient une présentation de la thématique actuelle « Médecine et dérèglement climatique » comprenant une explication de la double nature du sujet qui est à la fois lié au dérèglement climatique, mais aussi à la pensée écologique qui s’insère en médecine. J’explore, par la suite, ses origines et ses influences pour permettre de comprendre comment la médecine s’est intéressée à la problématique. Puis, je résume les axes principaux qui la définissent. Ensuite, je mets en avant différentes approches de la santé en lien avec l’environnement, pour conclure par les controverses et les dérives qui touchent le sujet.

C’est dans le chapitre suivant que débute réellement mon essai historique et philosophique. En effet, je commence par disserter sur les ressemblances et les différences des trois époques présentées plus tôt. Ensuite, je me permets d’exposer plusieurs réflexions personnelles sur le sujet et, finalement, j’expose les différents enjeux que devra relever la médecine dans ses implications pour le dérèglement climatique.
Mon travail touche à plusieurs questions philosophiques que pose le dérèglement climatique à la médecine. Puisqu’il est prouvé scientifiquement que ce changement a un impact négatif sur la santé humaine, quel est le rôle du médecin dans cette problématique ? Cette interrogation amène la médecine à réfléchir à son implication dans la lutte pour le climat et à considérer les réflexions écologiques dans sa pratique.
Le caractère d’essai de mon travail concerne ce dernier dans son entier, de sa construction à des parties plus spécifiques comme l’analyse historique et philosophique. Ayant voulu traiter d’un sujet très large, cela m’a amené à explorer une pléthore d’informations scientifiques, historiques, médicales et philosophiques au travers de lectures et de recherches sur Internet. Il a été difficile de toutes les placer dans ce mémoire.
Mots-clés : Santé et environnement, dérèglement climatique, Santé planétaire, écologie, histoire de la médecine

 

Etudiant.e: Belmadani Karim

Supervision: Vincent Barras

 

Choix d’un matériel médical hospitalier à usage unique éco-responsable: exemple d’analyses de cycle de vie pour des gobelets à médicaments

RESUME
Introduction : La santé humaine dépend de la santé environnementale. Par exemple, le changement climatique menace les progrès sanitaires réalisés depuis un siècle en causant famine, migration, maladies infectieuses, troubles psychologiques, dysfonctions organiques, etc. Or, le système de santé a un impact environnemental conséquent. En Europe, il est le 4ème secteur produisant le plus d’émissions de gaz à effet de serre après ceux de l’énergie, des transports et de la construction. Le système sanitaire suisse est le 3ème plus gros émetteur en termes de CO2e par an et par habitant.e avec plus d’1t (moyenne mondiale de 0,28t) ! Dans ce secteur, les hôpitaux en sont responsables pour 50%, notamment en raison des déchets hospitaliers à usage unique. Le gobelet à médicaments en polypropylène (PP) est l’objet le plus commandé au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). Le but de ce travail est de comparer l’analyse de cycle de vie (ACV) de ce gobelet en PP à deux autres variantes.
Méthodologie : : Le choix des deux variantes de gobelets, en PP Eco+ fossil free (PP+) et en papier, s’est fait sur la base d’une recherche internet et de prise de contact avec les fournisseurs. L’ACV, méthodologie de référence dans la réalisation d’écobilans, est définie par la norme ISO 14040. Elle permet d’étudier, du berceau à la tombe, les impacts de la production, l’acheminement, l’utilisation et l’élimination des objets utilisés. Le calcul de l’impact sur le changement climatique à 100 ans a été effectué avec la base de données Ecoinvent 3.7.1 en système cut-off by classification et les données IPCC 2013. Le calcul des impacts sur la santé humaine, la qualité des écosystèmes et l’épuisement des ressources a été exécuté avec Impact 2002+ Endpoint.

Résultats : L’ACV du gobelet PP+ n’a pas pu être terminée car sa matière première, le black liquor soap, est absente de l’inventaire d’Ecoinvent. Les ACV montrent que l’impact majeur est lié à la production (55% (PP) et 46% (papier) du CO2e total). L’élimination a moins d’impact grâce à l’incinération des déchets par l’usine de valorisation énergétique Tridel (diminution respective de 28% (PP) et 47% (papier) de l’effet sur le réchauffement climatique et 31% vs 61% de l’effet sur les ressources par production d’énergie thermique). Le gobelet en PP est responsable de 5x plus de CO2e (13'054 vs 2’453 Kg CO2e/an) et a 8x plus d’effet sur les ressources, mais a un impact 1,2x inférieur sur les écosystèmes. Toutefois, pour un transport 14x plus court (Suède vs Chine), son effet sur le changement climatique n’est que 2x inférieur.
Conclusion : Au CHUV, l’utilisation d’un gobelet en PP, comparé à la version papier, a un impact beaucoup plus important sur le changement climatique et l’utilisation des ressources, mais moindre sur les écosystèmes. L’ACV du gobelet en PP+ n’a pas pu être menée en l’absence de données le concernant. Les acteur.rice.s de la santé doivent connaître les impacts environnementaux du matériel commandé au moyen de l’ACV et ajouter ce critère à ceux de la sécurité d’utilisation et de l’économicité.

Mots-clés: Climate change, Waste management, LCA, Medical devices, Health care carbon footprint, Sustainability.

Etudiant.e: Charmillot Tiphaine

Supervision : Prof. Erkman Suren (FGSE)

[serval:BIB_9A30C81E050A]

Partagez: