Etre séculier en Suisse. Un projet en méthodes-mixtes

L’étude "Etre séculier en Suisse" est dirigée par les professeurs Stefan Huber (Université de Berne) et Jörg Stolz (Université de Lausanne). Elle est soutenue par le Fonds national suisse (FNS) de la recherche. Elle investigue pour la première fois en Suisse les personnes séculières. Le terme séculier renvoie ici autant à des personnes laïques, non-croyantes, agnostiques ou athées.

 

Le but de l’étude est de comprendre :

  • comment les personnes séculières construisent leur identité laïque,
  • comment ces identités sont influencées par la socialisation, par les relations sociales ou par les associations actives dans la promotion de la laïcité
  • et dans quelles conditions certaines personnes séculières s’engagent sur le plan social ou politique

 

Méthode

La réalisation de cette étude implique une approche méthodologique particulière croisant des données quantitatives et qualitatives appelées méthodes-mixtes ("Mixed Methods"). Elle est conctituée de quatre étapes. La première concerne les données quantitatives et représentatives auprès des 341 personnes séculières récoltées lors de l’enquête du “Religionsmonitor”  (2012) réalisée auprès de 1003 résidents suisses. La deuxième étape a consisté à mener 98 interviews qualitatifs en profondeur auprès de ces personnes séculières. La troisième étape consiste à mener en 2015 une enquête quantitative auprès de tous les membres (total survey) des associations séculières suisses (Association des libres-penseurs, des sceptiques, Coordination laïque, etc.) La quatrième et dernière étape de la récolte des données est de mener encore 40 entretiens qualitatifs en face à face auprès des membres de ces associations en 2016. L’analyse en méthodes-mixtes se terminera en 2018.

 

Informations pratiques

L’enquête est menée aux Universités de Berne (AGER) et Lausanne (ISSR). L’équipe de recherche est composée par les professeurs Stefan Huber et Jörg Stolz, du chercheur Christophe Monnot et du doctorant Pascal Tanner, ainsi que plusieurs étudiant-e-s-assistant-e-s sollicité-e-s pour des mandats particuliers. Le fonds octroyé par le FNS se monte à 425'000 CHF et l’enquête se terminera courant 2018.

Partagez:
Anthropole - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 27 00