Equipe

Sara Colomer-Lahiguera, PhD (Postdoc)

Sara.jpg

J’ai obtenu mon Diplôme d’infirmière en 2006 à Valence (Espagne). Dès le début j’ai travaillé comme infirmière en oncologie pédiatrique dans des hôpitaux universitaires de Valence et de Barcelone. Passionnée par le rapide développement des nouvelles connaissances et traitements contre le cancer, je me suis lancée dans la recherche translationnelle en effectuant deux masters en laboratoire d’analyses cliniques et en recherche biomédicale à l’Université Pompeu Fabra (Barcelone) et à l’Erasmus Medical Center (Rotterdam, Pays-Bas). En 2015, j’ai défendu mon doctorat qui portait sur le rôle des régulateurs du cycle cellulaire dans le développement de la leucémie aiguë lymphoblastique à cellules T pédiatrique, conduit à l’institut St. Anna Kinderkrebsforschung (Vienne, Autriche). J’ai rejoint le groupe de la Prof. Eicher au début de 2017 et j’ai depuis participé à plusieurs projets du groupe ainsi qu'à des tâches académiques. Actuellement, je dirige plusieurs études au Département d’Oncologie au CHUV visant à mieux comprendre l'expérience, les besoins et les symptômes de patient.e.s sous traitement d’immunothérapie ou thérapies cellulaires adoptives.

Twitter Logo | Logo, zeichen, emblem, symbol. Geschichte und BedeutungTwitter

Linkedin - Kostenlose sozialen medien Icons LinkedIn

ResearchGate Bewertungen | Glassdoor ResearchGate

File:ORCID iD.svg - Wikimedia CommonsORCID

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans le poste que vous occupez actuellement, ou vos études actuelles ?

Mon but est de me former autant que possible afin de former au mieux à mon tour.

Quel est votre rêve professionnel ? De quelle manière le(s) projet(s) de recherche contribue-t-il à votre rêve professionnel ?

Mon rêve professionnel est de rendre accessible la recherche et les concepts sur les nouvelles thérapies contre le cancer aux professionnels de la santé, aux patients et aux proches. Une démocratisation du savoir!

Avez-vous découvert un nouveau talent en faisant de la recherche ? Quelles nouvelles compétences avez-vous acquises ?

J'ai découvert la complexité de simplifier les choses et l'importance d'apprendre à écouter. J'ai aussi appris que je cuisine beaucoup quand j'ai des délais qui approchent.

Si vous n’étiez-pas en train de travailler, que feriez-vous ?

Expliquer les avant-gardes et l'art contemporain aux enfants.

 

Andre Manuel Da Silva Lopes (PhD student)

André.jpg

Après 10 ans d'expérience clinique en chirurgie, les 5 derniers en soins intermédiaires, André a obtenu le Master ès Sciences en Sciences Infirmières en 2018, avec un projet de thèse centré sur les événements indésirables en oncologie. Débutant son doctorat en 2019, son projet de thèse concerne un nouveau modèle de prise en charge des patients oncologiques sous immunothérapie avec des inhibiteurs du point de contrôle. À travers des résultats rapportés par les patients avec un outil électronique, ce nouveau modèle cherche à permettre la détection précoce des événements indésirables liés au système immunitaire. Il occupe aussi un poste d’assistant universitaire à 20% pour Prof. Manuela Eicher.

Twitter Logo | Logo, zeichen, emblem, symbol. Geschichte und BedeutungTwitter

Linkedin - Kostenlose sozialen medien Icons LinkedIn

ResearchGate Bewertungen | GlassdoorResearchGate

 File:ORCID iD.svg - Wikimedia Commons ORCID

 

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans le poste que vous occupez actuellement, ou vos études actuelles ?

L'opportunité de rendre les soins plus accessibles, de développer un nouveau rôle infirmier et d’aider les patients à prendre en charge leur propre santé.

Quel est votre rêve professionnel ? De quelle manière le(s) projet(s) de recherche contribue-t-il à votre rêve professionnel ?

Je veux participer à la consolidation des compétences infirmières qui définissent le rôle de l'infirmière, au niveau européen. L'étude IePRO introduit un infirmier avec des racines internationales.  

Avez-vous découvert un nouveau talent en faisant de la recherche ? Quelles nouvelles compétences avez-vous acquises ?

Je pense que je suis plus à l'écoute et je deviens un communicateur plus efficace en participant à la recherche.

Si vous n’étiez-pas en train de travailler, que feriez-vous ?

J'apprendrais à programmer mes propres logiciels.

Karin Ribi Brega (Postdoc)

Ribi_Karin.jpg

Karin Ribi est psychologue et a obtenu son doctorat à l'Université de Zurich en 2003, dans le cadre d'un projet de recherche qu'elle a mené à l'hôpital universitaire de Zurich, en pédiatrie. Durant cette période, elle a également donné des soins psycho-oncologiques aux enfants atteints de cancer et à leur famille. Elle est également titulaire d'une maîtrise d'études supérieures en santé publique (MPH). Depuis 2004, elle se consacre à la recherche sur la qualité de vie dans le cadre d'études cliniques sur le cancer pour l'International Breast Cancer Study Group et l'Association suisse pour la recherche clinique sur le cancer. Depuis août 2017, elle est également membre du groupe de recherche de Manuela Eicher.

Twitter Logo | Logo, zeichen, emblem, symbol. Geschichte und BedeutungTwitter

Linkedin - Kostenlose sozialen medien Icons LinkedIn

ResearchGate Bewertungen | Glassdoor ResearchGate

File:ORCID iD.svg - Wikimedia Commons ORCID

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans le poste que vous occupez actuellement, ou vos études actuelles ?

Le plaisir de la recherche interdisciplinaire au sein d'une équipe engagée. 

Quel est votre rêve professionnel ? De quelle manière le(s) projet(s) de recherche contribue-t-il à votre rêve professionnel ?

Faire la différence, même si je peux contribuer à enlever un seul caillou sur le chemin de vie de quelqu'un. La recherche nous premettra de découvrir la meilleure façon d'y parvenir.

Avez-vous découvert un nouveau talent en faisant de la recherche ? Quelles nouvelles compétences avez-vous acquises ?

La capacité de participer à de nombreux projets différents sans perdre la vue d'ensemble.

Si vous n’étiez-pas en train de travailler, que feriez-vous ?

J'aime bouger en dansant, en courant, en pratiquant les asanas et en sortant avec mes enfants. 

Jelena Stanic (PdD student)

Jelena Stanic.jpg

Après avoir obtenu mon diplôme d’infirmière en 2010 à Lausanne, j’ai d’abord travaillé dans le service de médecine au sein de l’hôpital de Morges, puis en gériatrie à Vevey. Etant depuis longtemps intéressée par l’enseignement et particulièrement la recherche, j’ai rapidement eu envie de m’inscrire au Master ès Science en Sciences Infirmières. J’ai ensuite débuté le doctorat en sciences infirmières sous la supervision de la Prof. Manuela Eicher et du Prof. Guido Bondolfi (HUG), et ma thèse s’inscrit dans l’étude Serenity. En parallèle, j’occupe un poste d’assistante universitaire à l’IUFRS.

 

Linkedin - Kostenlose sozialen medien Icons LinkedIn

ResearchGate Bewertungen | Glassdoor ResearchGate

 

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans le poste que vous occupez actuellement, ou vos études actuelles ?

L'envie de développer les sciences infirmières et promouvoir un rôle infirmier dans le domaine de la médecine intégrative. 

Quel est votre rêve professionnel ? De quelle manière le(s) projet(s) de recherche contribue-t-il à votre rêve professionnel ?

Mon rêve professionnel est de rendre accessibles les médecines complémentaires basées sur des preuves au sein des hôpitaux romands. J'essaie d'y contribuer en explorant la faisabilité et les déterminants liés à l'implémentation de la méditation de pleine conscience auprès des patitentes atteintes d'un cancer gynécologique.

Avez-vous découvert un nouveau talent en faisant de la recherche ? Quelles nouvelles compétences avez-vous acquises ?

Mon travail me permet de développer des compétences dans le tranfert des connaissances, dans le domaine de la communication tant orale qu'écrite ainsi que l'apprentissage de méthodologies de recherche rigoureuses.

Si vous n’étiez-pas en train de travailler, que feriez-vous ?

J'agrandirais mon potager.

Niels Graber (1er assistant universitaire IUFRS CHUV)

Lauréat exæquo du prix de thèse AMADES 2020 – Nils Graber – Amades

Après un bachelor en philosophie à l’université de Lausanne, j’ai obtenu un master en anthropologie et sociologie de la santé à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) à Paris en 2012. Financée par l’Institut national du cancer (INCa) et défendue en 2019 à l’EHESS, ma thèse a porté sur le développement de l’immunothérapie du cancer à Cuba, en analysant notamment les enjeux de l’intégration de nouveaux traitements dans les centres de santé primaire. Entre 2017 et 2019, j’ai enseigné les sciences sociales de la santé à l’université de Strasbourg. Souhaitant poursuivre mes recherches sur les enjeux sociaux de l’innovation en oncologie, j’ai rejoint en tant que post-doctorant le projet FNS « Development of Personalized Health in Switzerland » (DoPHiS) dirigé par le Prof. Francesco Panese au sein du Laboratoire d’étude sociales des sciences (STS Lab/UNIL). J’analyse les changements organisationnels et épistémiques liés au développement de l’immuno-oncologie en Suisse. Mes recherches portent également sur l’expérience des patients en essais cliniques depuis que j’ai intégré en 2021 le projet “Patient and healthcare provider experience in adoptive cell therapies: an experience-based co-design study” dirigé par la Prof. Manuela Eicher à l’IUFRS.

ResearchGate Bewertungen | GlassdoorResearchGate

 

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans le poste que vous occupez actuellement, ou vos études actuelles ?

La volonté de mener des recherches sur les dimensions sociales de la maladie et des soins dans le cadre d’une collaboration interdisciplinaire avec les professionnels de santé.

Quel est votre rêve professionnel ? De quelle manière le(s) projet(s) de recherche contribue-t-il à votre rêve professionnel ?

Développer une approche pour comprendre l'expérience du cancer et des maladies chroniques qui puissent répondre autant aux besoins des pays du Nord que du Sud. La poursuite d'un projet de recherche sur le système de santé cubain me permet de nourrir une telle réflexion.

Avez-vous découvert un nouveau talent en faisant de la recherche ? Quelles nouvelles compétences avez-vous acquises ?

Le sens de la diplomacie. L'échange interdisciplinaire, la traduction (tradition?) culturelle et linguistique, l'observation  des interactions et l'écoute attentive de l'ensemble des points de vue. 

Si vous n’étiez-pas en train de travailler, que feriez-vous ?

De la peinture dans les Alpes, en Asie centrale ou au bord de la mer des Caraïbes !

Dominica Martin de-Clerc (Master en psychologie clinique 1ère année, assistante de recherche et enseignement UNIGE - UPCET)

 

 

 

Linkedin - Kostenlose sozialen medien IconsLinkedIn

 

 

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans le poste que vous occupez actuellement, ou vos études actuelles ?

L'envie d'apprendre à écouter avec acuité.

Quel est votre rêve professionnel ? De quelle manière le(s) projet(s) de recherche contribue-t-il à votre rêve professionnel ?

Psychothérapeute via les projets de recherche, je réfléchis au vécu en situation d'adversité.

Avez-vous découvert un nouveau talent en faisant de la recherche ? Quelles nouvelles compétences avez-vous acquises ?

J'ai découvert que je peux être une interlocutrice pertinente pour des sujets émotionnels. J'ai appris à mener un interview semi-structuré et un peu de la réalité en oncogynécologie. J'ai transféré de mon métier d'ingénieure: le travail en équipe, la gestion de projet et les statistiques, et de mon expérience enseignante: la gestion d'un groupe, faire professer ceux avec qui je travaille.

Si vous n’étiez-pas en train de travailler, que feriez-vous ?

Je randonnerais avec des amis. 

Christine Bienvenu (assistante en communication, ePatiente)

profile image

Diagnostiquée avec un cancer du sein en 2010, à l'âge de 35 ans je me suis sentie très seule face à ce qui me semblait être une épreuve insurmontable. Médicalement j'étais très bien entourée, mais c'était avec mes pairs qui avaient les mêmes difficultés que moi (enfants en bas âge, carrière qui débute, conjoint déboussolé, etc.) que je voulais échanger, alors, passionnée par l'implémentation des médias sociaux qui permettent aux patient-e-s d'avoir une voix et de s'organiser en communautés, j'ai créé une plateforme pour les personnes touchées par le cancer du sein en Suisse Romande - Seinplement Romand(e)s. En 2013, j'ai obtenu mon diplôme de spécialiste en médias sociaux et communautés en ligne au SAWI et, je me suis spécialisée en communication en santé numérique. Confrontée quotidiennement au parcours de soins, j'ai voulu m'impliquer pour contribuer à améliorer des processus qui ne sont pas toujours optimaux pour les patient-e-s, en apportant ma perspective de patiente ainsi que mes compétences de communication en médias sociaux.

Twitter Logo | Logo, zeichen, emblem, symbol. Geschichte und BedeutungTwitter

Twitter Logo | Logo, zeichen, emblem, symbol. Geschichte und BedeutungTwitter

Linkedin - Kostenlose sozialen medien IconsLinkedIn

 

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans le poste que vous occupez actuellement, ou vos études actuelles ?

Il est important pour moi d'apporter mon expérience de patiente pour améliorer la communication et la collaboration en santé. 

Quel est votre rêve professionnel ? De quelle manière le(s) projet(s) de recherche contribue-t-il à votre rêve professionnel ?

Mon rêve professionnel est de continuer à sensibiliser tous les acteurs et actrices en santé qu'il est nécessaire de collaborer AVEC les patient-e-s à tous les niveaux du système de santé et promouvoir la complémentarité du savoir académique avec le savoir expérientiel du-de la patient-e. 

Avez-vous découvert un nouveau talent en faisant de la recherche ? Quelles nouvelles compétences avez-vous acquises ?

Mes collaborations avec différents chercheurs m'ont appris les coulisses du monde de la recherche et appris à quel point les processus sont extrêmement pointus, encadrés et cela a amplifié ma confiance pour participer aux études. J'ai appris à être plus patiente avec le très long processus puisque je le comprends mieux maintenant. 

Si vous n’étiez-pas en train de travailler, que feriez-vous ?

Mes enfants étant grands et plus ou moins indépendants, je serais sur une plage dans le Calvados en Normandie avec mon mari et nos chiens. 

Xhyljeta Luta (chargée de recherche)

xy.jpg

J'ai reçu mon Master de Santé Publique (MPH) de l'Université de Sheffield, School of Health and Related Research (Royaume-Uni) et un Master Advanced Methods en santé public de l'Université de Copenhague, Global School of Public Health (Dannemark). Suivant mes études postgrade en santé public, j'ai reçu un PhD en Sciences de la santé (épidémiologie) de l'Université de Berne (2016), Institut de médecine sociale et préventive (Suisse). J'ai étudié les déterminants et coûts de la santé en Suisse et en Angleterre. Depuis juillet 2021 je fais partie de l'équipe de Manuela Eicher.

 

File:ORCID iD.svg - Wikimedia CommonsORCID

Linkedin - Kostenlose sozialen medien IconsLinkedIn

 

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans le poste que vous occupez actuellement, ou vos études actuelles ?

J'ai postulé pour cette place parce que je cherchais une opportunité plus stimulante dans mon domaine et que je voulais faire valoir mon expertise dans la recherche en Big Data oncologique.

Quel est votre rêve professionnel ? De quelle manière le(s) projet(s) de recherche contribue-t-il à votre rêve professionnel ?

Mon rêve professionnel est d'avoir un impact positif sur les patients au travers de ma recherche.

Avez-vous découvert un nouveau talent en faisant de la recherche ? Quelles nouvelles compétences avez-vous acquises ?

J'ai découvert une passion pour les analyses de données du Big Data dans le domaine de la santé.

Si vous n’étiez-pas en train de travailler, que feriez-vous ?

Je serais impliquée dans le travail humanitaire. 

Marie Crisinel (étudiante Master 1ère année)

 

 

 

File:ORCID iD.svg - Wikimedia CommonsORCID

Linkedin - Kostenlose sozialen medien IconsLinkedIn

 

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans le poste que vous occupez actuellement, ou vos études actuelles ?

L'envie d'apprendre et d'évoluer dans ma carrière 

Quel est votre rêve professionnel ? De quelle manière le(s) projet(s) de recherche contribue-t-il à votre rêve professionnel ?

J'aimerai à l'avenir devenir enseignante dans la formation post-grade des soins intensifs. La recherche me permet de proposer un enseignement basé sur les bonnes pratiques. 

Avez-vous découvert un nouveau talent en faisant de la recherche ? Quelles nouvelles compétences avez-vous acquises ?

J'ai découvert qu'un sujet inconnu et peu motivant peut devenir passionnant et extrémement intéressant. J'ai aussi découvert le poids que peut prendre chaque mot. 

Si vous n’étiez-pas en train de travailler, que feriez-vous ?

Je serais probablement en train de me balader avec mes enfants et de manger des fraises par milliers. 

Stellio Giacomini (ICLS)

Stellio Giacomini.jfif

Après avoir obtenu mon diplôme d'infirmier en 2011 à Lausanne, j'ai d'abord travaillé au CHUV en service de chirurgie puis en clinique privée, en chirurgie toujours mais également en médecine et en oncologie. Titulaire d'un Master en Sciences Infirmières depuis 2021, je travaille actuellement dans la recherche pour le département d'Oncologie du CHUV.

 

 

Linkedin - Kostenlose sozialen medien IconsLinkedIn

 

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans le poste que vous occupez actuellement, ou vos études actuelles ?

L’envie de développer un nouveau rôle infirmier (triage téléphonique) et de contribuer à la recherche en sciences infirmières 

Quel est votre rêve professionnel ? De quelle manière le(s) projet(s) de recherche contribue-t-il à votre rêve professionnel ?

Améliorer le quotidien des patient·e·s et des soignant·e·s grâce aux résultats de recherche, augmenter l’attrait pour les sciences infirmières en formation initiale en soins infirmiers.

Avez-vous découvert un nouveau talent en faisant de la recherche ? Quelles nouvelles compétences avez-vous acquises ?

J’ai découvert un intérêt particulier pour la recherche qualitative.

Si vous n’étiez-pas en train de travailler, que feriez-vous ?

Je serais en ballade quelque part en Asie du Sud-Est

 

Joelle Ka Yann Ho (étudiante Master 2ème année)

Joelle Ka Yann Ho.jfif

 

 

 

Linkedin - Kostenlose sozialen medien IconsLinkedIn

 

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans le poste que vous occupez actuellement, ou vos études actuelles ?

L’envie d’amener les résultats de la littérature dans la pratique clinique. L’opportunité de développer de nouvelles compétences infirmières. 

Quel est votre rêve professionnel ? De quelle manière le(s) projet(s) de recherche contribue-t-il à votre rêve professionnel ?

Mon rêve professionnel serait d’être enseignante infirmier et de prévenir précocement les burnouts professionnels.

Avez-vous découvert un nouveau talent en faisant de la recherche ? Quelles nouvelles compétences avez-vous acquises ?

Plus qu’un talent, je me suis découvert une curiosité d’en apprendre toujours plus. 

Si vous n’étiez-pas en train de travailler, que feriez-vous ?

Je débuterais une formation en thérapie intégrative, acupuncture ou médecine traditionnelle chinoise.

 

Partagez:
IUFRS - Route de la Corniche 10 - Bâtiment Proline - CH-1010 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 314 58 15
Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV) Unisanté