Equipe

marc_dupuis.pngMarc Dupuis (Premier assistant)

Docteur en psychologie de l'Université de Lausanne et anciennement maître assistant en santé publique à l'Université de Genève, j'ai pu prendre part depuis une dizaine d'années à plusieurs projets majeurs en épidémiologie psychiatrique impliquant aussi bien les troubles affectifs que la consommation d'alcool et de substances au sein de la population générale, avant de rejoindre le Lausanne Perinatal Research Group en septembre 2021. Dans ce cadre, je coordonne notamment le volet suisse d'une étude de cohorte internationale sur les traumatismes liés à l'accouchement (INTERSECT), leur impact sur la santé de la mère et du co-parent et sur les comportements de santé. 

 

 

Vania.jpgVania Sandoz (Post-doc)

Psychologue de formation, j’ai rejoint le Lausanne Perinatal Research Group comme stagiaire en 2014. Entre 2017 et 2021, j'ai réalisé mon doctorat en Sciences de la vie qui portait sur les conséquences de l'accouchement traumatique sur la santé des mères, des partenaires, et de leur enfant. Désormais chercheuse post-doctorants, je suis principalement impliquée dans la co-coordination du projet START. Par ailleurs, ma recherche cible à tester l’effet d’une intervention précoce basées sur l’évidence pour prévenir les conséquences de l’accouchement traumatique sur les familles, ainsi que sur la transmission intergénérationnelle du stress et du traumatisme des parents à leur enfant.

 

 

Leah-resize450x599.jpgLeah Gilbert (PhD student)

Leah Gilbert vise à comprendre le rôle qu’a la santé mentale dans les comportements liés à la santé et dans la détermination de problèmes de santé liés au diabète gestationnel (DG) chez les femmes atteintes de cette maladie et chez leurs enfants. Pour investiguer ce phénomène, Dr Gilbert a fait une thèse en sciences de la vie à l’Université de Lausanne et au département Femme-mère-enfant du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV). Leah collabore avec l’équipe interdisciplinaire du DG au CHUV sur une étude randomisée contrôlée (MySweetHeart) dont elle est la coordinatrice. Leah supervise aussi des étudiant(e)s et enseigne les techniques motivationnelles et de pleine conscience qu’elle utilise dans son travail clinique de psychologue à des professionnels de la santé.

 

 

Camille.jpgCamille Deforges (Post-doc)

Après avoir travaillé quelques mois comme psychologue dans une maternité, j’ai rejoint le Lausanne Perinatal Research Group en tant que doctorante, en 2018. Obtenu en 2021, mon doctorat en Sciences de la Vie portait sur la reconsolidation de la mémoire après un accouchement traumatique. Il avait pour objectif principal de contribuer au développement de nouvelles interventions permettant de prévenir ou réduire les symptômes du trouble du stress post-traumatique lié à l’accouchement. Mes recherches de doctorat portaient notamment sur des brèves interventions comportementales, mais aussi sur l’insomnie prénatale et l’analgésie durant l’accouchement. En tant que chercheuse post-doctorante, je poursuis le travail entamé avec le projet START et participe aussi au lancement d’un nouvel essai randomisé contrôlé testant l’efficacité d’une intervention thérapeutique pour lutter contre les flashbacks liés à l’accouchement. De façon générale, je m’intéresse à la santé mentale durant toute la période périnatale.

Valérie Avignon.jpgValérie Avignon (sage-femme clinicienne spécialisée et PhD student)

Sage-femme clinicienne spécialisée, j’ai rejoint le Lausanne Perinatal Research Group en mai 2019. Durant plus de 25 ans j'ai accompagné des couples, des familles en salle de naissance et dans le post-partum. J'ai été longtemps focalisée sur le bien-être physique des patients (mères et enfants) notamment en salle de naissance. En 2012, une nouvelle mission au post-partum m'a permis de me rendre compte de l'importance de la deuxième partie de la définition de la santé selon l'OMS: le bien être psychique. En tant que sage-femme, le maintien de la physiologie par la prévention fait partie de mon cœur de métier. Dans le cadre de mon doctorat en santé publique, mon intérêt s'est porté sur les liens possibles entre préparation à la naissance, expérience de la naissance et symptômes de stress posttraumatique lié à la naissance. "La naissance est un fabuleux voyage, mais il n'est pas sans turbulence" (R. Frydman).  Je suis convaincue que la préparation à la naissance à un rôle important à jouer pour préparer ce voyage et en atténuer les turbulences.

Ding Cai.pngDingcui Cai (PhD student)

Infirmière diplômée et première doctorante chinoise en Sciences Infirmières de l'UNIL, je rejoindrai le Lausanne Perinatal Research Group au printemps 2019. Mon doctorat porte sur la santé mentale périnatale des femmes chinoises, en Suisse et en Chine. Il s'agit d'une étude comparative qui utilise des méthodes de recherche mixtes, qualitatives et quantitatives. Elle vise à explorer, avec une perspective multiculturelle, les besoins des migrants aux seins des services de maternité, en prenant l’exemple des femmes chinoises en Suisse. Je souhaiterais également mieux comprendre les difficultés autour de la naissance et de la santé des femmes chinoises qui vivent une transition socio-économique dans leur pays.

 

Elisabeth.jpgElisabeth Schobinger (PhD student)

Infirmière depuis 2011, j’ai rejoint le Lausanne Perinatal Research Group en tant qu’étudiante Master en Sciences Infirmières en 2017. Dans le cadre de mon mémoire, je me suis intéressée à l’état de stress aigu et l’état de stress post-traumatique qui peuvent être induit par l’accouchement chez les parents. Mon projet de doctorat vise à mieux comprendre les besoins de soutien social des parents pour la première fois, lors de leur séjour en postpartum et les comportements que les infirmières démontrent pour répondre aux besoins des parents.

 

 

 

DIEZI_CAPCARRERE_Anne_20200211_775_WEB[1].jpg (Photo portrait)Anne-Sylvie Diezi (PhD student)

Active dans le domaine de l’information au patient depuis plusieurs années, j’ai démarré en septembre 2020 un PhD sur le thème de la communication des risques liés à l’accouchement au sein du Lausanne Perinatal Research Group. Ma recherche vise à questionner les stratégies de communication sur le risque en amont de l’accouchement et leurs effets sur le vécu des femmes. Je souhaite notamment explorer et mettre en parallèle les aspects de l’accouchement jugés « inquiétants » ou « à risque » par les différents groupes (femmes, partenaires, médecins et sage-femmes), afin d’identifier les éventuels décalages nuisant à une bonne communication. L’objectif est de fournir ensuite aux professionnels des outils et recommandations visant à favoriser une communication basée sur le partenariat et la décision partagée.

 

 

Photo_D.Fort-resize450x599.jpegDéborah Fort (PhD student)

C’est en juin 2020 que j’ai rejoint le Lausanne Perinatal Research Group en parallèle de mon Master en psychologie clinique à l’Université de Lausanne en tant que stagiaire. Je réalise désormais mon doctorat, ayant pour objectif de tester l’efficacité d’une activité visant à lutter contre les intrusions et le stress post-traumatique suite à un accouchement traumatique, dans le même groupe de recherche depuis septembre 2021. En parallèle de mon doctorat, je suis également assistante, ce qui me permet de contribuer à diverses activités de recherche du groupe sur le thème de la périnatalité.

 

 

 

pas foto putih.JPGSella Devita (PhD student)

I joined the Lausanne Perinatal Research Group in September 2021 as a PhD student sponsored by the Swiss Government Excellence Scholarship. My research interests are about mother-infant interactions and infant developments. The main aims of my thesis are to investigate the comparison between mothers with traumatic childbirth and mothers with postpartum depression and its differential impact on infant development. Therefore, early intervention could be developed to improve these interactions to prevent long-term negative consequences on the infant’s development. Previously, I worked as a Registered Nurse in the Perinatology Department at the Mother-Children Hospital in Jakarta, Indonesia.

 

 

Yves.pngYves Froté (infirmier clinicien spécialisé et PhD student)

En automne 2021, j’ai débuté à l’IUFRS le doctorat en Sciences infirmières dont le but est de soigner les traumatismes chroniques et répétés chez les professionnel.e.s de la santé des services d’hospitalisation les plus exposés. L’intervention cible spécifiquement les souvenirs intrusifs envahissants (« flashback ») en perturbant leur reconsolidation au cours d’un processus bref dont le déroulement est rigoureusement codifié. Je m’intéresse également à la perception du trauma chez ces professionnel.e.s : les situations potentiellement traumatiques rencontrées, leurs conséquences, les impacts sur l’équipe et les leurs attentes à l’égard d’une prise en charge. Sur le plan de la clinique, je suis actif depuis une vingtaine d’année dans le champ de la psychotraumatologie. J’espère pouvoir construire un rôle d’infirmier spécialisé dans lequel la pratique et la recherche cliniques sont étroitement liées

 

 

Photo Cléo-resize450x722.jpg

Cléo Huguenin-Virchaux (psychologue assistante)

Psychologue pour enfants et adolescents, je travaille principalement en clinique, dans l’évaluation du développement cognitif, moteur et affectif d’enfants présentant des risques à la naissance. C’est en 2019 que j’ai rejoint l’équipe du Lausanne Perinatal Research Group en tant que collaboratrice scientifique. Je travaille sur le projet START, avec un intérêt particulier pour le développement de l’enfant et ses liens avec la santé mentale parentale en période périnatale.

 

 

 

 

Alain pict 18-resize450x522.JPG

Alain Lacroix (collaborateur scientifique)

Après plus de 35 ans passés dans diverses organisations et sociétés multinationales, en début d’année 2020, j’ai rejoint le Lausanne Perinatal Research Group où je travaille comme statisticien à temps partiel. Mon travail principal est d’aider les membres du groupe dans l’analyse statistique des résultats de leurs études.

 

 

 

Sebara.jpg

Sebara Gashi (Master student)

Infirmière détentrice d’un Bachelor en soins infirmier, j’ai travaillé deux ans aux soins intensifs avant de reprendre mes études et me lancer dans un Master ès Sciences en Sciences Infirmière (MScSI) à l’Institut universitaire de formation et de recherche en soins (IUFRS). Depuis l’âge de mes 15 ans, je suis immergée dans le domaine de la santé. J’ai à cœur de fournir des soins holistiques centrés sur les besoins et les projets de vie exprimés par les patients. Le confort et le bien-être de ces derniers sont des valeurs fortes qui guident ma pratique. J’ai rejoint le Lausanne Perinatal Research Group dans le cadre de mon travail de master. Je m’intéresse à l’accouchement traumatique. La recherche que je réalise a pour objectif de comparer la perception de l’accouchement traumatique chez les parents, les soignants et les médecins.

 

 

 

 

 

 

 

 

ALUMNI

Magali Quillet Diop  Anouck Stern          Paulina Villanueva        Myriam Dos santos  

Quillet Diop.jpgAnouck.jpegPaulina.jpgPhotoCVMyriamDS.jpg

 

 

 

 

 

 

Léa Bariatti            Marina Silva Ferreira Yasmina Mabrouk  Consuela Thais Sajin

Bariatti_Lea .pngMarina.pngYasmina M.-resize450x606.jpgThais.png

Margot Gafsou Miriam Fergnani                    Céline Piffaretti     Eva Galera

Margot.jpgMyriam_F.jpgCéline.png

EvaGalera.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Mélanie Vanetti         Giuseppina Tenore

Mélanie.pngGuiseppina.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suivez nous:      
Partagez:
IUFRS - Route de la Corniche 10 - Bâtiment Proline - CH-1010 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 314 58 15
Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV)Unisanté