Vocabolario storico-etimologico del Veneziano

Nouveau projet de recherche: « Vocabolario storico-etimologico del Veneziano (VEV) » (2020-2023)

 

Le projet Vocabolario storico-etimologico del Veneziano (VEV), financé par le Fonds national suisse pour la recherche scientifique pour le quadriennat 2020-2023, vise à une réorganisation globale et à une analyse ponctuelle de tout ce que la lexicographie a déjà enregistré, au fil d’au moins six siècles, de l’histoire lexicale du vénitien.

Venise_Canaletto-300x178.jpg

 

 

Canaletto, Il Canal Grande e la chiesa di Santa Maria della Salute (1730) (domaine public)

 

 

 

Le vénitien est, parmi les dialectes de l’Italoromania, l’un des plus richement documentés. Grâce à une production écrite, littéraire et non-littéraire, ininterrompue depuis le Moyen Âge jusqu’à aujourd’hui, le vénitien est aussi l’un des rares dialectes italiens qui, pour différentes raisons, ont une tradition lexicographique développée depuis le début de l’âge moderne (l’époque des glossaires vénitiens-allemands étudiés déjà par Mussafia 1873, et ensuite par d’autres, à plusieurs reprises). Le premier glossaire imprimé du vénitien a été réalisé au 17ème siècle par le poète Dario Varotari, à côté de son ouvrage en dialecte. La première esquisse (d’ailleurs inachevée) d’un dictionnaire monolingue du vénitien date du 18ème siècle : c’est la Raccolta manuscrite de Francesco Zorzi Muazzo (récemment éditée, Muazzo 2008). Le 19ème siècle est l’âge d’or de la lexicographie (non seulement vénitienne) : le Dizionario de Giuseppe Boerio (1èreédition, 1829 ; éd. de référence, 1856) est un chef-d’œuvre de la lexicographie dialectale italienne, et c’est pour cela qu’il représente forcément la référence principale pour tous les travaux suivants. Respectivement au 20ème et au 21èmesiècle, deux dictionnaires historiques ont été consacrés à un auteur (Goldoni) et à un siècle (le Cinquecento) de la littérature vénitienne.

Boerio_dictionnaire-200x300.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les étapes mentionnées ci-dessus sont les jalons de la lexicographie vénitienne : elles sont intercalées par une série presque continue de recueils lexicographiques consacrés aussi bien au vénitien de l’époque où ils paraissent, qu’aux phases antérieures de son histoire. Il s’agit d’une masse inégalée dans toute la Romania, prête à être recensée, cordonnée avec les études concernant le Moyen Âge et intégrée par une étude étymologique systématique.

Le projet du VEV se penche en effet sur la collecte et l’organisation du fatras des données lexicographiques sur le vénitien, visant à composer un diagramme historique basé – quant à l’âge moderne et contemporain – sur le dépouillement de dictionnaires, glossaires et répertoires déjà édités, ainsi que – pour le moyen âge – sur le matériel déjà organisé au sein des grands chantiers lexicographiques de l’Italien des Origines (notamment le TLIO).

Le VEV sera tout d’abord un dictionnaire en ligne, qui traitera historiquement et étymologiquement du noyau lexical du vénitien, c’est-à-dire des environs 30.000 entrées de Boerio 1856. La version de base du VEV pourra ensuite être imprimée et constituer un complément historique-étymologique de ce grand ouvrage de référence. En revanche, la version en ligne du VEV pourra être progressivement enrichie par de nouvelles entrées et par des mises à jour philologiques et étymologiques. L’idée est de réaliser un chantier ouvert de la lexicographie, parallèle à d’autres entreprises comparables qui sont en cours de réalisation dans tout le domaine de la linguistique romane.

Direction du projet : Prof. Lorenzo Tomasin (section d’italien)

Les collaboratrices du projet seront les Post-doc: Greta Verzi et Francesca Panontin (les deux PhD à l’Unil). Le projet sera mené en collaboration avec la Scuola Normale Superiore de Pise et l’Université de Sarrenbruck, Allemagne.

Seguici:        
Condividere:
Anthropole - CH-1015 Lausanne
Svizzera
Telefono +41 21 692 29 13
Fax +41 21 692 29 35