Collaboratrices et collaborateurs

| Marta Caraion | Sophie-Valentine Borloz | Alexis Junod | Jacob Lachat | Nicolas Rieder | Joséphine Vodoz | Jérôme Meizoz | Mathilde Zbaeren
 

image001_red.jpg

Marta Caraion

M_Caraion.jpg

Marta Caraion est professeure associée en littérature française. Ses travaux portent notamment sur la culture matérielle, la photographie et l'histoire des sciences et de l'industrie, toujours appréhendées dans leurs liens avec la littérature.

Sélection de publications

Comment la littérature pense les objets. Théorie littéraire de la culture matérielle, Ceyzérieu, Champ Vallon, Collection « Détours », 2020.

 

« Ironie et grandiloquence du progrès », Le XIXe siècle au futur. Penser, représenter, rêver l’avenir au XIXe siècle, VIIe Congrès de la SERD, 2018 : https://serd.hypotheses.org/1879

 

« Autoréflexivité des objets dans la fiction du XIXe siècle : littérature et matérialité », L'Œuvre et ses miniatures : les objets autoréflexifs dans la littérature européenne, Luc Fraisse et Éric Wessler dir., Paris, Classiques Garnier, 2018.

 

Émission radio, La Fabrique de l’histoire, Emmanuel Laurentin, France culture, le 5 octobre 2017, « L’objet et la matière au XIXe siècle » (https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/xixe-siecle-44-lobjet-et-la-matiere-du-xixe-siecle ).

 

Marta Caraion dir., Usages de l’objet. Littérature, histoire, arts et techniques, XIXe-XXe siècles, Seyssel, Champ Vallon, 2014.

 

« Objets » et « Bibliographie sélective sur les objets du XIXe siècle », Les Choses, José-Luis Diaz dir., Le Magasin du XIXe siècle, no 2, Société des études romantiques et dix-neuviémistes, Seyssel, Champ Vallon, 2012.

 

« Les philosophes de la vapeur et des allumettes chimiques » : polémique de 1855 sur les relations littérature, science et industrie, Genève, Droz, 2008, 378 p.

 

« Objets en littérature, XIXe siècle », L’Objet mis en signes, mis en scène, Images Re-vues, histoire, anthropologie et théorie de l’art, no 4, 2007,

 

Marta Caraion dir., Objets en liberté, Lausanne, Archipel, Collection « Essais », 2005. (Volume réunissant des articles d’étudiants de la Section de français).

Sophie-Valentine Borloz

S_V.Borloz.JPG

Sophie-Valentine Borloz est chercheuse FNS senior à la section de français. Ses recherches l'amènent notamment à se pencher sur l'histoire de la parfumerie, les interactions entre médecine et littérature et, depuis peu, sur les existences littéraires du déchet.

Sélection de publications

« “On commence à en avoir une indigestion des fleurs de l’innocence !” The Subversion of Floral Fragrance in French Literature of the End of the Nineteenth Century », in Katharina Herold, Frank Krause (eds), Scents of Value. Smells and Social Life in English, French, and German Literature (1880-1939), London University Press, à paraître.

« "Extrait de plantes et extrait de lettre": l'Eau de George Sand », Histoires littéraires, n°82, 2020, p. 54-55.

« Le parfum de l'inverti », Littérature, n°81 « Écrire les homosexualités au XIXe siècle », 2019, p. 131-142.

« Les Femmes qui se parfument doivent être admirées de loin ». Les odeurs féminines dans Nana de Zola, Notre cœur de Maupassant et L’Ève future de Villiers-de-L’Isle-Adam, Lausanne, Archipel Essais, 2015.

 

« Plaidoyer en faveur des renifleurs d’odeurs littéraires. Pour une mise à profit de l’élément olfactif dans l’analyse de la littérature romanesque de la fin du XIXe siècle », Littérature, no 185, 2017/1.

 

« Du “gaz de paradis des poëtes anglais” au “sourire de force”. Sur les traces du gaz hilarant dans la littérature du XIXe siècle (France et Angleterre) », Le rire: formes et fonctions du comique, Fabula, Colloques en ligne, 2017 : http://www.fabula.org/colloques/document4559.php .

Alexis Junod

fake-30346_1280.png

Alexis Junod est assistant diplômé à la section de français. Son travail de thèse porte sur le Vaudeville comme chronique au XIXe siècle.

Jacob Lachat

J. Lachat.jpg

Jacob Lachat est maître assistant à la section de français. Ses travaux portent notamment sur les écritures de l'histoire (XIXe- XXIe siècles) et sur les usages littéraires des archives.

Sélection de publications

« L'historiographie au miroir », Études de Lettres «1980, l'an zéro du monde contemporain? », 2020, p. 81-84.

 

« Livre manquant, récit manqué : Les Faux Saulniers ou l’histoire au second degré », in Fabula-LHT, La bibliothèque des textes fantômes, n° 13, novembre 2014 : http://www.fabula.org/lht/13/

 

« Chateaubriand ou la polysémie des archives », in Nineteenth-Century French Studies, vol. 46, n° 3-4, Spring-Summer 2018, p. 15-31.

 

Nicolas Rieder

fake-30346_1280.png

Nicolas Rieder est doctorant à la section de français. Son travail de thèse porte sur les Expositions universelles et leur réception.

Sélection de publications

"1980, L'encyclopédie en colonne", Études de lettres « 1980, l’an zéro du monde contemporain ? », 2020, p. 159-162.

 

« L’objet anthropologique : entre apports scénographique et théorique », in Usages de l’objet. Littérature, histoire, arts et techniques, XIXe-XXe siècles, Marta Caraion dir., Seyssel, Champ Vallon, 2014.

 

« “L’impression d’une transposition de mon moi dans l’avenir” : le public des expositions universelles face au progrès », Le XIXe siècle au futur. Penser, représenter, rêver l’avenir au XIXe siècle, VIIe Congrès de la SERD, 2018 : https://serd.hypotheses.org/2363 .

 

Joséphine Vodoz

fake-30346_1280.png

Joséphine Vodoz est doctorante FNS à la section de français. Sa recherche doctorale se penche sur les mises en récit du consumérisme et des idéologies matérielles, du XIXe siècle à aujourd'hui.

Sélection de publications

« L’image photographique dans les premiers romans illustrés (1890-1905), Histoire littéraire, XXI (81), 2020.

 

« Quelle poétique pour Instagram ? Possibles et contraintes du support : l’exemple d’@anthropie », Komodo, 21, 2019.

 

« Hypothèses sur une énonciation photographique en langue », Signo, 44 (80), 2019, p. 204-213.

 

Jérôme Meizoz

J. Meizoz.jpg

Jérôme Meizoz est professeur associé à la section de français. Ses travaux portent notamment sur la littérature contemporaine de langue française et sur les liens entre littérature et sciences sociales.

Sélection de publications

Faire l’auteur en régime néo-libéral. Rudiments de marketing littéraire, Genève, Slatkine, 2020.

 

« Annie Ernaux, temporalité et mémoire collective », in Viart D. & Demanze L. (dir.), Les Fins de la littérature, t.2, Paris, Armand Colin, 2012, pp. 181-193.

 

« Littérature et art contemporain : la dimension d’“activité” », COnTEXTES. Revue de sociologie de la littérature [En ligne], Université de Liège, «Varia», mis en ligne le 23 mai 2018, URL : http://journals.openedition.org/contextes/6470

 

« Vers l’au-delà médiatique : La Carte et le territoire de Michel Houellebecq » in R. Baroni & S. Estier dir., Les « voix » de Michel Houellebecq, colloque international de l’Université de Lausanne (2016), en ligne sur Fabula : https://www.fabula.org/colloques/document4340.php

 

Mathilde Zbaeren

M. Zbaeren.jpg

Mathilde Zbaeren est assistante diplômée à la section de français. Son travail de thèse interroge les interactions entre sciences sociales et littérature contemporaine autour de la question du témoignage.

Sélection de publications

Jacob Lachat, Camille Schaer, Mathilde Zbaeren (dir.), « Regards sur le témoignage », A contrario, 30/01, 2020.

 

Suivez nous:        
Partagez: