Discours du scénario : étude historique et génétique des adaptations cinématographiques de Stendhal

Description du projet

Le projet propose une étude d’adaptations cinématographiques d’œuvres littéraires de Stendhal en s’appuyant sur l’examen des archives inventoriées "Claude Autant-Lara" de la Cinémathèque suisse, renforçant ainsi la collaboration entre l’UNIL et cette institution. Ce fonds comprend un ensemble hors du commun de sources totalisant 224 boîtes d’archives, dont la diversité et l’exhaustivité tiennnent à la posture spécifique du cinéaste, ce dernier ayant conservé et ordonné ses archives personnelles et ses documents de travail.
Il s’agira de commenter et de contextualiser la « méthode » propre aux deux scénaristes attitrés d’Autant-Lara, Jean Aurenche et Pierre Bost, principaux représentants de la « qualité française » des années 1940-1950. Pour ce faire, nous convoquerons les outils de la linguistique et de la génétique des textes afin d’établir un cadre méthodologique adapté à la prise en compte du scénario sur le plan de la forme. Les documents relatifs à ces adaptations seront considérés en fonction de trois axes : une analyse génétique et linguistique des textes, une approche narratologique de l’adaptation cinématographique et une histoire des pratiques scénaristiques en France. L’imbrication de ces trois approches – pionnières en ce qu’un rôle central sera conféré au sein de chacune d’elles à l’objet scénario (et au statut du scénariste) – permettra de réhabiliter la question de l’écriture dans les études cinématographiques et d’élaborer, au croisement de la théorie et de l’histoire du cinéma, de nouveaux outils d’analyse.
Aurenche et Bost ayant été décriés par la génération des cinéastes de la Nouvelle Vague (et subséquemment occultés dans les études cinématographiques françaises, fortement marquées par le modèle de la cinéphilie), l’écriture scénaristique qu’ils auraient érigée en « méthode » selon Truffaut n’a jamais été examinée dans ses singularités stylistiques. C’est pourquoi nous projetons de convoquer les outils de la linguistique et de la génétique des textes afin d’étudier ces documents inédits à divers titres (registres de langue, organisation narrative, régimes énonciatifs, références aux techniques de l’image et du son, manière de « programmer » le film à venir, etc.) et, plus généralement, d’établir un cadre méthodologique qui fait à ce jour défaut dans le champ des études sur le cinéma, où le scénario n’est guère abordé sur le plan de la forme. Le corpus est défini en fonction de l’auteur des œuvres adaptées, Stendhal, non seulement en raison de l’intérêt propre à la réception de cet écrivain au milieu du XXe siècle dont témoignent les entreprises d’Autant-Lara, mais aussi parce que nous sommes en présence de trois cas de figure distincts dont la comparaison ne manquera pas de s’avérer productive : l’adaptation du Rouge et le noir (1954) est emblématique d’une prestigieuse et rentable production des années 1950 (néanmoins issue d’une genèse chaotique) ; celle de Lucien Leuwen (1973-1974), pensée pour donner lieu à un long-métrage de cinéma, sera finalement réalisée sous la forme d’un téléfilm diffusé en six épisodes ; celle de La Chartreuse de Parme, bien qu’ayant connu sur le papier de nombreuses versions (en particulier 1974-1975), ne fut jamais réalisée. Afin d’inscrire les variantes et étapes de ces scénarios dans l’histoire de la genèse des films, dans leur contexte de production et par rapport à la réception de l’époque (où la question de l’adaptation est beaucoup discutée), les nombreux documents de tous types (correspondance, plans de tournage, annotations diverses) conservés à la Cinémathèque suisse constituent de précieuses sources que ce projet de recherche vise à valoriser et à faire connaître auprès des spécialistes et du public.

Direction : Alain Boillat (Section d’histoire et esthétique du cinéma), Gilles Philippe (Section de français), Vincent Verselle (Section de français).
Doctorants : Laure Cordonier (à partir de février 2014), Adrien Gaillard et Julien Meyer.
Collaborateurs : Cinémathèque suisse, Institut Textes et Manuscrits Modernes (Paris), Université de Rennes 2 (équipe Arts, pratiques et poétiques).

 

Extraits de sources

RougeNoir_1.png

Rouge_et_Noir_2.png

Rouge_et_Noir_3.png

Extraits du scénario dactylographié de Le Rouge et le Noir de Claude Autant-Lara 

Partagez:
Anthropole - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 29 10
Fax +41 21 692 29 15
reseau_cinema_ch-logo.svg