307 (2018/2) Entre terre et ciel. Les édifices à coupole et leur décor entre l'Antiquité tardive et le haut Moyen Âge - Edité par Chiara Croci et Vladimir Ivanovici

Couronnement des édifices les plus prestigieux, charnière entre l’espace architectural et le monde céleste, la coupole s’avère être un «système» crucial dans l’art de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge. Signe de commandes très distinguées, elle caractérise des bâtiments de grande importance – mausolées, martyria et memoria, baptistères, églises impériales, chapelles palatines – et incarne des défis architecturaux et décoratifs majeurs. En raison de la complexité de leurs problématiques, les bâtiments à coupole ont rarement fait l’objet d’études d’ensemble. Durant ces quinze dernières années, toutefois, d’importantes recherches ont révolutionné l’état des connaissances d’une partie de ces bâtiments et ont fondé les présupposés d’une nouvelle étude d’ensemble. Dans ce volume anthologique, les bâtiments à coupole majeurs de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge sont étudiés selon des perspectives variées, afin d’éclaircir la structure et la décoration de ces bâtiments par rapport à leur fonction et d’offrir ainsi une ouverture sur un tournant historique crucial.

SOMMAIRE

Chiara Croci et Vladimir Ivanovici - Avant-propos (p. 7-16)

Matteo Braconi - « Il cielo in una stanza ». I sistemi decorativi delle cupole dei mausolei imperiali e le formule emulative della committenza privata nei monumenti funerari tardoantichi (p. 17-42)

Nel corso della Tarda Antichità, l’edificio a pianta centrale e a corpo cupolato si presenta come soluzione architettonica privilegiata per la realizzazione dei mausolei destinati alla classe imperiale, nei quali la superficie interna della volta si propone come un vasto campo aperto entro cui sistemare i principali apparati decorativi. I membri più abbienti della societas del tempo, dal canto loro, guardano con interesse ai prototipi imperiali e spesso vogliono recuperarne le formule architettoniche o le proposte figurative, riconoscendo mode e tendenze sulle cui direttrici realizzano i propri monumenti funerari, sotto l’impulso di un pressante intento emulativo che lega in maniera indissolubile la committenza privata tardoantica con quella imperiale.

Elisabetta Neri - Desuper tegens universa musivum. Le décor des coupoles du complexe de Saint-Laurent à Milan (p. 43-64)

L’article dresse l’état des connaissances sur le décor des voûtes de la basilique Saint-Laurent à Milan et s’interroge sur la datation, la provenance des matériaux et la signification du décor. L’analyse archéologique et archéométrique des tesselles et des fragments de mosaïques corrobore l’existence des voûtes décorées dans le tétraconque, ainsi que dans les chapelles octogonales, pendant la phase paléochrétienne et la restauration ottonienne. L’apport oriental au chantier des mosaïques est d’autre part prouvé par la provenance levantine d’une partie des tesselles. Enfin, les sources qui décrivent le décor, comme les sujets représentés dans la chapelle de Saint-Aquilin, confirment la volonté de conférer une dimension ultra-terrestre aux voûtes, à travers les sujets iconographiques, mais aussi grâce aux matériaux et à la gestion de la lumière.

Chiara Croci - La narration dans l’espace de la coupole : une rencontre compliquée ? Autour des mosaïques du baptistère de San Giovanni in Fonte à Naples (fin IVe-début Ve siècle) (p. 65-84)

Lieu par excellence des images théophaniques, la coupole a réservé, spécialement dans le monde médiéval et byzantin, peu d’espace à la narration. En accueillant des scènes issues du Nouveau Testament disposées dans un schéma radial, la coupole du baptistère de Naples constitue en ce sens une exception qui mérite d’être approfondie. Des considérations sur l’iconographie des mosaïques et leur articulation montrent comment on a su exploiter l’espace afin d’y aménager des paradigmes bibliques adaptés à un contexte spécifique et permettent d’émettre des hypothèses sur le maigre succès de la narration dans les bâtiments à coupole.

Alžběta Filipová - Milan à Albenga. La coupole perdue du baptistère milanais San Giovanni alle Fonti : un essai de restitution (p. 85-104)

Cet article propose une hypothèse de restitution de la composition de la coupole du baptistère épiscopal milanais de San Giovanni alle Fonti, disparu depuis presque six siècles. Cette dernière se base sur une analyse des liens qui unissent Milan et ce qui nous est parvenu de l’édifice baptismal d’origine (fragments des murs périphériques, éléments de la décoration) avec le baptistère d’Albenga, encore conservé, qui peut être considéré comme une véritable copie du modèle milanais. Une attention particulière est portée à l’interprétation de la mosaïque qui orne la niche orientale à Albenga, dont l’élément central pouvait, à notre avis, couronner la décoration de la coupole à Milan.

Vladimir Ivanovici - Soleils nocturnes. Visions progressives dans les édifices à coupole de l’Antiquité tardive (p. 105-124)

Tenant compte du cadre nocturne du rituel baptismal tardo-antique, les décorations des coupoles des baptistères du Ve siècle de Naples et de Ravenne dévoilent leurs secrets. C’est dans le contraste entre le fond bleu, qui se dématérialise dans l’obscurité, et les éléments réalisés avec le verre doré qu’un soleil nocturne émerge, constituant le point focal de la composition. La signification du motif, son caractère et sa fonction sont abordés dans cet article, jetant une lumière sur la dynamique complexe entre l’Église, les candidats et le cadre du baptême.

Ivan Foletti - De la liminalité à la présence. Les coupoles milanaises, leurs décorations et la naissance du Moyen Âge (p. 125-144)

Le cas des coupoles milanaises permet de comprendre comment la tradition romaine est transfigurée par le Ve siècle. Si Saint-Aquilin était partie intégrante de cette tradition, à Saint-Victor-en-Ciel-d’or tout est différent. Les décorations et les jeux d’illusions sont remplacés par une austérité efficace qui veut, par des instruments formels inédits, permettre la rencontre intime entre le fidèle et le saint représenté. Concourent à cette mutation d’une part les nouveaux canons visuels arrivés avec les migrants des steppes (qui apportent une esthétique non mimétique), mais également un changement fondamental des attentes culturelles des intellectuels romains et chrétiens: à image de Plotin, ces derniers veulent activer leur «oeil intérieur», canal qui permet de vivre une «présence iconique».

Mark J. Johnson - Planning and proportions in the domed octagonal churches of Late Antiquity (p. 145-166)

An examination of basic principles in the design of domed octagonal churches from the period, show the prevalent use of round numbers divisible by ten in the measurements of the diameters of such churches. A second finding is that simple proportional schemes were used in the dimensions of the ground plans and vertical elements of these buildings. Particular reference is given to the churches of SS. Sergius and Bacchus in Istanbul and San Vitale in Ravenna.

Simone Piazza - Vecchie e nuove ipotesi sul primitivo mosaico della cupola della Cappella Palatina d’Aquisgrana (p. 167-186)

Il contributo si interroga sull’assetto del primitivo mosaico della cupola della Cappella Palatina di Aquisgrana (inizi del IX secolo), contenente i ventiquattro Seniores dell’Apocalisse in adorazione di una Majestas Domini. Distrutta nel 1719, l’opera venne rifatta à l’identique negli anni 1879-1881, sulla base di esigui resti del disegno preparatorio, della lettura di Peter von Beeck (1620) e di quella di Giovanni Ciampini (1690), includente una preziosa incisione. L’incompletezza e la non piena convergenza di tali informazioni sono all’origine di alcune inesattezze riscontrabili nell’intervento di ripristino. Ulteriori imprecisioni della copia ottocentesca emergono da appunti e disegni di Palamède Fabri (1607-1608), pubblicati da Jean Hubert nel 1936, documenti che consentono, per altro, di riesaminare la controversa questione del perduto soggetto zenitale.

Adresses des auteurs (p. 187-188)

EDL2018-2.jpg

ISBN 978-2-940331-68-0

Disponibilité :

En stock

Prix du volume :

Plein tarif : 22 CHF / 20 €

Tarif étudiant : 20 CHF

Pour commander :

en CHF : cliquez ici

en € : cliquez ici

Partagez:
Anthropole - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 29 07