Master en biologie : Molecular Life Science

Chromosome-select-resize600x448-crop573x180.jpg

© Chris Dascher - iStockphoto

L'objectif

Le processus d'auto-évaluation du cursus de Master ès Sciences in Molecular Life Science donne l'opportunité de faire le point de situation sur cette offre de formation, son contenu, son fonctionnement ainsi que les développement futurs possibles afin de garantir une formation de qualité. 

Le processus et son déroulement

L’auto-évaluation du cursus du Master ès Science in Molecular Life Science a été réalisée sous la responsabilité du Professeur Chritian Fankhauser, responsable de Master.

Le responsable de l’auto-évaluation aidé par la Commission d’Auto-Evaluation (CAE) a encadré la démarche, analysé les informations, puis rédigé le rapport.
La CAE inclut des représentants des différents acteurs liés au cursus. Elle est composée de membres du corps professoral, du corps intermédiaire, des étudiants et du PAT.

 Composition de la CAE

Le processus de l’auto-évaluation se déroule en plusieurs phases selon le calendrier suivant :

  • identifier les thématiques pertinentes pour l’analyse du cursus
  • rassembler les données liées à ces thématiques
  • recueillir l’avis des parties prenantes du cursus (étudiants, enseignants, administration)
  • rédiger un rapport d’autoévaluation
  • proposer un plan de développement

 

L'implication des experts

A la fin du processus d’auto-évaluation, deux groupes d’experts ont été impliqués :

  • des experts internes (extérieurs à la FBM mais membres de l’UNIL) qui vérifient que le processus d’évaluation a été mené conformément aux règles du jeu données par la Culture Qualité.
  • des experts externes (hors UNIL) choisis par l’Ecole de biologie qui donneront leur avis sur le cursus du Bachelor en biologie (contenu, cohérence) et le plan de développement proposé. Leur rôle est également de faire des propositions pour favoriser son évolution.
Synthèse du rapport

Vous pouvez télécharger la synthèse du rapport d’auto-évaluation et son plan de développement, ci-après.

Partagez: