Coopération et réseaux familiaux (2014)

Fourmis-1.jpg

 

Pour un avant-goût du cycle de conférences, écoutez l'émission CQFD de la RTS: Liens familiaux: de la fourmi à l’homme

Coopération et réseaux familiaux : rôle des liens de parenté

Les liens de parenté influencent fortement les interactions et les configurations sociales. Le phénomène est bien connu des biologistes qui étudient la coopération entre organismes génétiquement apparentés. A l’échelle humaine, les travaux des historiens, anthropologues ou politologues attestent de l’importance des réseaux familiaux dans diverses formes d’organisations écologiques, économiques, sociales et politiques ou de projets communautaires.

Au fil des séances, des intervenantes et intervenants provenant de différentes facultés apporteront leur éclairage sur cette thématique.

 

Un cycle de conférences publiques organisé dans le cadre de l'enseignement "La recherche dans tous ses états"

 

Organisation : Christine Clavien (FBM, Sciences au carré, christine.clavien@unil.ch)

Tous les mercredis
du 15 octobre au 19 novembre 2014
de 17 h 15 à 18 h 45
Bâtiment Amphimax
Salle 412

Programme

Date Intervenant-e Titre
15.10 Michel Chapuisat (Biologie, FBM) Coopération et conflits chez les insectes: une affaire de famille
22.10 Laurent Lehmann (Génétique des populations, FBM) Quand la parenté favorise les interactions coopératives: explication par un modèle mathématique d'évolution
29.10 Giovanni Iacca (Robotique, EPFL) Parenté et coopération en robotique évolutionnaire (conférence en anglais)
05.11 Eric Widmer & Jean Kellerhals (Sociologie, Université de Genève) Forces, limites et ambivalences des solidarités dans la parenté
12.11 Stephanie Ginalski (Histoire économique, SSP) Le rôle des familles dans les entreprises suisses au 20e siècle
Anne-Christine Tremon (Anthropologie, SSP) Contribuer au bien public et perpétuer le lignage : relations entre un village d'origine et sa diaspora dans le delta des Perles, Chine
19.11 Eva Pibiri (Histoire, Lettres) La parenté au Moyen Age: un réseau qui coopère. Les exemples de la guerre et du mariage
Karin Ingold (Analyse des politiques publiques, Université de Berne) Gestion de l’eau dans les montagnes suisses : le rôle des relations politiques et de parenté

Résumés des conférences

 

Michel Chapuisat (Biologie, FBM)

Coopération et conflits chez les insectes: une affaire de famille

Résumé: La vie en société est apparue à de nombreuses reprises au cours de l’évolution. On trouve en particulier des niveaux de coopération exceptionnels dans les groupes sociaux de certaines espèces comme les fourmis, avec de l’altruisme reproductif, c’est-à-dire des individus qui ne se reproduisent pas pour aider d’autres individus. Comment peut-on réconcilier cet altruisme apparent avec la logique darwinienne, basée sur la maximisation de la transmission de copies de ses gènes ? Nous verrons que l'évolution des comportements sociaux chez les insectes est fortement influencée par les degrés de parenté et la sélection de parentèle, qui génèrent à la fois coopération et conflits au sein des familles.

 

Laurent Lehmann (Génétique des populations, FBM) 

Quand la parenté favorise les interactions coopératives: explication par un modèle mathématique d'évolution

Résumé: Le rôle des liens de parenté dans les interactions sociales sera étudié par le biais de la modélisation évolutionnaire, à l'aide des outils mathématiques développés en génétique des populations et théorie des jeux. Ce sera l'occasion d'une réflexion sur le transfert de connaissances des modèles à la réalité.

 

Giovanni Iacca (Robotique, EPFL) 

Parenté et coopération en robotique évolutionnaire (conférence en anglais)

Résumé: Evolutionary robotics is an example of artificial evolution originating from the application of evolutionary principles to robotics. Populations of robots can "evolve" by mutation, crossover, and selection, in such a way that the robot behaviour improves from generation to generation and only the fittest robots survive and reproduce. On one hand, we can use evolutionary robotics to validate mathematical models from theoretical biology; on the other, we can use it to optimize the robot performance for a given task, such as resource collection. Here we will see some examples where sociality, kinship and altruism can be applied to (and emerge from) various robotic experiments, both in simulation and in real-world cases.

 

Eric Widmer & Jean Kellerhals (Sociologie, Université de Genève)

Forces, limites  et ambivalences des solidarités dans la parenté

Résumé: à venir

 

Stephanie Ginalski (Histoire économique, SSP) 

Le rôle des familles dans les entreprises suisses au 20e siècle

Résumé: Cette intervention vise à montrer le rôle et la place des liens de parenté dans la gouvernance d’entreprise, en particulier en ce qui concerne la transmission des positions de pouvoir dans l’entreprise d’une part, et au niveau de la construction du réseau interfirmes d’autre part. Pour ce faire, nous analysons l’évolution de ces deux dimensions pour le cas des grandes entreprises du principal secteur industriel suisse au cours du 20e siècle. Notre recherche nous permet de déconstruire certains préjugés et stéréotypes couramment associés au capitalisme familial. En effet, alors que le capitalisme familial a pendant longtemps été associé à une idée de retard économique ou de conservatisme et à une forme de gouvernance destinée à être renversée par une forme d’organisation supposée plus efficiente, la « révolution managériale », nous montrons que dans le cas de la Suisse, les plus grandes entreprises se sont en grande partie développées sous le contrôle et la direction des familles, qui restent dominantes jusqu’aux années 1980. Dans le même temps, ces familles contribuent activement à tisser un réseau dense d’interconnexions entre les plus grandes firmes suisses, formées par les membres communs entre ces entreprises (interlocks). Là encore, les interlocks ont souvent été appréhendés comme une structure ayant supplanté les liens familiaux dans les mécanismes de coopération et de coordination entre les élites économiques. Nous montrons au contraire que, dans le cas de la Suisse, liens interfirmes et liens familiaux ont contribué, pendant la majeure partie du siècle, à renforcer ce système de coordination. La fonction des familles ne se limite ainsi pas à la gouvernance interne de l’entreprise et celles-ci jouent, jusqu’aux années 1980, un rôle important dans le système capitaliste helvétique qui se caractérise par une économie de marché coordonnée, par opposition au modèle libéral. En Suisse, le capitalisme familial a donc largement résisté à la révolution managériale.                                                                               

La fin du XXe siècle est cependant marquée par plusieurs transformations profondes. On observe, pour commencer, un déclin du contrôle familial dans les grandes entreprises qui s’explique en partie par l’affirmation des mécanismes de marché dans le système helvétique de gouvernance d’entreprise et la transition partielle vers un capitalisme dit financier ou actionnarial. A cela vient s’ajouter la mise en place de pratiques plus concurrentielles parmi les firmes et les élites industrielles, qui se manifestent notamment dans la forte érosion des liens interfirmes. La persistance des familles dans le contrôle de certaines entreprises nous permet cependant de nuancer l’avènement d’un capitalisme dit financier ou actionnarial, et d’affirmer que le capitalisme familial reste également une forme de gouvernance importante à la fin du siècle.

 

Anne-Christine Tremon (Anthropologie, SSP) 

Contribuer au bien public et perpétuer le lignage : relations entre un village d'origine et sa diaspora dans le delta des Perles, Chine

Résumé: Dans le delta des Perles, en Chine, de nombreux villages mono-lignagers ont connu une forte émigration dès le dernier tiers du XIXe siècle et jusqu'à la fin du XXe siècle. A partir de recherches menées dans un de ces villages d'origine de la diaspora chinoise, je montrerai en quoi le lignage a fonctionné comme filière d'émigration et comment les obligations morales attachant les émigrés et leurs descendants à leur lieu d'origine les incitent à contribuer au "bien public" (gongyi shiye) et assurent ainsi la perpétuation du lignage. J'évoquerai également les modifications intervenues au cours des dernières décennies dans les relations avec la diaspora suite aux transformations socio-économiques de cette région.

 

Eva Pibiri (Histoire, Lettres) 

La parenté au Moyen Age: un réseau qui coopère. Les exemples de la guerre et du mariage

Résumé: La famille médiévale présente des caractéristiques propres qui se manifestent à travers l'élaboration d'un discours original de la noblesse sur son identité, qu’il s’agisse de la transmission des noms, du système héraldique et de la sauvegarde de sa mémoire par l’entremise des nécropoles et des constructions généalogiques.

Au sein de ce discours et de ces représentations, il sera nécessaire en premier lieu de définir les réseaux mis en place par les différents liens de parentés : consanguins, culturels, spirituels ou résultant de l’alliance, cette dernière étant particulièrement intéressante au Moyen Age en tant qu’elle unit des groupes d’individus et non pas deux individus.

Dans un second temps, nous verrons comment les liens de parentés sont évoqués dans le cas de demandes de coopération, lors de conflits militaires, politiques ou territoriaux, mais également comment le sentiment d’appartenance à un réseau familial peut modifier les pratiques cérémonielles, notamment au niveau des alliances matrimoniales.

 

Karin Ingold (Analyse des politiques publiques, Université de Berne) 

Gestion de l’eau dans les montagnes suisses : le rôle des relations politiques et de parenté

L’intégration des acteurs locaux est devenue un principe souvent formel ou recommandé dans la gestion des ressources naturelles et dans les actions des politiques publiques. Quel rôle jouent les relations de parenté dans ce contexte ?  Les acteurs locaux sont-ils de facto intégrés dans les politiques de gestion de l’eau ou d’adaptation aux changements climatiques ? Une étude comparative effectuée dans des régions de montagne en Suisse essaie de répondre à ces questions en appliquant une analyse de réseau.

Partagez: