Vibrantes

| Vibrante roulée | Vibrantes battues
 

Cliquez sur le symbole phonétique pour écouter sa réalisation

Vibrante roulée

Vibrante roulée alvéolaire. La région alvéolaire sert de point d'appui à la pointe de la langue qui entre en vibration sous la poussée de l'air interne (cf. figure 3.29 ci-dessous). Cette vibration produit de petites occlusions successives, entrecoupées de résonances de type vocalique.

Figure 3.29 : vibrante roulée ou battue alvéolaire
Figure 3.29 : vibrante roulée ou battue alvéolaire

TOP ^

Vibrantes battues

Vibrante battue alvéolaire. La région alvéolaire sert de point d'appui à la pointe de la langue qui vibre brièvement avant de se rabattre en position de repos, plate, la pointe contre les dents du bas (cf. figure 3.28 ci-dessus).

Vibrante battue rétroflexe. La pointe de la langue, dirigée vers l'arrière, vibre brièvement contre le palais antérieur. Elle prend contact avec celui-ci par sa face intérieure, puis va se rabattre en position de repos, plate, la pointe contre les dents du bas (cf. figure 3.30 ci-dessous).

Figure 3.30 : vibrante battue rétroflexe
Figure 3.30 : vibrante battue rétroflexe

Vibrante battue vélaire ou uvulaire. Le dos de la langue sert de point d'appui au voile du palais ou à la luette qui effectue un bref battement (cf. figure 3.31 ci-dessous).

 

Figure 3.31 : vibrante battue vélaire ou uvulaire
Figure 3.31 : vibrante battue vélaire ou uvulaire

 

Suivez nous:        
Partagez:
CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 29 10