Sans maturité

L’université de Lausanne offre des alternatives d'accès aux personnes ne possédant pas un titre reconnu. Pour savoir si vous êtes concerné·e, trois étapes :

 

1. Votre diplôme est-il reconnu ?

Pour savoir si votre diplôme vous donne accès à la première année de Bachelor à l'UNIL, référez-vous aux listes présentées sur le site du Service des immatriculations et inscriptions :

 

Votre réponse est OUI ?

Vous pouvez directement entreprendre une démarche d’inscription auprès du Service des immatriculations et inscriptions.

 

Votre réponse est NON ?

Passez à la question suivante.

 

2. Avez-vous une maturité professionnelle ou spécialisée ?

Votre réponse est OUI ?

Vous avez la possibilité de passer l' «Examen complémentaire passerelle», qui en cas de réussite vous donne accès à l’UNIL de la même façon qu’avec une maturité gymnasiale.

Les personnes qui ont une maturité professionnelle, 25 ans au minimum et trois ans d'expérience professionnelle ont aussi la possibilité de faire une demande d'admission sur dossier, pour autant qu'elles remplissent toutes les autres conditions de l'admission sur dossier.
 

Votre réponse est NON ?

Passez à l'étape suivante.

3. Deux voies d'accès sont offertes : l'examen préalable et l'admission sur dossier

Si vous avez répondu par la négative aux deux questions précédentes, deux voies d'accès sont possibles, mais à certaines conditions. Pour en savoir plus, renseignez-vous sur : 

 

Votre projet est-il réaliste ?

Plusieurs raisons peuvent conduire à entreprendre des études universitaires. Elles diffèrent en fonction de la situation personnelle et professionnelle de chacun·e. Il s’agit d’un projet ambitieux nécessitant du temps et le réaménagement de divers éléments (taux d’activités professionnelles, organisation familiale, aspects financiers, etc.). Avant de vous lancer dans les démarches d’admission et pour éviter les mauvaises surprises, il est nécessaire de bien vous informer, non seulement sur le contenu et la portée des études universitaires, mais également sur leurs spécificités.

Parlez de votre projet autour de vous et à un·e professionnel·le de l’orientation, prenez la température, questionnez-vous sur vos motivations et sur les nouvelles perspectives que de telles études pourraient vous apporter. Vous restez motivé·e et répondez aux conditions d’admission ? Alors lancez-vous !

Que vous évoquent ces affirmations ?

Nous vous proposons une liste d’affirmations pour accompagner votre réflexion : pouvez-vous vous y identifier ? Reflètent-elles l’image que vous vous faites des études universitaires ? Sont-elles en accord avec les moyens que vous vous êtes données pour réfléchir concrètement à votre projet et aux contraintes ou concessions qu’il pourrait vous imposer ? 

Si ce n’est pas encore le cas, prenez le temps de vous questionner, discutez-en autour de vous, et parlez-en à des professionnel·le·s de l’orientation. À l’UNIL, vous pouvez notamment prendre rendez-vous pour une permanence avec un·e conseiller·ère.  

Si ces affirmations vous correspondent, votre projet est probablement solide et réaliste, ce qui augmente vos chances de réussite. Bien que vous ne puissiez peut-être pas vous identifier à la totalité d’entre elles aujourd’hui, ne les négligez pas et essayez de trouver des pistes de solution ou d’adaptation pour celles qui ne vous parlent pas encore.

Motivations et préparation à entreprendre des études universitaires 

  • J’ai élaboré un projet professionnel, au moins dans ses grandes lignes : j’ai une idée assez précise du métier que je veux faire ou de débouchés qui m’intéressent en lien avec mon projet d’études et mon objectif d’études est alors clair pour moi. 

  • J’ai discuté de mon projet avec un·e professionnel·le de l’orientation, à l’UNIL ou ailleurs. 

  • J’ai une grande force de travail et suis vraiment motivé·e par mes futures études. 

  • Je reste réaliste et ne m’attends pas à ce que tous les cours universitaires me plaisent dans leur totalité. 

  • Je ressens une motivation suffisante pour m’engager dans cinq ans d’études, si je souhaite obtenir un Master.  

  • Pour moi, cinq ans d’études sont envisageables sur le plan financier. 

  • Dans la gestion de mon temps, il est clair pour moi que ces prochaines années seront consacrées à mes études et demanderont probablement quelques sacrifices. 

  • J’ai pris connaissance du contenu de la formation en m’informant sur les thèmes qui seront abordés dans le Bachelor que je vise. 

Spécificités des études universitaires et méthodes de travail 

  • J’ai pour habitude de travailler de manière régulière. 

  • Je fais preuve d’autodiscipline. 

  • Je suis curieux·se et aime apprendre. 

  • Je suis à l’aise avec la manipulation de concepts et théories, ou suis prêt·e à m’y atteler. 

  • Je suis prêt·e à me plonger si besoin dans l’apprentissage et l’utilisation de programmes informatiques. 

  • Je suis prêt·e à lire beaucoup de textes scientifiques. 

  • J’ai assisté à des cours à l’université en tant qu’auditeur·trice libre pour me rendre compte des méthodes d’enseignement et d’apprentissage.  

Suivez nous:          
Partagez: