Equipe

Sara.jpg

Sara Colomer-Lahiguera, PhD (Postdoc)

Sara a obtenu son baccalauréat en sciences infirmières en 2006 à l'Université de Valence (Espagne). Elle a travaillé comme infirmière en oncologie pédiatrique dans des hôpitaux universitaires de Valence et de Barcelone. Passionnée par le rapide développement des nouvelles connaissances et traitements contre le cancer, elle s’est lancée dans la recherche translationnelle en effectuant deux masters en laboratoire d’analyses cliniques et en recherche biomédicale à l’Université Pompeu Fabra (Barcelone) et à l’Erasmus Medical Center (Rotterdam, Pays-Bas). En 2015, elle a défendu son doctorat à l'Université Pompeu Fabra. Sa thèse a été conduite à l’institut St. Anna Kinderkrebsforschung (Vienne, Autriche) où elle a étudié le rôle des régulateurs du cycle cellulaire dans le développement de la leucémie aiguë lymphoblastique à cellules T pédiatrique. Sara a rejoint le groupe de la Prof. M. Eicher au début de 2017 et a depuis participé à plusieurs projets du groupe ainsi qu'à des tâches académiques. Actuellement, elle dirige une étude au Département d’Oncologie au CHUV visant à mieux comprendre l'expérience, les besoins et les symptômes de patient.e.s souffrant d’un cancer et qui commencent un traitement d’immunothérapie. Sara a récemment reçu une bourse individuelle Marie Sklodowska-Curie de la Commission européenne dans le cadre du programme Horizon 2020 pour la recherche et l'innovation.

 

Ribi_Karin.jpg

Karin Ribi, PhD (Postdoc)

Karin Ribi est psychologue et a obtenu son doctorat à l'Université de Zurich en 2003, dans le cadre d'un projet de recherche qu'elle a mené à l'hôpital universitaire de Zurich, en pédiatrie. Durant cette période, elle a également donné des soins psycho-oncologiques aux enfants atteints de cancer et à leur famille. Elle est également titulaire d'une maîtrise d'études supérieures en santé publique (MPH). Depuis 2004, elle se consacre à la recherche sur la qualité de vie dans le cadre d'études cliniques sur le cancer pour l'International Breast Cancer Study Group et l'Association suisse pour la recherche clinique sur le cancer. Depuis août 2017, elle est également membre du groupe de recherche de Manuela Eicher.

Anne Gerber.pngAnne Gerber (PhD student)

Anne Gerber est infirmière spécialisée en soins intensifs. Elle a occupé le poste d’infirmière cheffe d’unité dans ce contexte. Elle obtient sa maîtrise (Master) en sciences infirmière, en 2012.  Actuellement, en tant que maître d’enseignement à la Haute Ecole de Santé Vaud (HESAV), elle en charge de la formation pratique.  Elle porte un intérêt particulier au caractère apprenant du travail. Les matières enseignées se rapportent principalement à la qualité des soins, la sécurité des patients, au leadership et à la posture professionnelle. Conjointement à son activité, elle réalise un doctorat dont le sujet traite de l’acuité des patients hospitalisés dans les services d’oncologie et hémato-oncologie, des évènements indésirables dont souffrent ces patients ainsi que de la perception infirmière de la charge de travail dans ces services.

 

Jelena Stanic.jpgJelena Stanic (PhD student)

Diplômée en tant qu’infirmière en 2010, Jelena Stanic a exercé 4 ans dans le milieu clinique – en soins aigus puis en gériatrie – avant d’effectuer le Master ès Science en Sciences Infirmières, terminé en 2016. Intéressée par la recherche et l’enseignement, elle a débuté son doctorat en 2016 au sein de l’IUFRS à 60%. Son projet de thèse s’inscrit dans une étude bi centrique entre le CHUV et le HUG, avec pour objectif de tester une intervention de méditation de pleine conscience au sein de la population gynéco-oncologique. Parallèlement à sa thèse, elle a un poste d’assistanat à 40% pour la Prof. Manuela Eicher.

 

SchmidtF.pngFranziska Schmidt (PhD student)

Après avoir travaillé sept ans comme infirmière en oncologie, Franziska Schmidt a fait sa maîtrise en sciences infirmières en 2016 à l'Université de Bâle. Depuis 2017, elle est doctorante et assistante universitaire de Prof. Manuela Eicher à l'IUFRS. Son projet de doctorat est d’adapter un programme d’autogestion par les pairs et de tester sa faisabilité et son efficacité préliminaire auprès de patientes atteintes d’un cancer du sein. Ce projet doctoral est financé par la Recherche Suisse Contre le Cancer et par le Lindenhofstiftung Berne.

 

 

Marika Bana.jpgMarika Bana (PhD student)

Marika Bana (MScN) est assistante de recherche à la Faculté des sciences de la santé de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale à Fribourg et travaille à l'Hôpital cantonal de Fribourg pour des consultations ambulatoires de patients atteints de cancer. Infirmière de formation initiale et spécialisée en soins infirmiers en oncologie, elle a dirigé de 2011 à 2016 la formation postuniversitaire en soins infirmiers en oncologie à l'Université des sciences appliquées de Winterthur. Depuis 2016, Marika Bana est doctorante de l'équipe de recherche de la Professeur Manuela Eicher à l'Institut Universitaire de Formation et de Recherche en Soins à Lausanne. Dans sa thèse, elle évalue la mise en œuvre d'une intervention appelée Symptom Navi© Program, dirigée par une infirmière pour soutenir les patients atteints de cancer dans l'autogestion de leurs symptômes pendant les traitements ambulatoires.

André.jpgAndré da Silva Lopes (PhD student)

 

Après 10 ans d'expérience clinique en chirurgie, les 5 derniers en soins intermédiaires, André a obtenu le Master ès Sciences en Sciences Infirmières en 2018, avec un projet de thèse centré sur les événements indésirables en oncologie.

Débutant son doctorat en 2019, son projet de thèse concerne un nouveau modèle de prise en charge des patients oncologiques sous immunothérapie avec des inhibiteurs du point de contrôle. À travers des résultats rapportés par les patients avec un outil électronique, ce nouveau modèle cherche à permettre la détection précoce des événements indésirables liés au système immunitaire. Il occupe aussi un poste d’assistant universitaire à 20% pour Prof. Manuela Eicher.

 

Benjamin Suatton.jpgBenjamin Suatton (Master student)

Guider par un idéal du soin et une vision humaniste de la profession, Benjamin Suatton a réalisé la plus grande partie de son expérience professionnelle en milieu de soins aigus. Durant ces années, il a pu développer des compétences cliniques, interpersonnelles, pédagogiques et en leadership. Après avoir réalisé plusieurs formations post grade dont le CAS de praticien formateur, il obtiens un Bachelor of science en soins infirmier afin d’accéder au master of science en sciences infirmières, formation qu’il a intégrée en automne 2018. Aujourd’hui, dans un double objectif de découvrir le domaine de la santé communautaire et de pouvoir concilier les exigences de ma formation et ma vie professionnelle, il a fait le choix d’intégrer l’équipe de l’APREMADOL des soins à domicile pour l’ouest lausannois.

 

Yammise Almeida.jpgYammise Almeida (Master student)

Yammise Almeida est d’origine cap-verdienne. Elle est diplômée HES depuis 4 ans maintenant et elle est passionné par ma profession. Ayant débuté dans le service de chirurgie viscérale au CHUV et toujours employée, ce service elle as permis de développer en tant que professionnelle mais également de voir les éventuelles nécessités futures. C’est pourquoi, je elle est lancée dans la formation de Master en soins infirmiers.

 

 

Manon Savoie.jpgManon Savoie (Master student)

Manon Savoie est une étudiante au MScSI en IUFRS, Faculté de Biologie et de Médecine, UNIL/CHUV. De plus elle travaille également actuel comme infirmière Bachelor en policlinique du département de l’appareil locomoteur au CHUV.

 

 

 

Justine Wicht.pngJustine Wicht (Master student)

 

Justine Wicht est une étudiante au MScSI, IUFRS, Faculté de Biologie et de Médecine, UNIL/CHUV. De plus elle travaille également comme infirmière Bachelor au sein du Service d’Aide et de Soins à Domicile de la Sarine à Fribourg.

 

Formation : - CAS de praticienne formatrice

 

Célia Darnac.jpgCélia Darnac (Coordinatrice Scientifique CHUV)

 

Infirmière en oncologie médicale depuis l'obtention de mon diplôme en 2008, Célia Darnac a effectué un Master de Sciences Cliniques en Soins Infirmiers de 2015 à 2017. Elle est actuellement coordinatrice scientifique au département d'oncologie à 40% ainsi que 40% infirmière clinicienne spécialisée dédiée à l'étude IEPRO.

 

 

 

 

Partagez:
IUFRS - Biopôle 2 - Route de la Corniche 10 - CH-1010 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 314 58 15
chuv-logo.svg