Vous êtes iciUNIL > Revue "Etudes de lettres" > Table des sommaires > 2000-2004 > 261 (2002/1)

261 (2002/1) Autour d'Alice Rivaz - Edité par Doris Jakubec et Françoise Fornerod


 

«Ma plume, ou plutôt les mots et formulations qui en tombent ne cessent d'osciller entre l'expression qui suggère et celle qui met
les points sur les i, autrement dit entre la synthèse, le raccourci, l'allusion d'une part, et la description, l'explication, voire l'analyse,
d'autre part. Sa marche est celle d'un ivrogne qui se trouve tantôt à gauche, tantôt à droite de la chaussée.»

Alice Rivaz, Traces de vie, Carnets, octobre 1960
(Vevey, Ed. Bertil Galland, 1983, p. 178).

SOMMAIRE

Françoise FORNEROD, Doris JAKUBEC - Autour d’Alice Rivaz. Actes du colloque des 8 et 9 juin 2001 (p. 5-6)

Textes critiques

Daniel MAGGETTI - Alice Rivaz dans la littérature féminine romande des années 1930-1940 (p. 7-22)

A la fin des années 1930 et au cours des années 1940, les femmes écrivains sont particulièrement nombreuses en Suisse romande ; elles signent des récits dont les critiques d'époque se plaisent à relever le caractère " féminin ". La confrontation entre les premiers romans d'Alice Rivaz et un choix de récits représentatifs de cette production permet à la fois de mettre en évidence des convergences thématiques et typologiques, et de souligner les éléments qui constituent la spécificité des oeuvres rivaziennes.

Michel CAMBROSIO - La «question sociale» et l'influence de Paul Golay dans l'œuvre d’Alice Rivaz (p. 23-30)

Le père d'Alice Rivaz, Paul Golay, instituteur de formation, s'est activement engagé pour le parti ouvrier. Député au Grand Conseil, il contribue à ancrer la doctrine socialiste dans le Canton de Vaud. A travers des articles percutants parus dans La Tribune de Lausanne et la Gazette de Lausanne, il dénonce les inégalités sociales et la guerre. L'influence des idées paternelles est présente dans l'oeuvre d'Alice Rivaz, même si elles ne constituent pas des thèmes majeurs. La question sociale cependant devient importante quand il s'agit de dénoncer la condition inférieure des femmes dans le monde du travail.

Monique MOSER-VERREY - L'Histoire à l'épreuve du regard sur soi (p. 31-46)

Dans quelle mesure et de quelle façon l'histoire du XXe siècle s'inscrit-elle dans les textes autobiographiques d'Alice Rivaz? À première vue, Alice Rivaz entretient un rapport hostile avec l'Histoire. Elle préfère s'occuper de simples individus qui subissent et réagissent à leur manière face aux événements historiques. Cependant, bien qu'Alice Rivaz ne travaille pas "en historienne", l'Histoire est l'un des mots ou l'une des notions qui travaille en profondeur son écriture et soulève des charges affectives parfaitement ambivalentes puisqu'en dénonçant l'horreur de l'Histoire, elle émet aussi son désir d'en faire partie. Cheminant par l'écriture, elle finira par faire l'expérience d'un moment de réconciliation.

Lectures d'écrivains

Silvia RICCI LEMPEN - Proximité existentielle et littéraire (p. 49-52)

Luc WEIBEL - Vers l’écriture de soi (p. 53-56)

Amélie PLUME - La table n’était pas ronde! (p. 57-60)

Anne BRECART - La part du rêve (p. 61-64)

Sylviane DUPUIS - «Transposer dans l’écriture le cinéma muet» (p. 65-74)

Textes critiques

Valérie COSSY - «Ainsi Ma-da-mé-crit-son-journal...» Écriture de soi et Histoire selon Alice Rivaz (p. 75-94)

Nous aimerions montrer la récurrence du féminisme dans l'oeuvre d'Alice Rivaz : comprendre comment un point de vue féminin sur le monde file les romans «du BIT» (Nuages dans la main, Comme le sable, Le Creux de la vague), structure certains essais («Feu couvert », «Un peuple immense et neuf», «Face à Face»), résonne si clairement dans Comptez vos jours et dans Traces de vie. Deux pistes vont être suivies pour illustrer ce propos: la différence entre les sexes, d'une part, et, d'autre part, l'élaboration par Alice Rivaz d'un modèle d'écriture au féminin, que nous qualifierons, à sa suite, d'écriture du concret.

Beryl SCHLOSSMAN - Alice Rivaz au fil du temps: la glace et la montre
 (p. 95-110)

Cette étude propose une circulation croisée entre la Recherche de Proust et les romans d'Alice Rivaz. La recherche d'une vérité, le processus de la mémoire ainsi que les thèmes de la séparation et de l'amour impossible sont mis en perspective dans les oeuvres de la romancière.

Yasuko SHODA-FUJIZANE - Les écritures d'Alice Rivaz
 (p. 111-120)

Alice Rivaz s'est battue pour créer une écriture "féminine", différente du cadre de pensée et d'expression de l'écriture "masculine" - froide, concise, explicative. Elle cherche ainsi, dans un premier temps, à se débarrasser du style discursif acquis au cours de son expérience professionnelle au BIT pour atteindre une écriture propre à suggérer et à décrire les sensations. Mais le secret de son style consiste à mêler divers types d'écritures. Chez elle, il n'y a pas une seule écriture, mais des écritures.

Maria Hermínia AMADO LAUREL - La «parole silencieuse»: quelques notes pour une typologie narrative d'Alice Rivaz
 (p. 121-140)

Notre analyse propose de systématiser les occurrences narratives qui aident à l'édification d'une typologie des récits brefs d'Alice Rivaz. Cette tentative, de nature formelle, demande cependant une attention toute particulière au contexte de ce que nous appelons l'esthétique du silence qui semble caractériser la notion même d'écriture littéraire chez Alice Rivaz.

Liste des mémoires de licence sur Alice Rivaz (p. 141-142)

Liste des mémoires de lettres (p. 143-171)

Thèses de doctorat soutenues à la Faculté des lettres en 2001 (p. 172-174)

TOP ^

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom

EDL2002_1.jpg

ISBN 978-2-940331-30-7

Disponibilité:

En stock

Prix du volume:

5 CHF

Pour commander:

Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69229 07
Swiss University