Ecospat in the medias


 

7 de May - Gabinete de Prensa, Real Jardin Botanico - Predecir cambios en la biodiversidad y brotes de enfermedades a través de variables topo-climáticas

Un estudio internacional que ha contado con la participación de un investigador del CSIC en el Real Jardín Botánico asegura que la diversidad de protistas del suelo en los Alpes suizos se predice mejor por estas variables que por variables locales. Los investigadores apuestan por usar a partir de ahora variables topo-climáticas para predecir la distribución de protistas en futuros cambios climáticos. lien

TOP ^

5 mai - Le Temps - La prochaine pandémie est prévisible, il est temps de prendre au sérieux la crise écologique

La relation entre pandémie et destruction des écosystèmes est maintenant bien établie, mais elle est trop ignorée par le grand public et les instances de décision, écrivent plus de 120 scientifiques, dont deux Prix Nobel, dans une tribune collective. lien. En allemand dans le Tages Anzeiger

TOP ^

28 janvier - RTS, émission CQFD - Antoine Guisan: «Plantes et climat: des problèmes en altitude»

Le changement climatique et l'augmentation de la température moyenne poussent certaines plantes à migrer en altitude. Ce comportement "migratoire" pourrait cependant avoir des conséquences sur l'équilibre des écosystèmes. Antoine Guisan, biogéographe, professeur à l'Université de Lausanne (laboratoire dʹécologie spatiale), et Sergio Rasmann, professeur au laboratoire dʹécologie fonctionnelle à l'Université de Neuchâtel, s'expriment au micro de Silvio Dolzan sur les conséquences de ce phénomène. lien

TOP ^

6 janvier - Heidi news - L’UNIL et l’EPFL créent un centre de solutions sur les impacts du changement climatique

L'EPFL et l'UNIL s’associent pour former un nouveau Centre d'action sur les impacts du changement climatique, baptisé «CLIMACT». Situé à Lausanne, et avec un potentiel d'expansion dans toute la Suisse romande, CLIMACT agira comme une plaque tournante pour la recherche sur les conséquences du changement climatique. Il s’appuiera dans un premier temps sur les compétences existantes de la Faculté des géosciences et de l'environnement de l'UNIL et de la Faculté de l'environnement naturel, architectural et construit de l'EPFL. Des antennes des deux institutions en Valais seront aussi impliquées: le Pôle de recherche sur l’environnement alpin et polaire ALPOLE et l’Interdisciplinary Centre for Mountain Research. lien

TOP ^

Follow us:  
Biophore - CH-1015 Lausanne
Switzerland
Tel. +41 21 692 41 60
Fax +41 21 692 41 65