Stefanos Petalas

 

StefanosPetalas.jpg

        

    Chercheur FNS junior

    Littérature apocryphe chrétienne et histoire du
    christianisme ancien

Institut romand des sciences bibliques (IRSB)

Bureau : Anthropole 5029
Téléphone : +41 21 692 27 35
Email : Stefanos.Petalas@unil.ch

 

 

   

 

Présentations

Stefanos Petalas est née le 24 mars 1986 à Panorama de Thessalonique. Il est diplômé de la faculté d’Histoire et d’Archéologie de l’Université Aristote de Thessalonique (2008) où il a eu un Master sur l’Histoire Byzantine et Médiévale (2013). Il a aussi acquis un Master 2 de Recherche sur l’Histoire du monde méditerranéen médiéval : Byzance, Islam, Occident latin à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (2016). Il mène une thèse de doctorat à l’École Pratique des Hautes Études de la Sorbonne, à l’Université Paris-Sciences-Lettres sous la direction de Brigitte Mondrain. Le titre du travail principal desa thèse est « Recherches sur l’histoire de la tradition manuscrit de la Synopsis Historiôn, chronique Universelle de Georges Kédrènos » (2016-2021).

Stefanos a reçu plusieurs bourses de l'École Doctorale de l'EPHE, du Laboratoire SAPRAT et des Écoles Françaises à l’Étranger- de Rome, d'Athènes et de Madrid-Casa Velasquez) et il a consulté des manuscrits grecs médiévaux dans plus de 35 bibliothèques spéciales des différents pays et endroits dont l’Angleterre, l’Autriche, l’Allemagne, l’Italie, le Vatican, la Grèce, le Mont-Athos, l’Espagne, les Pays-Bas, la France, la Suisse. Jusque-là, il a examiné in situ les éléments philologiques, codicologiques et paléographiques d'un nombre important de manuscrits et des documents datant du IXe-Xe au XXe siècle. 

Parmi d’autres, son parcours lui a permis de participer à la mise en œuvre scientifique du Lexicon de termes Œconomiques Byzantins (LBO) du Centre de Recherches Byzantins de Thessalonique (2009-2010) et de travailler pour la mise en œuvre scientifique du projet Tutoriel-Multipal de l’EPHE « Lire et transcrire les manuscrits grecs en ligne » sous la direction de Judith Olszowy-Schlanger (depuis 2017). Il a aussi entrepris le projet de la rédaction du nouveau catalogue de manuscrits et des documents qui sont conservés dans la bibliothèque du monastère de Longovarda à l’île de Paros en Grèce (depuis 2020).

Stefanos a publié récemment dans l’exigeante collection Travaux et Mémoires de Paris l’article sous le titre "Du nouveau sur la Tradition manuscrite de la chronique du Pseudo-Syméon", Travaux et Mémoires 24, t. II, p. 483-500 (2020). L’article comprend une partie de ses trouvailles sur la tradition manuscrite de Pseudo-Syméon qui ont été présentés dans le cadre du séminaire du Constantin Zuckerman à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes à Paris en 2019.

Il est actuellement chercheur FNS dans le projet ENLAC et l’édition numérique du texte « La Vie des Prophètes » sous la direction de Frédéric Amsler à l’Institut Romand de Sciences Bibliques (IRSB) de l’Unil (depuis juillet 2021).

Partagez: