Projet FNS-WAVE 2022-2026

Oscar Mazzoleni, Laurent Bernhard, Emilia Meini (Université de Lausanne) & Reinhard Heinisch, Martin Dolezal, Diana Hofmann (Université de Salzbourg)

Projet FNS, Division 1 - Contrat no: 10001GL_207625- Fr. 512'197.- / 48 mois (2022-2026) // Projet FWF Autriche - Contrat no: 22/1262389 – Euro 407'172.- / 48 mois (2022-2026)

 

Populisme et conspiration dans la pandémie de COVID-19 : Articuler les discours et les attitudes dans quatre pays européens

Ces dernières années, les partis populistes de droite radicale (PPRR) ont connu un succès croissant dans les systèmes politiques européens, principalement en raison de leurs revendications visant à limiter l'immigration et à lutter contre la mondialisation. Cependant, les PPRR se sont également adaptés à un contexte en évolution, en misant sur de nouveaux enjeux pour renforcer leur succès et reformuler leur programme. Dans une ère définie comme "post-vérité", où les croyances personnelles et les émotions sont souvent plus persuasives que les faits objectifs, l’on peut s'attendre à ce que dans les démocraties d'aujourd'hui les PPRR politisent des questions cruciales en ayant recours à des théories complotistes dans leur discours. La pandémie de COVID-19 constitue un test important à cet égard, et il devrait en être de même à l'avenir. L'objectif de ce projet de recherche consiste à mettre en relation le populisme et les théories complotistes afin de comprendre la politisation du COVID-19. A cette fin, le projet met en relation deux dimensions : (a) l'analyse du discours de la droite radicale populiste dans le contexte de la pandémie du coronavirus, afin de comprendre si et dans quelle mesure les théories complotistes sont présentes dans leur discours et comment les affirmations discursives sont construites ; (b) l'analyse des croyances et des idées complotistes parmi le public et leurs déterminants, ainsi que la relation entre ces idées complotistes, d'une part, et les attitudes populistes et le soutien aux partis populistes, d'autre part. Le projet se concentre sur quatre pays - la Suisse, l'Autriche, l'Italie et la France - dans lesquels ces partis sont établis de longue date et connaissent un succès certain, mais dont la pertinence diffère selon les systèmes politiques respectifs.


 

Suivez nous:    

FNS.png

 

FWF Austria.png (FWF Austria)

Partagez: