Parutions

Bandeau PEALL.png

Africana. Figures de femmes et formes de pouvoir

Volume collectif sous la direction de Christine Le Quellec Cottier et Valérie Cossy (UNIL)

couverture.pngParu le 18 mai 2022 dans la collection « Bibliothèques francophones » des éditions Classiques-Garnier, Paris.

Toutes les contributions du présent volume sont accessibles en ligne sur le site de l'éditeur.

"Un panorama de diverses productions artistiques et culturelles sur les femmes africaines et afro-descendantes, qui permet d'en révéler les enjeux politiques."
– Florian Alix, Nonfiction

 

 

 

 

Réunissant trente contributions de chercheuses et chercheurs d’Afrique, d’Europe et d’Amérique du Nord, Africana. Figures de femmes et formes de pouvoir interroge les discours portant sur les représentations de voix féminines subsahariennes et diasporiques. À l’heure où les stéréotypes de genre sont dénoncés au niveau planétaire, il paraît essentiel d’analyser comment s’affirment, se négocient ou s’inventent des façons d’être femme par le biais de la littérature ou de l’histoire, du discours savant ou de la BD, du cinéma ou des arts visuels. La diversité des approches critiques, traversant le temps et l’espace, est enrichie par des entretiens exclusifs avec les écrivaines Djaïli A. Amal, Bessora, Calixthe Beyala et Véronique Tadjo.

Mots clés pour le volume :
Afrique subsaharienne – francophonie – femmes – féminismes – littérature – arts – histoire –
diaspora – intermédialité

 

"Le Terroriste noir de Tierno Monénembo" par Ch. Le Quellec Cottier

Infolio éditions, 2019.

Couverture Monénembo.jpeg

Couronné du Prix Ahmadou Kourouma, du Prix Erckmann-Chatrian, du Prix Palatine du roman historique ainsi que du Prix du roman métis, Le Terroriste noir, paru en 2012, est un roman subtil, qui offre des temporalités multiples. Il propose une double lecture, grâce à un regard rétrospectif qui met au jour les oubliés de l’Histoire. Tierno Monénembo nous y fait découvrir la figure bien réelle du tirailleur Addi Bâ, évadé puis dissimulé pendant trois ans dans un village des Vosges durant la Seconde Guerre mondiale. Et se révèle alors le discours d’autorité que l’Occident a tenu sur l’Afrique. À travers la mémoire de Germaine Tergoresse, c’est un siècle de liens et de déchirures qui se tissent et se froissent. Et sous la plume agile de Tierno Monénembo, c’est bien les appartenances et les identités figées que Le Terroriste noir questionne avec originalité et humour.

Vers le site de l'éditeur.

Suivez nous:        
Partagez:
Anthropole - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 29 73
Fax +41 21 692 29 15