Xavier-François Merrien

merrien.jpg
 
Version du:  18.07.20169
 

François-Xavier Merrien nommé professeur honoraire de la Faculté des SSP

Né le 7 janvier 1951 François-Xavier Merrien a été nommé professeur ordinaire à la Faculté des sciences sociales et politiques de l’Université de Lausanne en 1994.

Auparavant, il avait été maître de conférences à l’Université Paris 1-Panthéon Sorbonne, puis professeur à l’Université de Paris 8. Agrégé de sciences sociales, il a également obtenu deux doctorats, l’un en sociologie à Paris 10 et l’autre ès Lettres et en sciences humaines à Paris 1 qui faisaient suite à des études de sociologie et de philosophie.

Dès son arrivée à Lausanne il a été amené à prendre la direction de l’ancien Institut d’études sociales et pédagogiques (ISSP) jusqu’en 1998. Dans ce cadre il a développé des travaux dans diverses directions qui touchaient autant aux enjeux de gouvernance universitaire qu’aux transformations des Etats-Providence dans une perspective comparative. C’est à la fin des années 1990 que François-Xavier Merrien fait connaître les travaux du sociologue danois Gösta Esping-Andersen à un public francophone à travers la traduction de son ouvrage phare Les trois mondes de l’Etat-Providence paru aux Presses universitaires de France.

Dès le début des années 2000, François-Xavier Merrien élargit ses travaux, en s’intéressant aux politiques de lutte contre la pauvreté et à la protection sociale dans les pays du sud en développement ainsi qu’à la gouvernance et aux conflits, notamment en Afrique subsaharienne.

Les nouvelles orientations de sa recherche se marquent autant dans l’enseignement que dans ses publications. Il met ainsi en place et co-dirige entre 2002 et 2007 le DESS en Globalisation, régulation sociale et développement durable en partenariat avec l’Université de Genève, mettant les étudiants en relation avec les organisations internationales de Genève. Tout en offrant des cours de sociologie comparée des Etats-providence du nord, ses enseignements de base s’ouvrent aussi aux politiques sociales dans les pays du sud. Puis ses enseignements intégreront plus largement encore les politiques de lutte contre la pauvreté des organisations internationales et dans les pays d’Afrique et d’Amérique latine ainsi que les politiques internationales du développement.

Ses publications seront aussi ouvertes à ses nouvelles perspectives du développement tout en maintenant un ciblage sur l’Etat social. Publié une première fois en 1997 son Que Sais-Je sur l’Etat-Providence connaîtra alors plusieurs rééditions et traductions (y compris en coréen et japonais) dans les années 2000. Ses derniers projets de recherche financés par le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) et le Swiss Network For International Studies (SNIS) portant sur "Le transfert de politiques innovatrices dans les pays en développement et les organisations internationales. Le cas des politiques de transferts conditionnelles en espèces et des politiques de décentralisation dans quatre pays" illustre cet intérêt comparatif pour différents pays du sud : Brésil, Philippines, Cap vert, Mozambique.

Dans les années 2000, son activité scientifique est également marquée par de très nombreuses expertises pour des organismes internationaux (CNUCED, PNUD, BIT) dans les domaines de la lutte contre la pauvreté, de la protection sociale et du développement social. Il a également agi comme expert au sein de divers programmes et institutions de recherche (ANR, CNRS).

Brillant orateur et pédagogue apprécié, François-Xavier Merrien a ouvert les étudiants de sciences sociales à des problématiques internationales et comparatives avec une capacité à diversifier les terrains d’étude qui a marqué plusieurs générations d’étudiants.

 

 
Partagez:
Géopolis - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 31 20
Fax +41 21 692 31 15