Kilani Mondher


 

 > 1948 Naissance

 > 1985 Professeur assistant à la Faculté des SSP

 > 1991 Professeur ordinaire

Mondher Kilani nommé professeur honoraire de la Faculté des SSP

Né le 18 janvier 1948, Mondher Kilani obtient sa licence en sociologie à l’Université de Lausanne en 1976 et son Diplôme d’études approfondies à l’Ecole des Hautes Etudes en Science Sociales à Paris en 1977. En 1983, il termine son doctorat à l’Université de Lausanne avec une thèse intitulée Les Cultes du cargo mélanésiens. Mythe et rationalité en anthropologie pour laquelle il obtient le prix de la Société académique vaudoise en 2003.

De 1989 à 1990 il effectue un séjour à l'Université de Californie à Berkeley en tant que chercheur associé.

Professeur assistant à la Faculté des science sociales et politiques à l’Université de Lausanne de 1985 à 1991, il est nommé professeur ordinaire d’anthropologie culturelle et sociale en 1991. Mondher Kilani développe des domaines de recherche très variés comprenant l’histoire et l’épistémologie de la discipline, l’anthropologie du religieux et du symbolique, l’anthropologie de l’ethnicité et du multiculturalisme, l’anthropologie de la raison sacrificielle et de la violence extrême. Dans les dernières années, ses recherches portent également sur les politiques du patrimoine et des mémoires et sur les révolutions arabes.

A l'UNIL il dispense des enseignements à tous les niveaux du cursus d'anthropologie sociale et culturelle, sur différents thèmes, alimentés par ses nombreuses recherches de terrain en Mélanésie, dans l’aire méditerranéenne, au Maghreb, en Afrique de l’Ouest et dans le Sud-est asiatique. Son cours d’introduction à l’anthropologie a marqué le parcours des étudiants en sciences sociales de plusieurs générations et a donné lieu à la rédaction d’un ouvrage de référence réédité sous le titre Introduction à l’anthropologie (1989, 1992), puis publié dans une nouvelle version entièrement revue et augmentée en 2009, intitulée Anthropologie. Du global au local.

Mondher Kilani a également enseigné dans plusieurs universités européennes (italiennes, françaises et belges) qui l'invitent régulièrement à intervenir dans le cadre de leur programme d'études, 3e cycle notamment.

Durant sa carrière académique, Mondher Kilani a approfondi plusieurs thèmes de recherche, montrant sa vocation de théoricien de la discipline capable de maîtriser des domaines très divers, tels les cultes du cargo mélanésien, l’islam, la religion, la mémoire, le patrimoine, le cannibalisme, le sacrifice, la violence, la guerre, les rapports homme-animal, les modèles de fabrication de l’humain, les formes de sécularisation en Europe, etc. Grâce à la richesse de ses intérêts scientifiques et à sa capacité à dominer intellectuellement des domaines si divers, il a su inspirer de nombreux étudiants qui ont entrepris des recherches doctorales dans différentes régions du monde.

La production scientifique de Mondher Kilani est très importante et reflète la multiplicité de ses terrains de recherche et de ses intérêts scientifiques. Il a publié 8 ouvrages et dirigé, en collaboration avec des collègues, 8 autres volumes dont le dernier Le Manifeste de Lausanne. Pour une anthropologie non-hégémonique a paru en 2011. Il a également publié de nombreux articles dans des revues internationales anglophones, francophones et italophones et des ouvrages collectifs en différentes langues.

Suivez nous:  
Partagez:
Géopolis - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 31 20
Fax +41 21 692 31 15