Valérie Boisvert - PO

boisvert.jpg

Valérie Boisvert, future vice-doyenne aux affaires académiques

Valérie Boisvert, professeure ordinaire à l'Institut de géographie et durabilité, deviendra vice-voyenne aux affaires académiques dès le 1er août 2021.

Valérie Boisvert est née en 1970 en France. Après des études d’économie à l’Université de Paris 1, Panthéon Sorbonne, et un master en économie de l’environnement et des ressources naturelles, elle poursuit une thèse consacrée au régime international de conservation de la biodiversité.

Elle a travaillé comme consultante dans un bureau d’étude spécialisé dans les politiques de l’eau, les politiques agricoles, l’aménagement du territoire et l’évaluation de la durabilité. Elle a ensuite rejoint en 2001 l’Institut de recherche pour le développement, en France.

En 2012, Valérie Boisvert est engagée en FGSE en tant que professeure assistante en économie de l’environnement, puis titularisée comme professeure ordinaire en 2016.

Ses recherches portent sur l’économie morale et politique de la biodiversité. Elle étudie les institutions, règles et normes en jeu dans les politiques de conservation et de valorisation de la diversité des plantes sauvages et cultivées. Elle s’intéresse de façon plus générale à la mise en économie de la nature, aux questions théoriques, méthodologiques et épistémologiques qu’elle soulève et à sa portée politique.

Dans le cadre de ses recherches, Valérie Boisvert a eu l’occasion de travailler sur les filières de valorisation de la biodiversité, les utilisations locales des plantes et les savoirs associés, la protection des ressources génétiques agricoles et des produits de terroir au niveau global et dans différents pays, en particulier en Ethiopie. Elle a assisté et pris part dans ce cadre à de multiples réunions techniques et conférences internationales liées à la biodiversité, notamment au sein de délégations officielles, à des projets de recherche pluridisciplinaires, à des expertises collectives et à des enseignements de master.

Elle a également été engagée dans de nombreux projets de recherche interdisciplinaires, et elle contribue également régulièrement à l’organisation de conférences. Elle est fortement impliquée dans l’évaluation de la recherche dans son domaine. Elle est en outre très attachée à la promotion d’un enseignement pluraliste de l’économie et enseigne l’économie écologique dans des cadres et pour des publics variés depuis plus de vingt ans.

Depuis son arrivée à l’UNIL en 2012, Valérie Boisvert s’est impliquée dans diverses commissions de la Faculté. Elle est actuellement conseillère aux études pour l’orientation en environnement du bachelor en GSE.

Partagez: