Hôpital Adapté aux Aînés

Le CHUV, Hôpital adapté aux aînés (HAdAs) est un des projets phares du CHUV pour les prochaines années.

Le but du programme HAdAs est d’améliorer l’expérience des ainés en matière de soins de santé et d’hospitalisation. Les objectifs fondamentaux sont de garantir une offre en soins aux personnes âgées axée sur la prévention, le maintien de l’autonomie et le renforcement des capacités cognitives, psychologiques, spirituelles, sociales et fonctionnelles. Le programme HAdAs vise également à promouvoir l'excellence des soins hospitaliers pour les personnes âgées et leur famille par la prestation de services fondés sur des données probantes et de soins centrés sur le patient et la famille, et veiller à ce que les principes gérontologiques soient incorporés dans les normes de pratique à l'échelle de l’hôpital. Pour atteindre cet objectif, quatres axes prioritaires ont été définis; Processus de soins, Savoirs, Gouvernance, Environnement, ainsi qu'un cinquième axe transversal; l'éthique. 

Membres du CoPil: Mme Isabelle Lehn, Prof. Wasserfallen, Prof. Christophe Büla, Mme Danielle Bouchard, Prof. Armin Von Gunten, Mme Natahlie Beauzee, Prof. Peter Vollenweider, Prof. Alain Farron, Mme Carine Praz, Dr Cédric Mabire

Syndromes gériatriques

L'hospitalisation expose les patients âgés à des affections qu'ils acquièrent à l'hôpital même. Avec une prévalence de 30 %, ces affections sont fréquentes en soins aigus et 81 % sont potentiellement évitables. Pourtant les facteurs contributifs à ces affections restent encore peu examniés et compris. Les objectifs de ce  projet sont d'identifier les composantes impliquées dans le développement des pathologies acquises en milieu hospitalier par les personnes âgées hospitalisées en soins aigus, et plus spécifiquement:
    ◦ les facteurs liés aux patients âgés
    ◦ les facteurs liés aux structures et aux processus hospitaliers, y compris les facteurs liés aux infirmières
    ◦ et les interventions préventives

Equipe de recherche: Mélanie Verdon, PhD(s)

Perceptions des patients et des infirmières sur la pratique des soins centrés sur la personne dans les soins aigus

Les soins centrés sur la personne améliorent les résultats cliniques et la satisfaction des patients, garantit une meilleure continuité des soins et renforce l’autonomie, de même que l’adhérence au traitement. Bien que la politique de santé et les milieux de soins reconnaissent que la qualité des soins passe par une approche centrée sur la personne, aucune étude n’a encore été conduite en Suisse pour examiner dans quelle mesure cette approche est utilisée. Dès lors, les objectifs de cette étude sont d'évaluer la perception des patients et des infirmières de la pratique des soins centrés sur la personne dans les établissements de soins aigus et les associations avec les caractéristiques sociodémographiques et les caractéristiques des unités.
La situation de pandémie actuelle invite également à examiner secondairement si les procédures sanitaires imposées par la COVID-19 ont une influence sur la perception des patients de recevoir des soins centrés sur la personne et sur la perception des infirmiers-ères de pouvoir dans ces conditions dispenser des soins qui soient centrés sur la personne.

Equipe de recherche: Etude réalisée avec la participation d’étudiant.e.s du Master ès Sciences en sciences infirmières (MScSI) 

Partagez:
IUFRS - Route de la Corniche 10 - Bâtiment Proline - CH-1010 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 314 58 15
Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV) Unisanté