Vous êtes iciUNIL > Revue "Etudes de lettres" > Table des sommaires > 1990-1994 > 224 (1990/3)

224 (1990/3) Florilèges allemands

SOMMAIRE

Walter LENSCHEN et Peter UTZ - Préface (p. 1-2)

Werner STAUFFACHER - Collage et message (p. 3-16)

Le roman Berlin Alexanderplatz d'Alfred Döblin se distingue du roman traditionnel par l'application d'un principe stylistique déroutant: l'insertion d'éléments apparemment disparates et sans rapport direct avec l'histoire («collage»). En conséquence, le «message» ne saurait plus résulter d'une simple lecture de cette histoire et de l'interprétation de son aboutissement. Placé sous le signe de la contradiction et de l'ambiguïté comme sous celui de la complexité des collages, de la Bible à la météorologie, il se dérobe à toute formulation définitive.

Peter UTZ - Le tic-tac du texte. A propos de la perception du temps dans la littérature (p. 17-34)

Comment déterminer la relation entre un texte littéraire et son contexte? – Cette question générale de théorie littéraire est examinée à la lumière du cas particulier de la perception du temps dans deux textes du romantisme allemand. Ils révèlent les rapports complexes et dialectiques entre les changements enregistrés par l'histoire des mentalités et le texte littéraire. Il est indispensable de préciser le sens de la notion de «discours» pour pouvoir lire dans le tic-tac du texte à la fois ce qu'il a dit à son époque et ce qu'il a à nous dire aujourd'hui.

Thomas BREYMANN - Der petrifizierte Schmerz. Trauer und Versteinerung in Clemens Brentanos Chronika des fahrenden Schülers (p. 35-50)

L'épisode du cadran solaire dans la Chronika de Brentano montre que le deuil, omniprésent dans ce récit, est lié à la perception du temps. Alors que le motif de la pétrification semble traduire une expérience angoissante de la durée, l'écriture, et à plus forte raison le chant, constituent une dynamique rédemptrice qui brise la pétrification et permet de surmonter le deuil.

Michael WIRTH - Das Sprachspiel mit der Angst. Die verhinderte Nähe in Kleists Idylle «Der Schrecken im Bade» (p. 51-58)

Dans son interprétation du poème «Der Schrecken im Bade», l'auteur de cet article démontre d'une manière représentative pour la plupart des textes de Heinrich von Kleist l'existence d'un niveau sémantique allant à contre sens de ce qui est visé par les interlocuteurs. La conséquence de ce double niveau sémantique est qu'il y a éloignement physique et mental des interlocuteurs malgré leur amour. La parole forme «littéralement» un corps qui se glisse entre deux humains et les sépare à jamais.

Roger MÜLLER FARGUELL - Zerbrechende Härte – Überlegungen zu Nietzsches Bildbrüchen (p. 59-70)

Cet essai tente de faire une lecture rhétorique des textes nietzschéens. Selon notre thèse, les métaphores de Nietzsche sont générées par un mécanisme auto-destructif qui brise tout effet persuasif. On peut dire que Nietzsche permet de «lire» les images pétrifiées de ses textes avec la force du «marteau». La métaphore du «marteau», cette figure nietzschéenne controversée, a ici avant tout une fonction rhétorique provoquant des catachrèses dans le texte afin de déconstruire la sémantique du durcissement.

Christiaan L. HART NIBBRIG - Entre le mot et l'image. Problèmes de la traduction (p. 71-78)

Seront étudiés dans ces quelques pages – en regardant de près un poème de C. F. Meyer et son contre-exemple de P. Celan – les «interstices» de transition, de transfert et de transcription qui se produisent entre le langage des images et les images du langage, bref: entre le voir et le lire.

Irene von BURG - Tristan und seine Mütter (p. 79-90)

Cet article traite de l'influence de la perte précoce de la mère chez Tristan, le héros du texte de Gottfried von Strassburg. L'absence de la mère suscite un sentiment de manque affectif et de culpabilité qui l'amène à rechercher inconsciemment l'image de sa mère. La nostalgie de l'image maternelle favorise des relations de dépendance envers des femmes protectrices. L'amour réparateur d'Isolde ravive chez Tristan la souffrance issue de l'impossibilité de vivre la félicité de la symbiose.

Walter LENSCHEN - Tristan et ses pères (p. 91-94)

Ce bref article tend à montrer que le poème de Tristan, dans la version de Gottfried de Strasbourg, n'est pas seulement le poème de l'amour, mais qu'il met en lumière aussi l'antagonisme du fils et du père.

Susanne WOKUSCH - Le rôle de l'enseignement dans l'acquisition d'une langue étrangère (p. 95-106)

Dans le présent article, nous nous proposons d'une part de retracer – très superficiellement – quelques développements récents dans la recherche sur l'acquisition d'une langue étrangère en République fédérale d'Allemagne. D'autre part, cet article se veut polémique: Nous allons en effet confronter le «bon sens» de l'apprenant-e et de l'enseignant-e aux réflexions des théoricien-ne-s.

Jaqueline DUMONT - Einige Vorschläge zur Vermittlung von Landeskunde (p. 107-112)

Pendant les semestres d'hiver 1988-89 et 1989-90, la section d'allemand a proposé deux cours facultatifs de «Civilisation» (Landeskunde) mis sur pied par Jacqueline Dumont à partir de matériel cinématographique en provenance des pays germanophones. Elle se livre ici à quelques réflexions sur un enseignement pratique dans la langue-cible: objectifs, contenu, méthode et premier bilan.

Edith SLEMBEK - «Sie werden schon sehen, wohin das führt...!» Was Metaphern verraten (p. 113-126)

Les liens tissés avec l'environnement culturel sont conservés dans la langue, et par conséquent dans les métaphores d'une communauté linguistique. Le vécu même se condense souvent dans ces métaphores. C'est pourquoi leur analyse est en mesure de contribuer à la compréhension d'une communauté linguistique. Les métaphores présentées ici se limitent à un contexte bien précis: à la communication au sein de l'enseignement. L'article suggère qu'une partie de la vision du monde des enseignant-e-s s'y révèle. C'est pour cela que cette analyse peut être comprise comme contribution à une herméneutique pratique.

Ariane GEHRIG et Alexander SCHWARZ - «Dialoguons?» «Non, conversons!» (p. 127-138)

La section d'allemand comme lieu d'échange: dans une conversation – très sérieuse – sur un dialogue satirique, les modèles d'analyse conversationnelle allemands et genevois sont présentés, appliqués et comparés dans leur maniabilité, leur précision et leur utilité.

Compte rendu bibliographique

Silvio AMSTAD - Daniel Frey, Rosen in finsteren Zeiten, Peter Lang, Bern, 1988 (p. 139-140)

TOP ^

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom

EDL1990_3.jpg

Disponibilité:

En stock

Prix du volume:

5 CHF

Pour commander:

Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69229 07
Swiss University