Ponzetto Valentina

Ponzetto Valentina

Coordonnées Curriculum Recherches Enseignements Publications
e-mail : Valentina.Ponzetto@unil.ch
Page personnelle : http://www.unil.ch/fra/valentinaponzetto
ORCID record : Orcid icon https://orcid.org/0000-0002-6599-5630

Faculté des lettres

Centre d'études théâtrales
Fonction(s): Professeure assistante boursière FNS

Section de français
Fonction(s): Professeure assistante boursière FNS

Section de français
Quartier UNIL-Chamberonne
Bâtiment Anthropole 3184.2
CH - 1015 Lausanne
Téléphone: 021 692 47 44

Valentina Ponzetto

Mots clés

Dramaturgie
Drame romantique
Etudes de genre
Eugène Labiche
Histoire du théâtre
Littérature française (XVIIIe-XIXe siècles)
Musset
Poétique et esthétique des genres dramatiques
Proverbe dramatique
Sand
Théâtre de société

Prix et distinctions scientifiques

Prix pour thèse de doctorat, Fondation "Natalino Sapegno" 2007


Retour

Ouvrages

2020

Espaces des théâtres de société. Définitions, enjeux, postérité

Retrouvez l'ouvrage sur Labelettres

2017

Théâtres en liberté du XVIIIe au XXe siècle. Genres nouveaux, scènes marginales ?

Retrouvez l'ouvrage sur Labelettres

2007
Musset.jpg

Musset ou la nostalgie libertine

Musset libertin ? Alors que le romantisme est à son apogée, «l’enfant du siècle» rêve de Louis XV et de Casanova. Sa nostalgie pour un monde révolu, imaginé d’après la littérature, a quelque chose d’anachronique et en même temps de révolutionnaire. L’élégance insolente et la sensualité du XVIIIe siècle rajeunissent sous sa plume, rehaussées par une touche de poésie toute personnelle. Son œuvre en retire une grande liberté de pensée et de langage, comme un léger parfum de scandale. Musset joue en virtuose des sous-entendus du discours libertin puisant dans un riche intertexte qui va de Marivaux à Louvet de Couvray, en passant par Crébillon fils et Laclos. Il en retient notamment l’art de jouer avec le lecteur, en vue d’établir avec lui un rapport tout à la fois de complicité et de défi. Pris dans les chassés-croisés de la séduction et du retrait, de l’aveu et du déni, ce discours postule l’ambivalence entre cynisme et sentimentalisme. Il suggère une secrète parenté entre double sens libertin et ironie romantique. Ainsi, de la reprise au dépassement du modèle hérité du siècle des Lumières, l’œuvre de Musset trouve la voie de son originalité et de son charme.

Retrouvez l'ouvrage sur le site de l'éditeur .

TOP ^

Suivez nous:        
Partagez: