Alejandro Ocampo Méndez

ocampo.jpg
© Félix imhof, UNIL

Version du 13 mai 2019

Alejandro Ocampo Méndez, professeur assistant en prétitularisation conditionnelle

depuis le 1er août 2018

Domaine de recherche

Alejandro Ocampo Méndez réalise des recherches dans les domaines de l’épigénétique, des cellules souches et du vieillissement. Il a pour but de mieux comprendre les mécanismes des maladies et de développer des approches thérapeutiques permettant d’augmenter la qualité de vie des patients. Les travaux effectués dans son laboratoire visent à clarifier le rôle des dérégulations épigénétiques en tant que facteur de vieillissement et de maladie. Alejandro Ocampo Méndez développe ainsi de nouvelles stratégies, basées sur la reprogrammation épigénétique, permettant de prévenir ou renverser les signes de vieillissement et les phénotypes de maladies.

Parcours en bref

Alejandro Ocampo Méndez obtient son PhD en 2012 à l’Université de Miami (États-Unis). Dirigées par Antoni Barrientos, ses recherches portent sur le rôle des mitochondries dans les maladies neurodégénératives (maladie de Parkinson et maladie de Huntington) et le vieillissement. Entre 2013 et 2017, il effectue un postdoctorat avec Juan Carlos Izpisua-Belmonte au Salk Institute for Biological Studies à La Jolla, Californie (États-Unis). Il y développe une nouvelle technologie permettant de prévenir la transmission de maladies mitochondriales (syndrome de Leigh et syndrome NARP) et démontre que certaines caractéristiques liées à l’âge peuvent être améliorées grâce à une reprogrammation cellulaire partielle. Alejandro Ocampo Méndez rejoint le Département de pharmacologie et de toxicologie de l’UNIL en août 2018 en tant que professeur assistant en prétitularisation conditionnelle.

Le/la professeur·e reste responsable des informations contenues sur cette page.

TOP ^

Suivez nous:  

Les liens:

Page Unisciences

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg