Recherche et durabilité

recherche-durabilite.jpg

Dans le cadre de la Stratégie de durabilité de l’UNIL, le dicastère Durabilité & Campus souhaite établir un état des lieux des principaux achats de l’Université. Financé par la Direction, la chercheuse et écotoxicologue Nathalie Chèvre s’est vue confier un projet de recherche sur la gestion des flux de produits de laboratoires de la FGSE, qu’elle supervisera avec Julien Meillard, du dicastère Durabilité & Campus.

Le but de ce projet est de faire l’inventaire des intrants et des déchets des laboratoires ainsi que de créer une vue d’ensemble des dangers liés aux laboratoires. Ce projet de six mois sera réalisé avec l’appui de M. Mathieu Aeby, civiliste formé à la HES Valais en biotechnologie, et en partenariat avec Unisep, le Service de Sécurité, Environnement et Prévention de l’Université de Lausanne.

Tous les laboratoires de la FGSE seront étudiés afin de dresser un état des lieux. De par son implication directe dans les questions de durabilité et de prise de conscience des risques en environnement, la FGSE se veut exemplaire. Ce travail sera axé plus précisément sur l’arrivée du matériel, des substances, leur stockage et leur élimination. Des études telles que l’analyse de flux de matières pourraient suivre selon les premières conclusions. Dans un deuxième temps, ce projet pourrait être étendu à la FBM. 

TOP ^

Analyse de flux de substances et matières dans les laboratoires de la FGSE

Résultats du projet

Les objectifs de ce projet de recherche étaient d’établir un état des lieux des intrants et des déchets générés par les différents laboratoires de la Faculté des géosciences et de l’environnement de l’Université de Lausanne, ainsi que d’évaluer les dangers liés aux analyses effectuées dans ces laboratoires.

Pour ce faire, les personnes concernées, à savoir principalement les différents chef-fe-s de laboratoires de l’Institut des sciences de la Terre, ont été interviewées. Si dans l’ensemble, les intrants et déchets sont bien gérés, certains manquements ont cependant été identifiés. Il s’agit notamment d’incompatibilités chimiques au niveau du stockage ou encore de certains déversements directs, peu judicieux, dans les eaux usées.

Afin de pallier les maladresses observées, un guide aidant à la gestion des déchets générés par un laboratoire a été rédigé. Il comporte également quelques indications concernant les modalités de stockage. Ce guide répertorie aussi, de la manière la plus exhaustive possible, l’ensemble des produits chimiques présents dans les laboratoires de la Faculté. Enfin, il contient un organigramme résumant les différents aspects de la sécurité au niveau de la Faculté des géosciences et environnement.

En alliant conseils pratiques, normes juridiques en vigueur ainsi qu’une aide au choix des filières de retraitement des déchets spéciaux, ce guide est un outil permettant une gestion durable et écologiquement responsable des déchets issus d’un laboratoire ainsi qu’une aide sécuritaire concernant le stockage et les manipulations des différents produits chimiques employés dans la Faculté.

M. Aeby

Rapport final  (22508 Ko)

A lire

Article paru dans l'Auditoire 222 (octobre 2014) mettant en évidence le travail mené en GSE autour de la gestion des déchets et des stocks des labos

Partagez:
Géopolis - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 35 00