Enseignants, assistants, collaborateurs scientifiques et administratifs

Tresch Anke Daniela

Coordonnées Curriculum Recherches Enseignements Publications

Axes de recherche

Politique suisse

Communication politique

Campagnes électorales

Partis politiques

Politique comparée

Votations populaires

 

Projets

Projets FNS

Determinants and effects of short-term dynamics and issue ownership
2017 - 2020
Requérant·e: Pascal Sciarini (UNIGE), Anke Tresch
Ce projet s'intéresse aux effets de la campagne électorale sur les perceptions des votants quant à la manière dont les partis s'occupent des enjeux politiques, et à l'impact de ces perceptions sur la stabilité et le changement des préférences partisanes au cours de la campagne électorale.
La littérature sur la "propriété de l'enjeu" ("issue ownership") s'intéresse aux associations que font les votants entre des enjeux politiques spécifiques et les partis politiques. Dans un premier temps, la recherche s'est concentrée sur le côté de l'offre électorale, c'est-à-dire sur la stratégie des partis consistant à mettre l'accent sur les enjeux sur lesquels ils ont une forte réputation de compétence, afin d'attirer les voix des électeurs et électrices. Plus récemment, la recherche s'est tournée vers l'impact des perceptions des votants quant à la manière dont les partis s'occupent des enjeux sur leur comportement électoral. Elle a également mis l'accent sur le caractère dynamique de ces perceptions individuelles. Cependant, on sait encore assez peu sur la manière dont ces perceptions se forment au cours d'une campagne électorale et comment et dans quelle mesure elles influencent le vote.

L'objectif de ce projet est d'étudier les déterminants et les effets de la dynamique du "issue ownership" dans le contexte des élections fédérales de 2015. Notre hypothèse générale est double. Premièrement, nous postulons que les perceptions des citoyens relatives à la saillance des enjeux politiques et à la manière dont les partis s'occupent de ces enjeux varient au cours de la campagne électorale en fonction des activités des partis et de l'attention que les médias accordent à ces enjeux. Deuxièmement, nous faisons l'hypothèse que ces variations en termes de perceptions influencent à leur tour la stabilité et le changement des intentions de vote.

Party strategies and the dynamics of electoral competition in multiparty democracies
2014 - 2018  (48  mois)
Requérant·e: Anke Tresch
The overall aim of my project is to explain why political parties choose the election campaign strategies they do. The project argues that political parties compete with each other on four related dimensions of electoral competition: the issues that dominate the election campaign and get public attention, the policy positions that win the support of the electorate, the frames that define what is at stake with the issue, and the party images that influence public perceptions of party competence and commitment. Previous research has developed on each aspect of party competition, but has largely failed to analyze how the different dimensions are connected. This is a major shortcoming: by focusing on selected dimensions of electoral competition, previous scholarship has neglected that a) all parties do not emphasize every dimension to the same extent, and b) that parties do not necessarily choose the same strategies when faced with any given issue; while some may shift their policy positions, others may try to reframe the debate in a more favorable way, or shift attention toward party images. Hence, a major challenge for this project is to develop a unified theoretical framework that offers a more comprehensive view on parties' campaign strategies, and the dynamic interplay between them. Empirically, the project investigates parties' campaign strategies, and their dynamic interplay, from a cross-national comparative perspective. It builds on a most similar systems design and focuses on three countries - Switzerland, Belgium, and Germany - that differ with regard to the dominant structure of competition for government office. In each country, the analysis focuses on the two most recent national elections and all parties with parliamentary representation. To offer a comprehensive and compelling examination of parties' campaign strategies, the project evaluates its theoretical expectations using a variety of different data sources and methodological techniques.

 

Collaborations

Interuniversitaires

Département de Science Politique et Relations Internationales (UNIGE)
Projets et publications en commun
Suisse
Contact : Pascal Sciarini, Nathalie Giger

Media, Movement & Politics Research Group - M2P (University of Antwerp)
Publications et co-éditions en commun.
Séminaires et workshops communs.
Participation à des jurys de thèse.
Belgique


Retour

Suivez nous:  
Partagez:
Géopolis - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 31 20
Fax +41 21 692 31 15