Cours publics et formation continue

Communautés religieuses, pluralisme et enjeux de société

Octobre 2020 à mai 2021

Enjeux :

Système politique, époque, culture, histoire… de nombreux facteurs influencent et définissent les rapports entre un Etat et les communautés religieuses présentes dans sa population. Dans le canton de Vaud, qu’en est-il des liens entre institutions politiques et communautés religieuses? Et comment évoluent ces rapports dans une société qui, d’une part se sécularise de plus en plus, et d’autre part se compose de confessions de plus en plus diverses?

Aujourd’hui, quelle est la réalité démographique des religions en Suisse et dans le canton de Vaud et quelle est leur histoire? Autant de questions que la formation abordera avec une approche pluraliste favorisant les échanges interreligieux.

Objectifs :

  • Identifier et comprendre les enjeux pratiques et normatifs relatifs à la présence de communautés religieuses dans la société
  • Etudier les rapports entre Etat et communautés religieuses, et comprendre les relations à nouer et entretenir avec les institutions politiques et les acteurs publics
  • Etre sensibilisé·e à la réalité démographique des religions, ainsi qu’à la diversité convictionnelle en Suisse et dans le canton de Vaud
  • S’immerger dans différentes traditions religieuses (protestantisme, catholicisme romain, judaïsme, islam, évangélisme et adventisme, anglicanisme, catholicisme chrétien et églises orthodoxes)
  • Participer à des échanges favorisant le dialogue interreligieux

Public concerné:

Responsables spirituel·le·s et administratif·ive·s de communautés religieuses reconnues ou en cours de reconnaissance dans le canton de Vaud ou, personnes impliquées professionnellement ou associativement dans le dialogue interreligieux.

>> Plus d'information

CAS - Ethique, santé et environnement

Intégrer l’éthique dans la prise de décision

Mars 2021 à décembre 2022

Dans un monde qui évolue au rythme rapide de l’économie, de la technologie, de la législation et de la globalisation, la santé humaine et l’environnement sont devenus plus vulnérables. Tous ces domaines interagissent et s’influencent. Et c’est souvent à long terme que l’on perçoit les répercussions, plus ou moins néfastes, qu’une avancée technologique ou une nouvelle loi ont pu avoir sur la santé et l’environnement.

Alors, pour les professionnel·le·s confronté·e·s à des conflits de valeurs et d’intérêts, à des enjeux dépassant leur champ d’action, comment l’éthique peut-elle aider à la prise de décision ?

Direction du programme

  • Nadja Eggert, Maître d’enseignement et de recherche, Faculté de théologie et de sciences des religions, UNIL; Directrice du Centre interdisciplinaire de recherche en éthique (CIRE), UNIL
  • Gérald Hess, Maître d’enseignement et de recherche, Faculté des géosciences et de l’environnement, UNIL; Membre du Centre interdisciplinaire de recherche en éthique (CIRE), UNIL
  • Ralf Jox, Professeur associé d’éthique médicale, Faculté de biologie et de médecine, IHM, UNIL; Membre du Centre interdisciplinaire de recherche en éthique (CIRE), UNIL

Plus d'information

CAS en Santé, médecine et spiritualité

Septembre 2019 et janvier 2021

Aujourd’hui, même si la littérature scientifique et les récentes recherches sur le cerveau démontrent l’importance d’une approche bio-psycho-sociale et spirituelle en médecine, l’intégration de la spiritualité dans la prise en soin reste l’un des grands défis auxquels sont confronté·e·s tant les personnes en souffrance que les professionnel·le·s chargé·e·s de les aider.

Premier Certificate of Advanced Studies en Suisse à être porté et élaboré par deux facultés aux regards complémentaires – la FBM et la FTSR – ce programme ouvre un nouvel axe de collaboration entre les approches médicales, notamment psychiatrique, et en sciences humaines. Cette ouverture interdisciplinaire innovante favorise une réflexion sur la place accordée à la spiritualité dans la prise en soin – et ce dans tous les moments du soin, pas uniquement en fin de vie – tout en tenant compte des spécificités inhérentes à chaque corps de métier.

Comité directeur

Président: Pierre-Yves Brandt, Prof. ordinaire, Faculté de théologie et de sciences des religions, UNIL

Membres: Jacques Besson, Prof. honoraire invité, CHUV et Faculté de biologie et de médecine, UNIL / Etienne Rochat, PhD Responsable de la Plateforme MS3 et accompagnant spirituel CHUV et Faculté de biologie et de médecine, UNIL

Comité scientifique

Président: Jacques Besson, Prof. honoraire invité, CHUV et Faculté de biologie et de médecine, UNIL

Membres: Pierre-Yves Brandt, Prof. ordinaire, Faculté de théologie et de sciences des religions, UNIL / Etienne Rochat, PhD Responsable de la Plateforme MS3 et accompagnant spirituel CHUV et Faculté de biologie et de médecine, UNIL / Daniel Ducraux, Infirmier spécialiste clinique MScN responsable des formations et chef de projets au Réseau Fribourgeois de Santé Mentale / Ysaline Favre, MSc Psychologie et MA en Sciences sociales (Sociologie), CHUV / Lise Weidmann Cuénoud, Intervenante socio-éducative, policlinique d’addictologie, Service de Psychiatrie communautaire du CHUV.

>> Plus d'informations

CAS en accompagnement spirituel en milieu de santé

Septembre 2019 à décembre 2020

Aujourd’hui, la spiritualité dans les soins prend une place importante, impliquant dans la prise en charge, l’intervention de plus en plus fréquente d’accompagnants spirituels aux côtés de médecins, infirmiers, assistants sociaux, psychiatres et psychologues.

Cette nouvelle dynamique se traduit par un besoin de professionnaliser le rôle de l’accompagnant spirituel, de redéfinir les compétences requises pour exercer cette fonction et d’offrir une formation certifiante dans ce domaine. Ce, d’autant plus, dans un contexte où connaissances, savoir-être et savoir-faire doivent s’élargir face aux enjeux d’une diversité de croyance et de rapport à la spiritualité.

Responsable: Prof. Pierre-Yves Brandt

>> Plus d'informations

Suivez nous:    
Partagez: