Simon Butticaz

SimonButticaz.jpg (Simon Butticaz)
Crédit photo: Felix Imhof © Unil

         Professeur ordinaire, Directeur de l'IRSB

         Nouveau Testament et traditions chrétiennes
         anciennes

Institut romand des sciences bibliques (IRSB)

Bureau : Anthropole 5025
Téléphone : +41 21 692 61 55
Email : Simon.Butticaz@unil.ch

Domaines de spécialisation:
Exégèse du Nouveau Testament
Méthodologies en sciences bibliques
Analyse narrative
Actes des apôtres
Lettre de Paul aux Galates
Littérature paulinienne
Rapport écriture/oralité au sein du corpus paulinum
Images du judaïsme chez Paul et chez Luc
Récits grecs de fondation

Sociétés savantes et comités de lecture :
Colloquium paulinum (Rome, membre)
European Association of Biblical Studies (membre du "New Research Unit Review Subcommittee" [2019-2022] et co-chair: "The 'Remembered Paul' and the 'Historical Paul'")
Association Catholique Française pour l'Etude de la Bible (membre du "Groupe Est")
Revue de théologie et de philosophie (Lausanne-Neuchâtel-Genève; membre du comité de rédaction)

Société suisse de théologie (membre cotisant)
Society of Biblical Literatur (membre cotisant)
Studiorum Novi Testamenti Societas (Membre du comité éditorial des New Testament Studies [2021-2023] et Co-chair : "Apocryphal Acts of the Apostles : Reassessment and Roads Forward" [2019-2023])

   

Liste des enseignements

Présentation

Né le 6 décembre 1980, Simon Butticaz est Professeur ordinaire à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Lausanne. Il collabore à la recherche en Nouveau Testament et traditions chrétiennes anciennes au sein de l’Institut romand des sciences bibliques (IRSB), dont il est l'actuel Directeur. Docteur en théologie de l’Université de Lausanne (2009), Simon Butticaz a été assistant diplômé à la Faculté de théologie et de sciences des religions de cette même Université ainsi que boursier du Fonds national suisse de la recherche scientifique à l’Institut de Nouveau Testament de l’Université de Leipzig (DE). Sa thèse de doctorat, parue en 2011 dans la série des Beihefte zur Zeitschrift für die neutestamentliche Wissenschaft und die Kunde der älteren Kirche (de Gruyter, Berlin/New York), se proposait de reconsidérer l’image d’Israël dans les Actes des apôtres à partir d’une investigation ecclésiologique. Ses travaux plus récents portent sur l’identité et la mémoire des premiers croyants en Jésus ainsi que sur les modalités et stratégies de communication aux origines du christianisme. A ce titre, son deuxième livre scientifique est paru en 2018 sous le titre La crise galate ou l'anthropologie en question (BZNW 229; de Gruyter, Berlin/Boston). Actif dans l'enseignement et la formation en Nouveau Testament, il a enseigné dans différentes institutions d'études supérieures en Suisse comme à l'étranger (Lyon, Mexico-City, Antananarivo). 

Partagez: