Ruffiner Yohana

Dynamiques d'innovation dans les pratiques minières artisanales et de la petite mine(MAPE), de Madre de Dios au Pérou.

Sous la direction de Dominique Vinck

 

L’industrie minière artisanale aurifère représente entre vingt et trente pourcent de la production mondiale de l’or, faisant vivre plus de quinze millions de personnes dans le monde (MMSD : 2008). Toutefois, ce secteur artisanal est davantage connu pour ses impacts négatifs que pour ses retombées économiques et son importance sociale. Les travaux en sciences humaines sur la mine artisanale tendent à se concentrer sur des aspects culturels, sociopolitiques ou sur des préoccupations liées à l’environnement. Les recherches sur les pratiques sociotechniques sont moindres. Néanmoins, certaines études font référence aux techniques de travail des orpailleurs et des petits mineurs, laissant entrevoir une grande diversité de pratiques et de techniques qui méritent d’être analysées. Quelles sont les techniques et pratiques des mineurs artisanaux ? Dans quel savoir-faire s’articulent ? Comment  ce savoir-faire se construit et se partage? Comment ces connaissances circulent et sont réappropriées par les acteurs ? Telle est la problématique qui motive les objectifs de notre travail, qui s’inscrit dans l’articulation de ces questionnements, portant sur les dynamiques d’innovation et de conservation des patrimoines culturels des savoir-faire.

 

Dans cet esprit nous avons opté pour une analyse fine des pratiques minières artisanales de Madre de Dios, région de l’Amazonie péruvienne qui actuellement se retrouve dans l’enchevêtrement entre de nouvelles politiques économiques pour la région et de nouveaux modèles de conservation pour l’environnement. Pour ce faire, nous avons souhaité ouvrir les «boîtes noires» des composantes des pratiques minières (Vink:1999; Law; 1999; Callon:1999), afin d’approcher la pensée, la conception et la perception sensibles de la technique (Hutchins: 1995) à la manière d’un étude de laboratoire (Latour :1987; Vinck:1999; Law :1999; Knorr Cetina :2005) et d’une approche anthropotechnologique (Geslin :1998, 1999, 2002; Wisner :1994) pour une observation en cours d’action et en situation.

TOP ^

Partagez:
Géopolis  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 31 80