Féminisation et démocratisation du corps professoral

Les femmes professeures à l’Université de Lausanne au 20e siècle et au tournant du deuxième millénaire

Notre questionnement part d’un premier constat : il y a une augmentation des femmes professeures en général en Suisse ces dernières années. On assiste donc à un processus de féminisation du corps professoral.FEM_E1434557536695.JPG

En effet, si au niveau de la Suisse elles n’étaient que 5% en 1990, elles représentent 10% du corps enseignant dans les universités en 2000 et 17% en 2010 (19% à l’Unil). On a tendance à mettre en lien le concept de démocratisation, qui va être présenté plus en détaille par la suite, avec celui de féminisation [1].  Mais la féminisation implique-t-elle vraiment la démocratisation? Est-ce le cas de l’Université de Lausanne? Est-ce une réelle démocratisation de l’accès au poste de professeur?  Ces questions nous renvoient à une analyse du phénomène de démocratisation via deux volets principaux:

une analyse des discours du Dies Academicus. Quel est le discours officiel de l’Université à l’égard de l’égalité dans le corps professoral et de la promotion des femmes? Si démocratisation il y a, comment est-elle problématisée depuis 1957 (nomination de la première femme professeure) dans le discours officiel?
l’analyse des profils sociologiques des femmes professeures. Qui sont ces femmes professeures ? Est-ce qu’elles ont un profil plus varié que les hommes ? Est-ce qu’on peut observer la démocratisation, donc une diversification, dans le profil des femmes professeures ? Et peut-on voir une corrélation entre le pourcentage de femmes dans le corps étudiant et le corps enseignant?

A travers ces deux enjeux, nous essayerons de mesurer cette démocratisation. Pour certains indicateurs, nous tenterons de faire une comparaison avec le profil sociologique des hommes également.

Notes

  1. Zaidman : 2007
  2. Prost : 1/2001, p. 73
  3. Bühlmann F., Mach A. et David T. “Academic Elites in Switzerland 1910-2000: between Autonomy and Power” http://www.unil.ch/lines/files/live/sites/lines/files/shared/SciencePart_B%C3%BChlmann.pdf, consulté le 09.05.2015, p. 13
  4. Fave-Bonnet: 1999, 129
  5. Bühlmann F., Mach A. et David T. “Academic Elites in Switzerland”, op. cit., p. 7
  6. Bühlmann F., Mach A. et David T. “Academic Elites in Switzerland”, op. cit.
  7. Discours de M. Bridel, professeur et recteur de 1952 à 1954, 1952.
  8. Discours d’installation du prof. Erna Hamburger, 1968
  9. Le taux de mariages en Suisse est de 8% pour 1000 habitants en 1969; il est de 5% en 2013 (office fédéral de la statistique).
  10. Ibid:179
  11. “Femmes . Pouvoir . Histoire Histoire de l’égalité en Suisse de 1848 à 2000, 4.3, Les femmes à l’université”, émanant de la Commission fédérale pour les questions féminines.
  12. Dies academicus 1994, discours de M.  Stauble, p.6.
  13. Discours de Mme Francine Jeanprêtre, Dies Academicus de 1998
  14. Pigeyre, Valette : 2004
  15. Discours du recteur Dominique Arlettaz, p.3 (2008).
  16. Silvia R. Lempen, “La meilleure amie de l’homme”, in Uni Lausanne, “La femme à l’Université”, n 55, 1998, p.15-16
Partagez:
CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 22 00
Fax +41 21 692 22 11