Vous êtes iciUNIL > Revue "Etudes de lettres" > Table des sommaires > 2000-2004 > 256 (2000/3-4)

256 (2000/3-4) La presse écrite : des genres aux mélanges de genres - Edité par Jean-Michel Adam, Thierry Herman et Gilles Lugrin

Convaincus qu’il est difficile de parler des textes sans tenir compte des contraintes que les genres de discours exercent tant sur leur production que sur leur lecture, les contributions de ce volume portent sur le cas particulier de la presse écrite. Après un tour d’horizon des typologies dressées par les spécialistes des médias, sont ici examinés certains genres établis, comme l’éditorial, le fait divers et l’entretien, mais aussi quelques cas particuliers: le conte de Noël dans la presse syndicale, les éditoriaux écrits par Albert Camus à la Libération et une lettre ouverte de Régis Debray en pleine guerre du Kosovo. Ces exemples de brouillage des genres journalistiques permettent d’interroger à la fois les limites des catégories établies et l’évolution de la presse contemporaine.

SOMMAIRE

Jean-Michel ADAM - La presse écrite: typologies, genres et mélange de genres – présentation (p. 5-12)

Gilles LUGRIN - Critères de typologisation des genres de la presse écrite (p. 13-72)

La question cruciale des critères de typologisation est au centre de la définition des genres. Chaque critère répond à une fonction, à une nature et à un degré hiérarchique spécifiques. Cet article se propose d’interroger cinq propositions de typologisation des genres de la presse écrite, établies par des spécialistes des médias. En confrontant ces propositions aux définitions des manuels de journalisme, nous présentons une grille d’analyse des critères de reconnaissance, de définition et de typologisation des genres de la presse écrite. Cette synthèse met en place neuf critères à considérer lors de toute tentative de typologisation des genres de la presse écrite. Ces critères pourront servir de fondement à des recherches identiques dans les autres discours médiatiques.

Thierry HERMAN, Gilles LUGRIN - Pour un essai de classement péritextuel des genres (p. 73-90)

Cet article se propose, dans la continuité du précédent, d’établir une typologie de tous les genres appartenant au journal, à partir de deux marques péritextuelles. Ce classement permet de mettre en évidence des statuts différents donnés aux genres selon les marques péritextuelles qui sont mises en œuvre et de réfléchir à la «hiérarchie» et aux fonctions des genres dans les quotidiens.

Antoine MAURICE - Le point de vue de l’usager sur les genres journalistiques. L’exemple de l’éditorial (p. 91-100)

Cet article adopte résolument le point de vue du journaliste sur les genres dans la presse, en y introduisant une perspective historique. Il prend comme exemple le cas de l’éditorial pour en montrer ses différents principes d’écriture.

Céline CERNY - Camus éditorialiste: journalisme critique et morale en politique (p. 101-130)

Albert Camus rédige pour le journal Combat, à la Libération, un certain nombre d’éditoriaux intéressants tant historiquement que par les qualités de l’écriture et de l’éthique qu’ils manifestent. L’étude de deux de ces éditoriaux de novembre et décembre 1944 est menée selon une méthode qui associe connaissances rhétoriques, linguistiques et historiques.

Françoise REVAZ - Les faits divers: une réflexion sur l’agir humain (p. 131-152)

Les fais divers, par leur caractère brutalement déviant, engagent une réflexion sur l’agir humain. Cet article permet d’explorer les notions de causalité événementielle, de motifs et d’intentions d’action. La réflexion sur les faits divers met également en évidence la problématique de la responsabilité des agents, ainsi que celle des normes et des valeurs sociales transgressées.

Stéphanie LACHAT - Entre tradition et modernité: conte de Noël et presse syndicale (p. 153-178)

Cet article soulève le rôle de la fiction – particulièrement rare – dans la presse écrite. En prenant l’exemple de contes de Noël à quarante ans d’intervalle, l’auteure interroge la fonction argumentative et la perméabilité aux valeurs modernes, en s’attachant aux caractères prototypique et évolutif du genre. La presse syndicale, par ses objectifs militants et son ouverture à un texte de fiction, lui offre le cadre de cette réflexion.

Thierry HERMAN - L’«affaire Debray»: une confusion de genres? (p. 179-202)

Cet article vise à démêler une partie de l’écheveau du scandale suscité par une lettre de Régis Debray publiée dans Le Monde en pleine guerre du Kosovo. Après un tour d’horizon des différentes images de soi développées par Debray et ses contempteurs, l’auteur montre l’impossibilité de déterminer un cadre générique spécifique pour cette lettre qui oscille entre la tribune libre, l’enquête, le reportage, le pamphlet. Cette indétermination explique sans doute certaines réactions hostiles au propos du médiologue.

Marcel BURGER - L’entretien médiatique: l’exemple de la phase préliminaire (p. 203-216)

La gestion d’un entretien médiatique demande toujours une grande aptitude d’ajustement mutuel de la part des participants. A ce titre, la phase préliminaire d’un entretien, gérée en priorité par une instance journalistique qui fait la présentation de l’invité, constitue un moment déterminant. Il s’agit ici d’analyser le rôle de l’identité des sujets dans le début de l’entretien télédiffusé entre l’intellectuel français Régis Debray et le journaliste suisse Jean-Philippe Schaller, diffusé en septembre 1998 sur la chaîne suisse romande TSR2, dans la série les Grands Entretiens.

Etudes de lettres - Table des matières 2000 (p. 217-218)

TOP ^

Recherche:
 Go
 
rss/atom

EDL2000_3-4.jpg

Disponibilité:

En stock

Prix du volume:

5 CHF

Pour commander:

Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 29 07
Swiss University